Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 16
Nom de l'œuvre : Antsua School - Acte I Nom du chapitre : Soulbringer
Écrit par Izual Chapitre publié le : 4/11/2011 à 09:09
Œuvre lue 17078 fois Dernière édition le : 4/11/2011 à 09:09
[ Retour - Bas de page ]
Viper : Tu comptes nous faire courir encore longtemps ?
??? : Presque, j'ai quelque chose a montrer à ton ami...
Izual : Quoi donc ? Et qui es-tu ?
??? : Chaque chose en son temps... Aaah, nous voici arrivés.

La forêt s'ouvra sur une clairière, dans laquelle Viper et Izual s'arrêtèrent. Face a eux, deux corps, l'un caché par un voile de ténèbres, et l'autre qu'Izual reconnut immédiatement.

Izual : Père !
??? : Ah, c'était ton père ? Désolé, je ne le savais absolument pas !
Viper : Qu'est-ce que tu lui as fait ?
??? : Je l'ai tué pour voler sa force vitale.
Izual : Tu... Tu l'as...
??? : Choqué ? C'est ainsi que je vis, mon garçon.

La moquerie fut de trop pour Izual, qui dégaina Aiji avant de se lancer en avant, prêt a combattre. D'un revers de la main, l'ombre le repoussa, a l'aide d'une vague d'énergie sombre.

??? : Ne crois pas que tu es en mesure de t'en prendre à moi, jeune homme.
Izual : Qui es-tu, monstre ?
??? : On me nomme Soulbringer. Ton père ne t'avait jamais parlé de moi ?
Izual : Non...
Viper : J'en ai entendu parler, par ma famille... Une arme maudite qui se repaît de l'âme de ses victimes ainsi que de celle de son porteur... N'est-ce pas ?
??? : Maudite, maudite, c'est vite dit... Disons plutôt que j'ai des goûts qui ne plaisent pas au commun des mortels, voilà tout.
Izual : Des goûts qui te poussent à assassiner des gens par pur plaisir ?
??? : Exactement. Je ne l'aurais pas mieux dit.
Izual : Et tu comptes te moquer de moi encore longtemps ?

Une aura d'énergie commençait a se matérialiser autour d'Izual.

??? : Oh, au moins jusqu'a ce que tu décides de te battre avec moi jusqu'au bout.
Izual : Je comptais t'éliminer depuis le moment ou j'ai vu ce que tu as fait a mon père.
??? : Ne t'en fais pas pour lui, son âme est encore sauve.
Viper : Pardon ?
??? : Avant que je puisse l'absorber, elle s'est enfuie en direction de l'école. Et vu que ton cher père m'avait sérieusement affaibli, je n'ai pu la poursuivre avant qu'elle ne disparaisse.
Izual : Cette âme...
Viper : Izual, tu crois que...
Izual : J'en suis sûr. Et quelque part, cela me rassure.
??? : Quoi... Ne me dis pas que...
Izual : Son âme réside à présent en moi, et sois sûr que je ne te laisserai pas mettre la main dessus !
??? : Je suis clément, aussi je vais te laisser le choix. Veux-tu me rendre cette âme qui me revient de droit, ou vais-je devoir la récupérer sur ton cadavre ?
Izual : Ni l'un ni l'autre.
??? : Très bien, tu l'auras voulu ! En garde, jeune inconscient !
Viper : Izual, cela te pose un problème si je participe au combat ?
Izual : J'ignore si tu feras le poids, mais cela me soulage d'avoir un allié de confiance.
Viper : Tant mieux, parce que je ne comptais de toute manière pas m'enfuir.
Izual : Bien... En garde !

Izual et Viper se mirent en position de combat, faisant face à l'ombre qui s'approchait, lentement mais sûrement, son épée en main.

Viper : Maintenant !

Viper ouvrit le bal, bondissant contre un arbre, avant de rebondir de l'un a l'autre de manière très rapide. Izual profita du mouvement pour charger son adversaire, avant de tenter une attaque qui fut aisément parée.

??? : Ne crois pas réussir la ou ton père à échoué !
Izual : J'y arriverai ! Pour lui, et pour éviter que d'autres n'aient a vivre ca à nouveau !

