Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 45
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou l'on montre les conditions du dernier entrainement
Écrit par Izual Chapitre publié le : 20/10/2007 à 21:12
Œuvre lue 124927 fois Dernière édition le : 20/10/2007 à 21:12
Laurent : Bon, faisons d'abord un rapide plan des personnes. Yann et Marine sont connus. Sakuya sera présentée comme une camarade de classe, ainsi que comme la petite amie de Yann, ca ira a ce niveau la. Pareil pour Rosa qui a été officiellement recueillie ici.
Elcifur : Restent moi et Khaelis.
Laurent : Vous devrez donc rester dans la salle d'entrainement, sur laquelle je maintiendrai une illusion. Au cas ou mes parents entreraient quand même, vous serez habillés en gardes, et je vous présenterai comme deux nouvelles recrues prometteuses a mes parents, ce qui vous permettra d'être couverts.
Yann : Cela change donc la donne, Khaelis étant donc coincé avec moi et Elcifur.
Elcifur : Ce n'est pas un problème, il pourra nous aider. J'avais justement besoin de quelqu'un avec des pouvoirs angéliques, pour pouvoir te tester a l'esquive de grosses attaques.
Yann : D'accord. Et pour toi et les filles ?
Laurent : On s'entrainera a la magie l'un contre l'autre, Marine et moi, et Sakuya restera avec vous trois, histoire de plomber l'ambiance avec ses attaques a distance.
Yann : Ok.
Laurent : Pour la nourriture, Yann, Marine, Sakuya et Rose mangeront avec moi et mes parents, tandis que vous deux irez manger avec Yasu et les autres. Yasu, je compte sur toi pour qu'ils aient une place de choix.
Yasu : Aucun problème.
Laurent : Reste le problème de la salle. Il est évident qu'on ne peut absolument pas arrêter notre entrainement, mais d'un autre côté, je dois faire acte de présence envers mes parents, et nous jeunes seront appelés a faire des sorties ensemble, sur leur demande.
Khaelis : Pourquoi ne pas utiliser une méthode d'entrainement passive ?
Marine : Passive ? Genre les poids aux bras et aux jambes ?
Laurent : En quelque sorte. Et interdiction d'utiliser quelque artifice que ce soit pour ne pas avoir a les porter. Yasu, on a ce genre de choses en réserve ?
Elcifur : Pas la peine, j'en ai ramené quelques-uns dans mes affaires. Ce sont des poids que j'utilise en permanence, même si je n'ai jamais dépassé la barre des 10 kg par poids.
Yann : Il y a combien de poids par personne ?
Elcifur : Cinq. Deux pour les jambes, couvrant du genou a la cheville, deux pour les bras, couvrant de l'épaule au poignet, et un cinquième, qui recouvre tout le corps.
Laurent : Et quels sont les poids maximaux ?
Elcifur : Avant tout, il faut savoir que ce sont des tissus magiques. Il suffit de vouloir peser un certain poids en plus sur une certaine partie du corps, et le tissu fait le reste.
Marine : Interessant.
Elcifur : Mon frère s'entrainait en permanence avec cinq poids de 30 kg chacun. J'ignore moi-même quel est le maximum atteignable.
Yann : Ca nous donnera une marque de départ, faute de mieux. On passera donc nos journées en permanence avec cela, sans négliger quatre heures d'entrainement par jour, qui seront camouflées comme jeux divers dans la salle d'entrainement.
Laurent : Yann, tes mots dépassent ma pensée. Le plus dur sera néanmoins de donner le change a mes parents, qui, malgré toutes les combines que j'ai pu mettre en place, sont toujours parvenus a découvrir ce qui se passe en coulisses.
Sakuya : Si on s'y met tous ensemble, cela devrait marcher, non ?
Yann : En théorie, oui. Maintenant, il faut tout préparer pour demain, et surtout pour s'assurer que ni eux, ni personne ne puisse se rendre compte de nos véritables talents.

Et tous se mirent a réfléchir a tout ce qui pourrait rendre le mensonge inutile. Rapidement, les caméras de surveillance furent délestées de leurs cassettes, puis altérées, tandis que les lieux autrefois occupés furent remis en ordre, comme si rien ne s'était jamais passé. De nouveaux documents firent rapidement foi de l'entrée de Khaelis et d'Elcifur au service de la famille de Laurent, tandis que toute trace de plans dressés dans l'éventualité d'une attaque des Enfers finit rapidement au feu. Une fois la journée terminée, rien ne semblait témoigner des événements passés, excepté les souvenirs des concernés.

Laurent : Bon, tout me semble prêt. Maintenant, Elcifur, peux-tu nous montrer ces fameux poids ?
Elcifur : Aucun problème. Suivez-moi.

Tous, a l'exception de Yasu et de Rosa, suivirent Elcifur dans sa chambre. Une fois arrivés, le démon commenca a fouiller dans sa grande veste, qu'il avait laissée la, pour en sortir plusieurs tenues en kit.

