Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 14
Nom de l'œuvre : Histoires Mordziennes : Genèse Nom du chapitre : Tentation
Écrit par Requiem Chapitre publié le : 12/9/2010 à 12:43
Œuvre lue 17478 fois Dernière édition le : 9/12/2011 à 20:32
[La trilogie du Mordz] : Episode II

[Version 13.0] : La mort de Might ? It’s just a joke, baby !

L’un d’eux, celui qui avait l’air d’être le chef s’avança et dit d’une voix robotique et monotone : « Matthieu Castel, Altesse Sérénissime de Sang Royal anciennement Césarium appellation Might, par ce 30 Séamtus du 4 de l’an de grâce, tu vas mourir… »

Le BOT tira quatre coups. Le premier tir toucha Might dans le ventre, le second percuta sa tête et le troisième s’aplatit sur son entrejambe. Mais par le plus grand des hasards, le quatrième blâme fut ramassé par la plus improbable des créatures : un noobit. Celui-ci partit en pleurant.
« Matthieu Castel, Altesse Sérénissime de Sang Royal anciennement Césarium appellation Might, ma mission est accomplie. Tu es mort. » Les deux BOT tournèrent les talons et s’envolèrent dans leur traîneau tiré par des vaches roses rejoindre le palais royal.

Might avait mal partout �" surtout à l’entrejambe. Lentement il ouvrit les yeux. Devant lui la rue était vide. Il était vivant. Il était bien vivant ! Il sauta de joie comme un petit fou et lorsqu’il atterrit il hurla de douleur : « AÏÏÏÏÏÏÏE ! » Il venait de marcher sur une épine. Il leva son pied pour la retirer et remarqua que celui-ci était anormalement rouge et avait plein de piques noirs se hérissant de tout partout.
Affolé il se regarda dans un miroir : des cornes, une couleur rouge, des piquants, un marteau ! Il était devenu… Orangina Rouge, pourquoi est-il si méchant ? PARCE QUE !!!

Quand son regard se posa tout au fond de son âme,
Ni tenant plus, sur son visage se sont mises à couler des larmes.
Et il se regardait et ne comprenait pas,
Tout le chemin qu’il avait fait pour en arriver là.
Dans la vallée OH OH du Passlo… de Pokémon-France, dans la vallée OH OH,
Des pleurs de rages dans les ruelles…

Might se le jura. Il jura de se venger de celui qui lui avait fait ça. Il jura qu’il se vengerait d’avoir été transformé en Cactus Rouge, rejet de la société. Il n’y avait qu’une seule manière d’y arriver… le soulèvement des mordziens ! Il leur promettrait de grandes choses et une fois qu’il serait rétabli sur le trône, il ne leur offrirait rien. WAHWAHWAHWAH ! Might était vraiment génial, en plus il ne répondait jamais aux messages privés que lui envoyaient les autres mordziens. C’était lui le plus fort. Il allait battre celui qui se faisait appeler : Celui-Dont-La-Stratégie-Est-Nulle.

Il prit son téléphone et composa le numéro de téléphone de Poulpéus, celui qui avait voulu l’aider. « Ici le répondeur de Poulpéus, je suis occupé pour l’instant, si vous voulez me laisser un message tapez un, si vous voulez que Celui-Dont-La-Stratégie-Est-Nulle reste tapez deux, si vous voulez que Might parte tapez trois, si vous voulez que Bibou revienne tapez quatre.
Might appuya sur un. « Vous avez appuyer sur… un. Pour confirmer votre choix, tapez un. Pour annuler, tapez deux. Si vous vous voulez revenir au menu précédent tapez trois. » Might tapa sur un. « Vous avez appuyer sur… un. Pour confirmer votre choix, tapez un. Pour annuler, tapez deux. Si vous vous voulez revenir au menu précédent tapez trois. »

Might raccrocha. Il rappellerait plus tard… En attendant il devait se trouver des partisans pour sa lutte contre l’oppresseur. Il chercha pendant un instant et entra dans un bar populaire. C’était la première fois qu’il pénétrait dans ce genre d’endroit. Il y avait beaucoup de monde et c’était tant mieux.
Il se mit sur une table et commença à haranguer la foule :
« Mes chers cons, mes chers patriotes, mes chers compatriotes. L’heure est grave. Votre majesté Altesse Sérénissime Césarium M… »
« Ta gueule connard ! T’es qu’un vieux MTC ! BWAWAWAWAWAWA.» Lança une mouche noire qui venait d’avaler une choppe de tropicon cul sec.