Izual recula de deux pas, avant de lancer une nouvelle attaque, que le porteur de Soulbringer esquiva d'un bond en arrière, avant d'enchainer avec un second bond pour éviter une charge de Viper.

??? : Ne te mêle pas de ca, avorton !
Viper : Le dernier qui m'a cru faible a fini empalé sur ma lance !

Viper enchaîna les charges sur son adversaire, avant de se voir contré.

Izual : Maintenant ! X-Blade !

Izual projeta une vague d'énergie vers son adversaire, avant de la suivre pour porter un coup d'épée magique sur son adversaire, qui fut projeté en arrière par l'impact du coup. Sans prendre le temps d'attendre, Izual tendit la main vers lui.

Izual : ...Holy !

De multiples traits de lumière partirent de sa main, pour frapper le corps, qui disparut peu après l'attaque. Viper atterrit près d'Izual.

Viper : Il nous a eu. C'était un leurre.
Izual : Et maintenant, il a l'avantage du terrain.
Viper : Croire cela, c'est me sous-estimer, Izual.
Izual : Te sous-estimer ?
Viper : Tu n'as aucune idée de ma manière de combattre, je te rappelle.
Izual : Très bien, je te fais confiance.
??? : Comme si votre confiance allait vous sauver, humains !
Viper : Arrête un peu de parler, on dirait un stéréotype de vilain des années 90.
??? : Pardon ?
Viper : Ca fait cliché, tu sais ca ?
??? : Te fous pas de moi !
Viper : La-bas !

D'un bond, Viper se propulsa contre un arbre, qu'il fendit en deux, révélant son adversaire.

??? : Que...
Viper : Je t'avais dit d'arrêter de parler, non ?
??? : Hein ?

Avant qu'il ne puisse réagir, il remarqua Izual, qui avait suivi le bond de Viper, et qui frappait avec son épée chargée d'épée magique.

Izual : Shinryuusaïsen !
??? : Non !

Le coup porta, et l'ombre se dissipa a nouveau.

Viper : ...On l'a eu ?
Izual : Je l'ai touché, j'en suis sûr, mais ca ne suffira pas.
??? : Jolie déduction. Elle me plaît.

L'ombre réapparut au milieu de la clairière, et Izual et Viper lui firent face.

??? : Toutefois, je me dois de te féliciter. Tu es parvenu a me blesser, un fait que même ton père n'était pas parvenu a accomplir.
Izual : ...
??? : Seulement, il faut que tu réalises que je ne suis que l'arme, pas l'humain qui la porte, et qu'en le tuant, tu ne ferais que me permettre d'obtenir un nouveau corps, peut-être plus fort que celui que j'ai actuellement.
Izual : Dans ce cas, je t'arrêterai moi-même, même si je dois mettre ma vie en danger pour ca.
??? : Très héroïque, mais tous ceux qui ont tenté cela ont fini possédés par mon pouvoir... Que crois-tu avoir qu'ils n'ont pas ?
Viper : Moi.
??? : ...Pardon ?

Viper s'avanca d'un pas.

Viper : Les autres que tu as possédé n'avaient pas quelqu'un comme moi à leurs côtés, et c'est pour ca qu'ils ont péri.
??? : ...Tu me sembles bien présomptueux, mon garçon. Qui es-tu pour te permettre ce genre de remarques ?
Viper : Viper Dragoon, élève de cette école et compagnon d'armes d'Izual. Et quoi que tu fasses, je ne te laisserai pas l'emporter face a lui !
Izual : Bien dit, Viper, même si je ne te savais pas mon compagnon d'armes.
Viper : Ca sonnait mieux ainsi, je trouve.
Izual : T'as peut-être pas tort. Bon, on continue ?
Viper : Tu as un plan ?
Izual : Peut-être bien, mais va falloir que tu l'occupes un peu.
Viper : Ca marche. Il te faut combien de temps ?
Izual : Autant que possible.
Viper : Je ne te promets rien... Mais ne fais rien d'insensé, d'accord ?
Izual : Je te rappelle que de nous deux, c'est moi le plus sensé.
Viper : Ah oui, j'oubliais. Bon, bah j'y vais.

Viper s'élanca en avant, tandis qu'Izual concentra son énergie dans son épée.

??? : Pauvres fous !

