Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 57
Nom de l'œuvre : Undesired Angel Nom du chapitre : Unlimited Blade Works - The End (partie 1)
Écrit par Izual Chapitre publié le : 12/11/2007 à 12:42
Œuvre lue 106254 fois Dernière édition le : 12/11/2007 à 12:42
[ Retour - Bas de page ]
Odibal se rua sur Yann, qui esquiva aisément l'assaut.

Yann : Eh bien, tu as du mal a te mouvoir ? Il ne fait pourtant pas particulièrement lourd, ici.
Odibal : Cesse de te moquer de moi !
Yann : Je n'y peux rien. Nous ne sommes ici que depuis dix minutes, et tu sembles épuisé comme si tu avais couru pendant douze heures d'affilée non-stop a plein régime.
Odibal : ...C'est a cause de ton monde, je me trompe ?
Yann : Ce monde est le reflet de ma volonté de te vaincre. Tu en ressens les conséquences directes. Néanmoins, pour ton information, je ressens les mêmes contraintes, il n'y a donc pas de désavantage.
Odibal : Alors pourquoi m'avoir amené ici ?
Yann : Pour m'assurer que ce sera un combat entre toi et moi, et personne d'autre.
Odibal : D'accord. Puisque c'est ainsi, je vais honorer ta mémoire, et me battre a 100 % de mes capacités !

Odibal fondit en un instant sur Yann, et le cribla de coups de sa lame, le tailladant de toutes parts. Le jeune homme tomba par terre, sévèrement blessé, avant de se relever péniblement.

Odibal : Tu dois avoir du mal, avec la pression propre a ton monde. N'est-ce pas ?
Yann : En effet. Mais je n'abandonnerai jamais !
Odibal : Têtu ? Courageux ? Ou simplement stupide ?
Yann : Je penche pour la seconde option, bien que la première est valide aussi.
Odibal : Puisque tu résistes, je vais lancer sur toi ma technique favorite...

Odibal brandit son épée, qui s'enveloppa de flammes noires.

Odibal : Chaos Wave !

Le coup porta, et Yann vola a terre, le corps couvert de flammes noires, qui le brûlèrent grandement. Odibal éclata de rire, avant de marcher calmement vers Yann.

Odibal : Tu vois, tu as beau m'envoyer dans ton monde, je suis plus puissant que toi !
Yann : Tu as négligé... Un point capital...
Odibal : Pardon ?
Yann : Ce monde... Ne porte pas le nom... D' "Unlimited Blade Works"... Sans raison !

D'un coup, les épées qui étaient plantées dans le sol se décrochèrent toutes, avant de converger vers Odibal, qui fut empalé de toutes parts. Au même moment, la dimension se déchira, et les deux adversaires réapparurent dans le temple.

Elcifur : Déjà de retour ?
Yann : Je ne sais pas encore maîtriser cette technique aussi bien que je le voudrais... Surtout dans un état pareil !
Odibal : ...Khh... Salaud... Je vais... Je vais te tuer !

En libérant une partie de son énergie, Odibal expulsa toutes les épées de son corps. Elcifur érigea aussitôt un bouclier de protection, dont dépassait la moitié de son corps, ainsi qu'une partie de celui de Sakuya.

Sakuya : Yann ! Attention !
Elcifur : Bouge pas, Sakuya !

Une épée traversa la jambe non protégée de Sakuya, ce qui la fit tomber en avant.

Yann : Sakuya !

Yann se rua en avant, mais il était trop tard, car une seconde épée transperça Sakuya au niveau de la poitrine. Elle s'écroula, sans un mot.

Yann : SAKUYA !

Il accourut auprès d'elle et la prit dans ses bras, tandis qu'Elcifur déplaca son bouclier, de manière a mieux protéger Yann.

Sakuya : Y...Yann...
Yann : Chut... Dis rien, t'es gravement blessée...
Sakuya : Je sais... Désolée... Je pourrai pas... Tenir la promesse... Que je t'ai faite...
Yann : Dis pas ca... On va te soigner...
Sakuya : Merci... De m'avoir aimée... Comme tu l'as fait...

Et elle rendit son dernier souffle, sous les yeux embués de larmes de Yann.

Yann : Sakuya ?... Allez, réponds-moi ! Sakuya ? Sakuya ? ...Saku...

Il la déposa par terre, avant de se relever, puis de faire face à Odibal.

Yann : Odibal.
Odibal : Oui ?
Yann : Tu vas mourir.
Odibal : Ah bon, tu en es sûr ? Pourtant, je...
Yann : SILENCE, ASSASSIN !

Odibal fut surpris par la voix de Yann, qui sonnait plus rauque que d'habitude.

Yann : Tu t'en es pris a ma planète... Tu as tenté de tuer mes amis... Tu as fait abattre mon père... Et maintenant, tu viens de tuer Sakuya... Je ne te pardonnerai jamais !

Le pendentif de Yann se mit a étinceler, avant d'éclater, pour libérer une poudre argentée, qui enveloppa le corps de Yann avant de prendre la forme d'une armure.

Yann : Il est temps d'en finir une bonne fois pour toutes !
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 | Retour | Haut de page ]