Yann : ...Tout juste six.
Elcifur : Il en reste encore deux en réserve.
Yann : Ca devrait suffire. Y a plus qu'a espérer qu'on ne soit pas brusque au point de les déchirer.
Elcifur : Faites quand même attention, a ce sujet, parce qu'une simple déchirure peut provoquer de grosses cicatrices, a cause de la différence de poids. Ces tissus ont néanmoins la faculté de dévier les attaques tranchantes, de par l'aide d'un champ de force inclus lors de la conception des vêtements.
Laurent : Donc, il ne faut pas non plus être trop craintif, je me trompe ?
Elcifur : Pas du tout. Tiens, tant que j'y pense. Yann, prends ceci.
Yann : C'est quoi ?
Elcifur : Je l'ai pris en pensant a ton potentiel. Il est appelé sur Terre "l'Eternel Insatiable". C'est une paire de bracelets assez discrets, qui ont pour capacité d'absorber en permanence l'énergie physique du corps. En conséquence, tu t'épuises bien plus vite, et tu as beaucoup plus de mal a récupérer. Néanmoins, il est dit qu'une personne qui parviendrait a les porter pendant un mois entier y gagnera quelque chose d'inestimable.
Yann : Et vu que tout est bon a prendre pour que je m'améliore, en vue du dernier combat, tu as pensé qu'il serait bon de me l'amener ?
Laurent : C'est bien pensé, mais...
Sakuya : Est-ce que tu tiendras le coup ?
Yann : On va vérifier.

Yann prit les deux bracelets ainsi qu'une tenue des mains d'Elcifur, avant de se réfugier dans la salle de bains avoisinante, afin de se changer. Il revint dix minutes plus tard, visiblement plus fatigué et plus lent qu'en temps normal.

Marine : Eh bien, t'aurais pas un peu abusé sur le poids, la ?
Yann : T'en fais pas. Faut juste que je m'y habitue.
Khaelis : Tu espères t'habituer rapidement a une augmentation de poids de 50 kilos ?
Sakuya : Tant que ca ?
Khaelis : C'est une estimation, au vu du poids de ses pas.
Yann : Estimation correcte, Khaelis. Et ca va aller, Sakuya, faut que je fasse des efforts si je veux m'améliorer.
Sakuya : C'est vrai, mais...
Yann : "On n'a rien sans rien", dit le proverbe. Pour être sûr d'en retirer le maximum possible, je donne le meilleur de moi-même. C'est logique, non ?
Sakuya : Oui...
Yann : Et puis, si je suis vaincu a la fin du combat, je pourrai m'en aller la tête haute, fier d'avoir tout donné dans ce dernier affrontement.
Laurent : Eh, parle pas de défaite alors qu'on va commencer a peine l'entrainement ! De plus, je crois en toi, et je suis sur que tu sauras nous mener a la victoire.
Yann : ...Tu as raison, pas de défaitisme. On va donner notre maximum, et on sortira vainqueurs de ce dernier combat !

Sans un mot, Marine prit sa tenue et se dirigea vers la salle de bain. A peine fut-elle sortie que Khaelis lui succèda.

Elcifur : 50 kilos aussi, Marine.
Marine : Exact. Je ne tiens pas a être un fardeau, comme je l'ai été de par le passé.
Yann : Tu ne l'as jamais été, quoi que tu en dises.
Marine : Tu es trop gentil, Yann. Prends garde a ce que cela ne te joue des tours.
Yann : Je ne suis gentil comme ca qu'avec ceux qui en valent la peine.
Laurent : Z'avez pas fini tous les deux ? On se croirait en maternelle !

Tous se mirent a rire, tandis que Khaelis se fit remplacer par Sakuya.

Khaelis : Je me suis moi aussi mis a 50 kilos. Si un autre Archange que moi peut le faire, il n'y a pas de raison pour que j'en sois incapable.
Laurent : Excepté ton manque de force. L'infirmerie de l'école, ca te dit quelque chose ?
Khaelis : C'est du passé. Je me suis amélioré depuis.
Laurent : Yann aussi.
Khaelis : Justement, je ne tiens pas a rester a la traîne.
Laurent : Jaloux.
Khaelis : On peut voir ca comme ca.
Sakuya : Moi qui pensais que les anges étaient purs...
Yann : Ils sont humains avant tout, Sakuya, c'est normal qu'ils ne soient pas tous purs.

Yann avait répondu du tac au tac à Sakuya, qui était sortie pour laisser la place a Elcifur.

Sakuya : Ils sont quand même censés représenter le bon côté de l'être humain, non ?
Yann : Ils ne sont pas forcés d'être entièrement purs et propres sur eux pour être représentatifs du bon côté de l'humanité, si ?
Sakuya : J'aime bien ton raisonnement.
Yann : Moi, c'est toi que j'aime.
Sakuya : Je m'attendais a une réponse de ce genre, mais ca m'a pas empêché de rougir...

Sakuya était écarlate, comme elle l'avait dit. Elcifur profita de l'instant pour laisser la place a Laurent.

Yann : Au fait, tu as mis combien de poids ?
Sakuya : 30 kilos. Je n'aurais pas pu supporter les 50 toute la journée.
Yann : Tu as bien fait.
Elcifur : Moi, j'ai une constitution assez fragile, je ne peux pas dépasser les 15 par poids.
Yann : Ca te fait quand même monter a 75 au total, ce qui est un bon niveau.
Elcifur : Vaut mieux se limiter a ce niveau pour les plus frêles d'entre nous.
Sakuya : J'en prends note.

Finalement, tous furent prêts.

Laurent : Bon, on va prendre une heure pour s'entrainer la-dessous, pis au dodo tout le monde. Pas besoin de se forcer pour le premier jour.
Khaelis : Tous a la salle d'entrainement, je suppose ?
Laurent : Tu supposes bien.

Et tous quittèrent la pièce.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]