Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 47
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou l'on rencontre deux voyageurs
Écrit par Izual Chapitre publié le : 27/10/2007 à 23:59
Œuvre lue 124380 fois Dernière édition le : 27/10/2007 à 23:59
Le lendemain,...

Laurent : Bon, ils ne vont pas tarder a arriver...
Yann : Tout le monde est prêt ?
Elcifur : Pas de problème pour moi.
Khaelis : Pareil pour moi.
Marine : On est tous prêts, je pense.
Sakuya : Je suis un peu angoissée.
Yann : T'en fais pas, ils sont sympas.
Sakuya : Oui, mais bon, arriver a tout cacher comme ca...
Laurent : Faut qu'on y arrive. Si mes parents apprennent tout, j'ose pas imaginer comment je pourrais leur expliquer ca.
Marine : Ca devrait aller.

Tous sortirent devant l'entrée, devant laquelle une grande voiture blanche ne tarda pas a s'arrêter. Deux personnes en sortirent, l'air calme.

??? : Eh bien, on a droit a un bel accueil, a ce que je vois.
Laurent : Bonjour, père. Bonjour, mère.
??? : Bonjour, Laurent. Tout s'est bien passé en notre absence ?
Laurent : Quelques événements mineurs. Mais entrez, je vais vous expliquer ca.
??? : Avant tout, fiston, certaines personnes ici présentes me sont complètement inconnues. Peux-tu me les présenter ?
Laurent : On va faire ca a l'intérieur, d'accord ?
??? : Pas de problème.

Suivant Laurent et ses parents, tous entrèrent dans la salle qui leur servait autrefois de salle de réunion.

??? : Bon, je t'écoute.
Laurent : D'abord, tu reconnais surement Yann et Marine, mes deux amis.
??? : Bonjour Yann, tu as bien change, dis donc.
Yann : Ah bon ? Je n'avais pas vraiment remarqué.
Marine : C'est vrai que depuis leur dernière visite, t'as négligé le coiffeur.
Yann : Bah, j'avais envie de me laisser pousser les cheveux, de toute manière.
??? : J'appelerai un coiffeur pour qu'il t'ajuste ca.
??? : Quant a toi, Marine, tu t'es embellie.
Marine : Merci.
Laurent : Bon, ensuite, je vous présente Sakuya.
Sakuya : Enchantée.
Laurent : C'est une amie d'enfance de Yann, et sa petite amie en date.
??? : Eh bien, je savais que Yann finirait par se trouver quelqu'un, mais je ne m'attendais pas a ca.
??? : Mes félicitations, Yann.
Yann : Merci.
Laurent : Ensuite, voici Rose.
Rose : Bonjour !
Laurent : Elle a été recueillie après avoir été découverte devant l'entrée, les vêtements et la peau en lambeaux. Après recherche, il se trouve que son père est décédé, aussi j'ai pris l'initiative de la laisser rester ici, en attendant votre retour.
??? : Sage décision, mon fils.
??? : Tu vois, Albion, je savais que notre fils arriverait a se débrouiller.
Albion : J'avais confiance en lui aussi, Elyse, mais le voyage a été long, aussi je me suis inquiété.
Elyse : Ca, pour t'être inquiété... Tu m'en as fait voir des vertes et des pas mûres !
Albion : Enfin bref, tout est bien qui finit bien.
Laurent : Pour terminer, j'aimerais vous présenter mes deux nouveaux gardes du corps, Khaelis et Elcifur. Etant donné que, avec l'approche de mon vingt-et-unième anniversaire, de nombreux prétendants a ma future fortune tentent de m'assassiner, j'ai embauché ces deux personnes. Khaelis est un épéiste hors normes, tandis que Elcifur sait manier a peu près tous types d'armes.
Albion : Messieurs, j'attends de vous la meilleure protection possible pour mon fils !
Elcifur : C'est un honneur que de pouvoir travailler pour vous, Monsieur.
Khaelis : Nous donnerons notre vie pour mener a bien notre mission.
Elyse : Ce sont des serviteurs ma foi fort corrects, mais j'aimerais voir quels sont leurs talents a l'épée, est-ce possible ?
Albion : Charmante idée, cela fait longtemps que je n'ai plus combattu.
Yann : Puis-je participer également ?
Albion : Pourquoi donc, Yann ?
Yann : Je commence a m'entrainer au maniement de l'épée, c'est une envie que j'ai depuis tout petit, et j'ai l'occasion de m'améliorer, alors je souhaiterais la saisir... Avec votre permission, bien entendu.
Albion : Tu l'as, mon garçon ! Allons tous dans la salle d'entrainement.

