Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 3
Nom de l'œuvre : Antsua School - Acte II Nom du chapitre : Décision
Écrit par Izual Chapitre publié le : 21/6/2012 à 13:07
Œuvre lue 18652 fois Dernière édition le : 21/6/2012 à 13:07
Katsuri : Izual ! Je suis la !
Izual : Désolé, je me suis dépêché autant que possible.
Katsuri : T’es télépathe, maintenant ?
Izual : Avec l’aide de monsieur Milamber et de la Directrice. Ils se sont arrangés pour me permettre d’accéder à l’ensemble des esprits des élèves, pour que ceux-ci puissent me transmettre toutes les infos qu’ils ont eues sur Viper.
Katsuri : Et c’est ce qui t’a permis de le localiser ?
Izual : Oui. Apparemment, Trit avait déjà commencé a propager la nouvelle, vu que monsieur Milamber était au courant quand je l’ai croisé.
Katsuri : C’est un peu rapide, tu ne crois pas ? C’est comme s’il nous espionnait tous.
Izual : S’il le fait, ce n’est sûrement pas pour de mauvaises raisons.
Katsuri : Je suis d’accord, mais… Quand même…

Katsuri resta un instant silencieuse.

Izual : Katsu ?
Katsuri : Il vient de me parler, pour me dire qu’il n’écoutait pas ce dont les élèves discutaient, sauf lorsqu’il réagissait a certains mots-clés… Et encore, dès qu’il remarque que ce n’est pas concernant les infos qu’il recherche, il cesse aussitôt de s’y intéresser, pour éviter au maximum d’empiéter sur la vie privée des élèves.
Izual : Je savais qu’il n’avait pas de mauvaises intentions.
Katsuri : Euh… Izu…
Izual : Oui ?
Katsuri : On transporterait pas Viper en lieu sur ?
Izual : L’école est un lieu sur, autant le ramener dans sa chambre.
Katsuri : Je le porte, ou tu t’en charges ?
Izual : Laisse, je vais le porter sur mon dos.

Sur le chemin du retour,…

Katsuri : Euh… Izu ?
Izual : Oui ?
Katsuri : On peut parler un peu ?
Izual : Bien sur, je t’écoute.
Katsuri : Tu sais, j’ai un peu réfléchi pendant que je cherchais après Viper.
Izual : Ah bon ?
Katsuri : Oui.
Izual : Et… Tu veux m’en parler ?
Katsuri : C’est pas facile…
Izual : Je m’en doute.
Katsuri : Je… Je pense que je vais prendre un peu de distance avec toi, Izu.
Izual : …Pourquoi ?
Katsuri : D’une part, rien qu’en acceptant ces sentiments, j’ai vu le bordel que ça a causé, notamment avec Viper, qui est incapable de tenir sa langue. Et je ne tiens pas a ce que l’école finisse en anarchie totale juste parce que j’ai choisi de ne pas renier ces sentiments.
Izual : …
Katsuri : De plus, je ne sais toujours pas si ce sont mes propres sentiments, ou bien ceux de Shinobu, et a penser qu’ils ne pourraient pas être les miens, ça me blesse plus que tu ne peux l’imaginer.
Izual : Je serais dans le même état à ta place, je comprends…
Katsuri : Sinon, j’ai eu une proposition pendant que je cherchais après Viper.
Izual : Une proposition ?
Katsuri : Tu vois, le groupe qui se donne en spectacle a Veneily de temps en temps ? Ils cherchaient des gens pour le compléter, et j’ai posé ma candidature. Ils sont venus me voir pour me signaler qu’ils avaient décidé d’accepter la mienne.
Izual : C’est sympa, ca, non ?
Katsuri : Oui, mais… Ils parlent déjà de concerts à travers tout le pays… Ce qui veut dire que je vais devoir m’éloigner d’ici… Et de toi.
Izual : …Je vois… Et tu sais déjà quand tu partiras, et combien de temps ?
Katsuri : …Aucune idée. Je te tiendrai au courant, t’en fais pas.
Izual : D’accord.
Katsuri : …Tu peux me promettre quelque chose, en attendant ?
Izual : Dis toujours.
Katsuri : Si jamais quelqu’un se déclare a toi, et que ses sentiments sont sincères… Ne la repousse pas parce que tu penses a moi, d’accord ?
Izual : Ce que tu me demandes est dur, tu sais.
Katsuri : Je sais… Mais je ne sais pas si mes sentiments envers toi sont fondés… Et je ne veux pas que tu passes à côté de la femme avec qui tu pourrais finir tes jours pour moi.
Izual : …Et si c’est toi, celle avec qui je suis destiné a finir mes jours ?
Katsuri : …Alors on aura attendu le temps d’en être sûrs.
Izual : Certes… Et puis de toute manière, tu as déjà fait ton choix, non ?
Katsuri : …
Izual : Quoi que je dise, je ne pourrai pas t’empêcher de rester sur ce choix ?
Katsuri : J’en doute, désolée…
Izual : …C’est ton choix, ne t’en excuse pas.

