Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 7
Nom de l'œuvre : Histoires Mordziennes : Genèse Nom du chapitre : Révolution
Écrit par Requiem Chapitre publié le : 31/8/2010 à 23:01
Œuvre lue 17464 fois Dernière édition le : 1/9/2010 à 00:15
[Version 6.1] : En passant par la montagne avec ma twulipe

Avec les MTC retranchés dans leur désert de Colossin autour de leur chef MoTossingewC ( comme par hasard... -_- ), les mouches blanches et nwares se faisant encore une guerre de prestige, les n00bs toujours égaux à eux-mêmes et les disciples d'Isildur ayant évolués en patate rose, tout semblait pour le mieux dans le meilleur des royaumes de la Terre du Mordz.

Hélas, il fallait que quelque chose d'horrible se produise sur la joyeuse communauté. Son altesse sérénissime Césarium Might venait encore d'avoir une idée. Comme quoi, les ennuis commençaient...

Fort de son prestige parmi les n00bs, il fit publier une loi qui obligeait chaque individu de se rendre une fois par jour au temple Augustus Césarimus pour y rendre hommage à son altesse sérénissime Césarium Might. Les n00bs s'y précipitèrent avec joie, léchant et léchant encore les pieds de la statue en or ( plaqué or en fait, pas d'sous sous :p ) de son altesse sérénissime Césarium Might. Les mouches refusèrent tout net malgré quelques petites exceptions parmi les mouches de peau blanche. Les patates roses hésitèrent. Certaines allèrent prier au temple pour que la grâce de son altesse sérénissime Césarium Might leur soit accordée tandis que d'autres décrétèrent que ce n'était qu'une pure perte de temps.

Fâché de voir son incontestable pouvoir contesté, son altesse sérénissime Césarium Might déclara que chaque personne n'allant pas à l'autel pour prier se verrait affublé d'une étoile à six branches sur le front et que les plus récalcitrant seraient immédiatement envoyés dans le dépixélisateur, une énorme chambre anti-donnée où ils seraient définitivement effacés. Le 4° Reich venait de commencer. ( Je rappelle que cette histoire est une fiction. Tous les noms de décors et personnages sont purement fictifs et tout rapport avec la réalité sera immédiatement nié par l'auteur *sifflote* )
Les patates roses se résignèrent à aller prier sauf quelques unes qui préférèrent se cacher et continuer à prier leur propre dieu ( Isildur, la première patate rose ). L'une de ces patates rose avait même écrit un journal dans lequel, elle racontait qu'elle se serait cachée pendant près d'un an et demi derrière une fausse bibliothèque avec sa famille. Malheureusement les Mightistes les découvrirent et envoyèrent dans les camps de dépixélisation.
Après tant d'atrocité, et vexé que les mouches qui n'allaient pas prier ne se voyaient pas sanctionner, les patates rose se révoltèrent. En pleine nuit elles s'enfuirent toutes de la capitale pour se réfugier dans les montagnes. Ils y rencontrèrent Heidi qui leur fit du bon fromage de chèvre pour le souper. Après s'être rassasiées, les patates roses se réfugièrent dans des cavernes pour préparer un plan d'action. A force de rester à l'abri de la grotte, leur peau devint plus pâle et elles se retrouvèrent donc blanches comme la neige.

Quand elles sortirent enfin, c'était le printemps. Le soleil les aveuglait mais elles continuèrent à avancer pour se rassembler sur la grande montagne de Chine. Là-bas, Gézu leur fit un discours éloquent contre la tyrannie du Fûhrer alias son altesse sérénissime Césarium Might. Il dit : "Nous sommes bafoués et humiliés par un seul homme ! Levons-nous ! Révoltons-nous et nous vaincrons ! Il est entouré de son armée de n00bs mais si nous voulons, nous pouvons tous aller à Todaï pour faire nos études supérieures avec Naru... Heu DSL j'ai un peu dérivé du sujet là :p ! Bref, je déclare la proclamation d'indépendance des patates-roses-mais-qui-sont-blanches-alors-ne-le-sont-plus ! Et pour sceller notre serment du jeu de pomme de terre, je propose que notre symbole soit... une twulipe !"

Un grand : "VIVA LA REVOLUCION" s'éleva de la foule de tulipards en furie. Chacun ramassa sa fleur et la leva vers le ciel.
Les tulipards révoltés retournèrent dans les grottes pour se préparer à l'assaut. Quelques unes d'entre elles préférèrent retourner dans la ville pour surveiller les magouilles de son altesse sérénissime Césarium Might. Chacun dans son coin, attendant le moment fatidique où Zidane partirait de l'équipe des bleus. =(

Les journées passèrent, se ressemblant comme deux n00bs écrasés sur la route. Enfin le grand jour arriva ! Les tulipards révoltés descendirent de la montagne. Les tulipards infiltrés dans la ville ouvrirent les portes principales et une armée de tulipards déferla dans la capitale, la twulipe à la main. Avec cette fleur qui était en réalité une arme redoutablement redoutable ils cassèrent les verrous des camps de dépixélisation en donnant de grands coups de pétales sur la tête des n00bs apeurés. Parmi les insurgés, l'empereur du fwin se distingua par sa bravoure après avoir fait tomber la statue de son altesse sérénissime Césarium Might. Les tulipards prirent le Bastion, le camp de dépixélisation le plus important et en firent leur quartier général.

Son altesse sérénissime Césarium Might se vit obligée de lever la loi sur la prière et s'enferma, la queue entre les pattes dans son palais.
Une fois de plus, la paix et l'harmonie venaient d'être restaurées. Les révoltés gardèrent leurs twulipes en signe de liberté et en firent le symbole de leur victoire. Deux nouvelles races étaient nées : les tulipards blancs qui s'étaient réfugiés dans les montagnes avec leurs twulipes, et les tulipards roses qui s'étaient infiltrés dans la capitale et qui avaient retrouvés leur couleur en se peignant le corps d'huiles essentielles de pétales de twulipe rose pour passer inaperçus parmi les nombreuses patates roses.

L'histoire ne va pas plus loin, mais dans la région désertique, refuge des renégats MTC, une nouvelle menace se préparait...
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 | Retour | Haut de page ]