Une fois tous en bas,...

Albion : Bon, on va organiser cela en une sorte de petit tournoi, vous êtes d'accord ?
Yann : Pas de problème.
Khaelis : A vos ordres.
Elcifur : Cela me va.
Albion : J'entamerai les hostilités contre Yann, tandis que vous vous affronterez entre vous.
Yann : Du moment que je combats a l'épée, ai-je le choix de l'arme ?
Albion : Bien entendu. Laurent, conduis-les a la réserve.
Laurent : D'accord.

Dans la réserve,...

Laurent : Pourquoi tu as fait ca, Yann ?
Yann : J'ai envie de m'amuser.

Yann prit deux lames, approximativement de la même taille qu'Ophis et Cius, tandis qu'Elcifur choisit une épée d'escrime, et Khaelis une épée longue. Tous sortirent, Laurent tenant l'arme de son père, une simple épée courte, toutefois ornée d'un gros saphir sur la garde. Après avoir obtenu son arme, Albion fit face a Yann, qui tenait ses deux lames comme s'il tenait ses armes légendaires.

Albion : Eh bien, drôle de façon de tenir des armes, Yann.
Yann : C'est ma manière de combattre.
Albion : C'est une version de combat assez rapide, tout en restant originale, j'aime l'idée... En garde !

Yann se rua sur Albion, qui fut surpris par la vitesse a laquelle le jeune homme le chargea. Il contra les premiers assauts, non sans difficulté, avant de prendre un peu de distance.

Albion : Eh bien, c'est fort divertissant, ma foi.
Yann : J'ignorais que vous étiez si doué a l'épée, Monsieur.
Albion : Je m'y suis entrainé depuis plus de trente ans, tu sais. Ce qui m'étonne davantage est l'aisance avec laquelle tu portes des coups qui pourraient être décisifs.
Yann : J'ai eu un bon prof, même si c'est la dernière personne a qui je m'attendais.
Albion : C'est un prof ma foi fort remarquable. J'apprécierais qu'il me donne des cours.
Yann : ...Il est décédé, hélas.
Albion : C'est fort dommage, mais te laisser abattre par cela ne te rendra pas plus fort, au contraire. Tu dois relever la tête et te battre en son hommage. Est-ce clair ?
Yann : Pour lui... Je gagnerai ce combat ! En garde !

Et les deux se chargèrent a nouveau.

Laurent : Il y va a fond, la, je me trompe ?
Elcifur : Certes, mais il évite toutefois les coups dangereux, comme s'il craignait de ne pas pouvoir se retenir lors d'une attaque décisive.
Laurent : J'ai vu. Mon père me surprend, n'empêche, je ne le savais pas aussi fort.
Elyse : Voyons, Laurent ! Depuis quand doutes-tu de lui ?
Laurent : Je ne doute pas de lui, je suis surpris. Ce n'est pas pareil, non plus.
Sakuya : C'est étonnant que Yann soit aussi rapide, surtout vu l'entrainement qu'il a commencé hier.
Elyse : Il a commencé quoi comme entrainement ?
Laurent : Il porte des vêtements assez spéciaux, qui augmentent son poids total de dix kilos. Cela alourdit quelque peu ses mouvements, mais il est persuadé que, une fois cet entrainement fini, il devrait être bien plus rapide.
Elyse : C'est logique, s'il augmente sa masse corporelle le temps que son corps s'y habitue, il sera plus rapide une fois qu'il aura repris sa masse normale.
Laurent : Elémentaire, ma chère Elyse.

Finalement, Yann désarma Albion, et le tint sous l'une de ses armes.

Yann : Apparement, j'ai gagné, non ?
Albion : Mes félicitations. Tu n'as fait que devenir plus pesant dans tes coups et plus rapide dans tes déplacements au fur et a mesure de notre affrontement. Je serais ravi de faire un nouveau combat contre toi, a l'occasion.
Yann : Ce serait un honneur.
Albion : Bon, maintenant, c'est a vous deux de me faire voir de quoi vous êtes capables.
Elcifur : Je tâcherai de retenir mes coups contre toi, Khaelis.
Khaelis : Tu n'as pas besoin. Tu es handicapé vis a vis de moi, de par ton poids.
Elcifur : C'est exact, mais cela fait des années que je vis avec un tel poids, ce n'est donc pas une contrainte pour moi.
Khaelis : Chouette, je vais pouvoir m'amuser un peu, alors. En garde !
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]