Might n’en revint pas devant tant de grossièretés ! Il leva sa main, prêt à blâmer ce mordzien qui lui manquait ainsi de respect. « Ahahaz ! Tu vas voir ! » S’écria Might presque en rut, tellement ça faisait longtemps qu’il n’avait pas banni de mordzien.
Mais à la place de trembler, la mouche noire éclata de rire. Might regarda sa main, stupéfait. Il n’avait pas un blâmegun mais un marteau… Avec ça il ne pourrait pas dépixéliser cet énergumène… Mais au moins il pourrait l’amocher !
Il sauta sur lui et commença à taper sur la pauvre mouche avec son marteau… Il reçu un kick suivi d’un rush en piquet. Il esquiva un coup latéral et balaya la mouche d’un hypercut au marteau. Il tenta alors de s’enfuir pour éviter un autre grabuge avec les autres qui semblaient s’être rapprochés pour porter secours à la mouche agressée.

Mais à peine avait-il passé la porte qu’une lourde main s’abattit sur son épaule. Il se retourna et se qu’il vit le rempli d’horreur. C’était l’Angi, mouche blanche de la brigade de modération qu’il avait rencontré dans l’épisode précédent, Laïteninetalesse.
« Alors comme ça vous frappez Bounny-Chan et vous vous enfuyez en courant comme une mauviette ? Je vais te dire une chose mon gars : une fois que toutes les femmes auront compris que les hommes sont des abrutis et qu’elles méritent autant qu’eux, si ce n’est plus, tous les pouvoirs, les abrutis dans ton genre anti-féministe finiront leur vie à faire le ménage en tablier à dentelle. En attendant ce jour bénit de Dieu, tu vas faire un tour avec moi au poste ! »

Might ne pouvant rien faire face à la brigade modératrice dans l’état actuel des choses dû se résoudre à suivre la féministe convaincue dans la cyber-prison. Là, enfermé dans une sombre cellule, Might essaya de rappeler Poulpéus, la modératrice avait oublié de lui confisquer son portable. Après avoir sonné quatre coups le téléphone décrocha : « Allô ? Ici Poulpéus, agent secret anti-Stratégiste. » Might eut un soupir de joie. Il allait enfin se sortir de ce mauvais pas ! « C’est moi Might ! Il faut que tu me tires de là ! Je suis en cyber-prison ! »

Il y eu un instant de silence. Might commença à croire que même Poulpéus l’avait abandonné ! Mais enfin la voix rassurante du mystérieux mordzien retentit dans le combiné. « Ok. Je vais créer une distorsion dans la matrice du Mordz afin de créer un bug qui t’éjectera de la cyber-réalité dans laquelle tu vis actuellement. » Cyber-réalité ? Might ne comprenait pas trop mais ça n’avait pas d’importance. Il voulait être n’importe où ailleurs que dans la cyber-prison. Il répondit affirmativement à Poulpéus. « Ok Might ! Je vais aux toilettes et je reviens ! Ne bouge pas ! »
Comme s’il pouvait bouger, pensa le pauvre Might, tout de rouge vêtu, avec ses piques dans le dos. Il ferma les paupières et fit une dernière prière. C’est alors qu’un rayon lumineux filtra par la cyber-fenêtre de la cyber-prison. Et le Père Nowel apparut !

« OhOhOhOh ! Tu n’as pas été tous les jours très sage avec les mordziens, alors si j’exhausse ton souhait tu leur demanderas pardon ! » Might qui n’avait décidément plus rien à perdre accepta la proposition. Le Père Nowel reprit la parole : « Très bien. Je vais t’envoyer aux côtés de Poulpéus. J’espère que vous réussirez à battre Celui-Dont-La-Stratégie-Est-Nulle ! » Il y eut un autre éclair lumineux. Might ferma les yeux et se sentit aspiré… Aspiré vers le néant !
…

A suivre…
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 | Retour | Haut de page ]