L'ombre esquiva Viper en passant à côté, avant de se ruer sur Izual.

Viper : Non ! Attention, Izual !
Izual : Comme prévu !

Tout en gardant son énergie dans son arme, Izual pointa la main vers son adversaire, qui, lancé dans sa course, ne pouvait s'arrêter.

??? : Non !
Izual : Holyga !

Une énorme rafale de traits de lumière partit de la main du jeune homme, avant de transpercer le corps de son adversaire de part en part, le faisant hurler de douleur. Viper profita de l'occasion pour piquer sur l'ombre, la fixant au sol avec sa lance, tandis qu'Izual brandit son épée.

Izual : De la part de toutes ces âmes que tu as piétiné ! Shinryuusaïsen !
??? : Meurs !

Et tandis qu'Izual abaissait son épée, l'ombre le frappa a la gorge, avant qu'une gigantesque explosion d'énergie n'aie lieu. Viper eut juste le temps de bondir pour se mettre a l'abri.

Viper : Izual ! Non !

Sa voix étant couverte par l'explosion, il ne put qu'attendre que celle-ci se dissipe. La clairière avait été entièrement ravagée, et avait doublé de taille, laissant le soleil atteindre le sol. Et au milieu de l'explosion, tandis que la fumée dégagée par l'explosion se dissipait a son tour, Viper put aperçevoir une ombre, vers laquelle il bondit après l'avoir reconnue.

Viper : Izu ! Ca va aller ?
Izual : ...Ca pourrait aller mieux... Mais ca m'a sauvé.
Viper : Ca ?

Viper porta attention au cou de son ami, la ou l'ombre avait frappé, pour constater que le pendentif que Shinobu lui avait légué avait encaissé le choc, et était a deux doigts de se briser.

Izual : Elle m'a sauvé la vie...
Viper : ...Sois sûr de la remercier, si tu le peux.
Izual : C'est déjà fait...

Il ne put en dire plus, tombant dans les pommes. Viper l'attrapa et le prit sur son dos, avant d'observer les alentours.

Viper : Eh bien... Ca nous fera de bons souvenirs a raconter a nos enfants, ca...

Le jeune homme bondit en dehors de la clairière, se dirigeant vers les bâtiments de l'école.

Trois semaines plus tard,...

??? : Repose en paix, a présent.
??? : Eh bien, il était temps que tu lui rendes une petite visite !
??? : Viper...
Viper : ...Tu t'es remis a fond, Izu ?
Izual : Pas vraiment, mais c'est quelque chose que je me devais de faire.

Les deux jeunes hommes se tenaient dans la clairière ou avait eu lieu le combat, et ou une sépulture avait été érigée pour le père d'Izual. Toutefois, victime des blessures dues a son combat, Izual n'avait pu s'y rendre avant qu'il ne soit en état de marcher, ce qui lui prit trois semaines.

Viper : ...On sait ce qu'il est devenu ?
Izual : J'en ai parlé à Milamber et à la directrice, ils le recherchent.
Viper : Il vaut mieux que ce soit eux qui s'en chargent, plutôt que des élèves comme nous.
Izual : ...On a failli y passer, pas vrai ?
Viper : C'est ce que m'ont répété Trit et les autres... Mais bon, on pouvait pas éviter ce combat.
Izual : En effet...
Viper : ...N'empêche, t'as été balèze pendant ce combat.
Izual : J'en suis le premier étonné. Je n'avais jamais été en mesure de combattre avec autant de force, même durant un court laps de temps, mais la, je me suis senti pousser des ailes.
Viper : C'est clair que t'y es pas allé de main morte. J'ai interêt à m'entraîner si je veux rester ton compagnon d'armes !
Izual : "Bien que la valeur d'un compagnon d'armes ne se situe pas dans sa force, il est mieux qu'il reste a un niveau proche de ses alliés s'il ne veut pas être un fardeau pour le groupe.". C'est ce que disait souvent mon père.
Viper : Et il a bien raison ! Bon, c'est pas tout ca, mais j'ai faim, on va manger ?
Izual : Excellente idée. Tellement bonne qu'on dira qu'elle est de moi.

Viper sourit, avant de suivre Izual, qui s'éloignait de la tombe de son père.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 | Retour | Haut de page ]