Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 52
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Ou les combats font rage (partie 1)
Écrit par Izual Chapitre publié le : 1/11/2007 à 15:29
Œuvre lue 106215 fois Dernière édition le : 1/11/2007 à 15:29
[ Retour - Bas de page ]
Laurent : Arc de flammes !

Une série de boules de feu fusèrent sur Valva, qui les esquiva sans problème, avant de contrer une attaque d'Albion, qui profita de l'occasion pour se reculer.

Albion : Quoi qu'on fasse, il contre nos attaques ou les esquive... Tu as une idée, Laurent ?
Laurent : Pas la moindre. Il arrive même a éviter des sorts a aire d'effet, et mes sorts les plus puissants ne le toucheraient pas.
Albion : Je vois. Et tu n'as pas moyen de me rendre plus rapide, que je le prenne de vitesse ?
Laurent : Non. Ca, c'est la spécialité de Marine, les enchantements. Pas la mienne.
Valva : Vous discutez d'un plan ? Allez-y, je vous en prie.
Laurent : Je ne m'attendais pas a une telle proposition de ta part.
Valva : Je tiens a me battre dans les règles de l'art, en mémoire de mon ami que tu as vaincu dans un combat loyal. Et j'aurais aimé aussi me battre contre Yann, mais visiblement, il est en ce moment au temple.

Comme pour confirmer ses dires, le grincement des portes du temple se fit entendre.

Valva : Vous entendez ? Ca, c'est les portes du temple qui s'ouvrent. Et si elles s'ouvrent d'elles-mêmes, cela veut dire qu'Elcifur a accompagné Yann, et que Rubi et Kaina sont aux prises avec vos amies.
Laurent : Ce qui veut dire que mes consignes auront été respectées jusqu'au bout. Tant mieux.
Valva : Pourquoi, "tant mieux" ?
Laurent : Pour m'être entraîné un mois avec Yann, je sais tout comme le reste des membres de l'équipe qu'il est a même de vaincre Odibal. Mais s'il avait du vous combattre tous trois auparavant, il n'aurait peut-être pas réussi. Or, l'échec n'est pas a inclure dans une stratégie. Donc, je me suis arrangé pour disposer les pièces de façon a ce que vous trois soyez suffisamment ralentis, le temps que Yann puisse vaincre Odibal.
Albion : A t'entendre, on te croirait en train de jouer aux échecs.
Laurent : J'y ai fait une petite analogie, étant donné que, aux échecs comme ici, le but est d'envoyer le plus puissant facteur de réussite affronter et vaincre le roi adverse, en tenant compte du fait que plusieurs pièces envoyées ensemble augmentent les chances de victoire, et même si, pour arriver a cela, il faut sacrifier toutes les autres pièces.
Valva : En gros, pour que Yann arrive avec la meilleure aide possible face a Odibal, tu as simplement sacrifié le reste de ton équipe ?
Laurent : Qui te dit que je les ai sacrifiés ? Le sacrifice reste une éventualité. Si j'ai disposé les pièces ainsi, c'est uniquement parce que je savais que nous avions toutes nos chances, avec une pareille disposition.
Valva : Donc, je dois en conclure que tu es persuadé de pouvoir me vaincre ?
Laurent : Belle conclusion. Tellement belle qu'on dira qu'elle est de moi, si cela ne te dérange pas.
Valva : Petit présomptueux. Je ne te permets pas de te moquer de moi !

D'un mouvement de son arme, Valva lanca une tornade vers Laurent, qui répliqua avec une tornade de même intensité, mais tournant dans le sens opposé. Au final, les deux tornades s'entrechoquèrent, avant de s'éteindre.

Valva : Joli.
Laurent : Merci du compliment. Mais tu viens de dévoiler une de tes faiblesses. Et je vais de ce pas m'en servir !
Valva : Essaie donc !

Laurent disparut soudainement, tandis qu'Albion se rua sur Valva, avant de lancer un assaut, aisément contré par le démon.

Valva : Trop lent !

Alors qu'il leva sa lance pour porter un coup, une rafale d'énergie lui transperça le corps par l'arrière. Valva se retourna, pour se rendre compte que Laurent avait utilisé l'une des attaques de son épée, mais, en se retournant, il laissa l'opportunité a Albion d'enfoncer une longue lame dans la plaie. Père et fils se regroupèrent ensuite.

Valva : Bande d'humains méprisables !
Albion : Pas si méprisables que ca, pour être parvenus a te faire ca !
Laurent : Et encore, ce n'est pas tout !

Laurent rengaina son épée, puis leva les mains au ciel.

Laurent : J'espère juste que cela marchera aussi bien que la-haut... Eclair de flammes !

Une foudre rougeatre tomba du ciel, pour atterrir dans la main gauche de Laurent.

Laurent : Eclair de glace !

La main droite du jeune homme fut couverte par un éclair bleuâtre. Laurent joignit les deux mains, tandis qu'Albion courait vers Valva, son épée prête a frapper.

Laurent : Eclair Antipode !

Les deux courants électriques s'unirent dans un champ de foudre qui partit droit sur Valva. Albion s'interposa une seconde avant l'impact, et faucha le champ de son épée, avant de continuer sur son mouvement, en direction du démon.

Albion : Tranchant des foudres célestes croisées !

Valva tenta d'esquiver l'attaque, mais en se déplaçant, la lame qui se trouvait dans son corps attira la foudre, qui le foudroya sur place. Il reçut ensuite le coup, qui l'entailla sérieusement sur une bonne partie du torse, tout en lui coupant le bras qui tenait son arme. Le démon tomba au sol, sérieusement blessé.

Laurent : Et un point pour les méprisables !
Valva : Urgh... Je comprends mieux pourquoi Scar a été vaincu...
Laurent : ...Albion ! Pars aider les filles !
Albion : Tu es sûr que c'est ce que tu veux ?
Laurent : T'en fais pas. Affaibli comme il est, je ne risque rien !
Albion : Bon... Je te fais confiance !

Albion partit en courant vers le temple, mais a peine eut-il fait une dizaine de pas qu'une vague d'énergie le transperça au niveau du coeur. Il s'écroula, sans un mot.

Laurent : Père !

Laurent courut auprès d'Albion, et le souleva quelque peu, tandis que Valva se releva, apparemment en bien piteux état.

Laurent : Réponds-moi ! Père !
Albion : Qu'est-ce qui... S'est passé ?
Laurent : Tu as été touché par un tir de Valva.
Albion : Merde... Je ne vais pas pouvoir... Retourner voir ta mère...
Laurent : Dis pas ca !
Albion : Laurent... Tu es le seul héritier... De ma fortune et de mon nom... Sois-en digne... Et porte-le avec honneur... Mon fils !

Albion se dissipa en poussière, un sourire aux lèvres, et dans les bras de son fils.

Valva : Un de moins. Ce sera votre punition pour m'avoir blessé, humains stupides !
Laurent : Notre punition, tu dis ?

Laurent se releva, tournant le dos a Valva.

Valva : C'est bien, tu m'offres la victoire rapidement ! Ne bouge pas, et tu devrais rapidement le rejoindre !

Valva tira a nouveau, pour voir son tir dévié.

Laurent : Tu as tué mon père... Tu as menacé mes amis... Et maintenant, tu oses parler de me tuer ?

Laurent se retourna sur Valva, les yeux rougeâtres, tandis que deux paires d'ailes noires poussèrent subitement de son dos.

Laurent : Il est temps que je rende la justice, moi, Laurent di Alexandros, réincarnation de la Mort !
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]