Izual dégagea une de ses mains, pour pouvoir essuyer les larmes qui commençaient à couler.

??? : Tu peux me déposer, Izu, je peux marcher maintenant.
Izual : …Alors pourquoi tu es resté silencieux, Viper ?
Viper : J’allais pas déranger cette conversation avec un gros bâillement, si ?
Izual : Certes.
Viper : …Sinon, Katsu, t’es idiote.
Katsuri : Pardon ?
Viper : Tu es libre de m’en vouloir pour ce que je pense, mais je trouve ça idiot que tu partes et que tu fuies. Quelle que soit la manière dont c’est arrivé, t’es amoureuse d’Izual, non ?
Katsuri : …Et ?
Viper : Pour vous avoir observé depuis longtemps, je peux te garantir que c’est arrivé avant l’incident qui a fait que Shinobu aie du emprunter ton corps pour atteindre Izu.
Katsuri : Tu es sûr ?
Viper : Les rougissements, les regards chargés d’émotion, tout ça, ça trompe pas… Alors bon, si tu veux profiter de ta jeunesse et aller faire des concerts, c’est une chose, et j’en suis très content, mais ne te sers pas de ça comme excuse pour fuir tes sentiments, ok ?
Katsuri : Et qui te dit que je m’en sers comme excuse ? Et d’ailleurs, pourquoi ça te préoccupe autant, tout ça ?
Viper : Parce qu’Izu et toi êtes mes amis les plus proches, et que je veux votre bonheur a tous les deux. Après tout, je sais qu’avec mon caractère envers la gent féminine et ma réputation, j’ai très peu de chances de trouver quelqu’un qui m’est proche, aussi je préfère me préoccuper de mes amis et les savoir heureux.
Izual : Penses un peu a toi, crétin.
Viper : Hein ?
Izual : Tu crois qu’on sera heureux si tu te contentes de vivre dans notre ombre et de chercher notre bonheur au lieu du tien ?
Viper : T’en fais pas, je me ménage pas pour autant, j’ai deux ou trois projets, et j’espère pouvoir les réaliser.
Izual : Ok… Mais bon, te néglige pas pour autant, ou je te le ferai regretter, pigé ?
Viper : Pigé. Bon, je vous laisse, je retourne à mes pénates. Dépêchez-vous d’en faire de même !

D’un bond, Viper disparut.

Katsuri : …Désolée, pour ce qu’il a dit.
Izual : T’excuse pas, c’est lui qui le pensait, pas toi.
Katsuri : …
Izual : Tu continues a t’en vouloir, pas vrai ?
Katsuri : Oui.
Izual : Ecoute… Si jamais on est seuls d’ici à ce que tu sois revenue et que tu te sois bien installée, on se mettra ensemble, et je resterai à tes côtés jusqu'à ce que tu ne veuilles plus de moi, ça te va ?
Katsuri : Mais… Et si…
Izual : Y a pas de si. Je ne veux pas commencer à voir toutes les éventualités. Si je ne suis pas avec quelqu’un ou que je ne suis pas heureux avec cette personne, c’est toi que je rendrai heureuse.
Katsuri : …Ca me va… Merci…

Katsuri commença à verser quelques larmes, tandis qu’Izual passa un bras autour de ses épaules.

Izual : …Allez, viens, je te raccompagne jusqu'à ta chambre.

Et tous deux se rendirent jusqu’aux dortoirs. Là-bas, Izual raccompagna Katsuri jusqu'à sa chambre, avant de se diriger vers la sienne, ou il ne tarda pas à se changer avant de se coucher.

??? : Pourquoi l’as-tu repoussée ?
Izual : Cette voix… C’est toi ?
??? : Qui d’autre ?
Izual : Elle avait pris sa décision, et d’autres choses l’attendent. Je patienterai jusque la.
??? : Tu sais qu’elle t’aime. Tu sais que tu l’aimes. Qu’est-ce que tu attends ?
Izual : Qu’elle soit prête. Je ne peux pas lui forcer la main.
??? : Tu veux créer une situation comme celle entre nous, ou le moment ou je t’ai avoué mes sentiments était celui ou j’agonisais ?
Izual : Non, mais je ne peux pas non plus lui imposer cela quand elle n’est même pas sûre que lesdits sentiments viennent d’elle et non de toi.
??? : Je n’y suis pour rien, pour cela, tu sais.
Izual : Je sais. Un esprit ne peut que développer des sentiments existants et les rendre visibles a la personne dont il occupe le corps. Mais elle en doute, et même si l’information vient de l’un d’entre nous, elle n’y croira pas. Je préfère lui laisser le temps d’estomper ses sentiments et de créer des nouveaux lorsque nous nous reverrons.
??? : …Tu as changé, Izu. Dans le temps, tu n’aurais jamais agi ainsi.
Izual : Possible…

Il ferma les yeux, tentant de trouver le sommeil.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 | Retour | Haut de page ]