Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Lecture d'un chapitre



Lecture du chapitre 15
Nom de l'œuvre : Antsua School - Acte II Nom du chapitre : Moral
Écrit par Izual Chapitre publié le : 21/6/2012 à 13:14
Œuvre lue 18659 fois Dernière édition le : 21/6/2012 à 13:14
??? : A nos deux demi-finalistes !
??? : Santé !

Un petit groupe d'élèves s'était réuni au moment du repas, et fêtaient cette première journée de tournoi.

??? : N'empêche, t'aurais pu nous le dire, que tu te chargeais des commentaires, Trit !
Trit : Désolé, désolé. J'étais tenu par un contrat fait a M. Milamber.
??? : C'est pas grave. Au moins, tu ne t'es pas trahi avant l'heure donnée.
Trit : C'aurait été génant si c'était arrivé... Mais sinon, je dois avouer que les combats m'ont impressionné, surtout vu d'ou j'étais.
??? : Tu as une vue d'en haut, Trit, rien d'exceptionnel.
Trit : Pas que d'en haut. On a aussi plusieurs écrans qui retranscrivent n'importe quelle action, et un plan particulier sur chaque combattant.
??? : Tu m'as pris sous mon meilleur profil, j'espère ?
Trit : T'en fais pas, Viper. Tes fans seront aux anges.
??? : D'ailleurs, comment ca s'est passé avec tes groupies ?
Viper : Tu fais bien de le demander, Izu ! Elles m'ont toutes demandé des autographes ! Et y avait même Chise dans le lot !
Izual : Chise ?
Viper : Une nouvelle. Elle est mignonne comme tout. J'ai l'impression d'être son père, ca fait bizarre.
??? : Tu serais pas amoureux d'elle, plutôt ?
Viper : Que... Quoi ? Moi ? Amoureux d'elle ? Mais elle est si timide !
Izual : Ca ne change rien, tu sais. Accepte tes sentiments et va vers elle, ca se passera bien... Enfin, tant que tu mets ta perversité de côté, hein.
Viper : Argh ! C'est vrai, j'oubliais que je suis considéré comme un pervers.
??? : Je rectifie, tu ES un pervers.
Viper : Merci Sakura, mais tu te trompes. Je suis juste un amateur de belles demoiselles.
Sakura : Amateur au point de vouloir les regarder dans leur plus petit appareil, n'est-ce pas ?
Viper : C'est sans vêtements qu'elles sont les plus belles.
Sakura : Pervers.
Izual : Indécrottable.
Viper : Fais gaffe a ce que tu dis, ou je te mets ta patée demain, Izu !
Izual : Aucune de tes menaces ne m'empêchera de dire la vérité telle qu'elle est. Et tu es un pervers, c'est un fait.

Milamber s'approcha de la table.

Milamber : Alors, Izual, Viper, comment vous sentez-vous ?
Izual : Ca peut aller.
Viper : Ca irait mieux si je n'étais pas qualifié sans cesse de pervers.
Milamber : Viper, si tu gagnes, tu peux demander l'interdiction d'être qualifié en termes non élogieux.
Viper : Vraiment ?
Milamber : Si je me souviens bien, il existe un sort pour ca. J'irai vérifier si jamais tu gagnes.
Viper : Génial ! Faut que je gagne alors !
Milamber : Faites attention. Je crains que celui qui vous attende en finale aie des buts des moins glorieux.
Izual : En effet.
Milamber : Izual, tu penses avoir des chances contre lui ?
Izual : Je n'en sais rien. Toutefois, si je dois arriver en finale, je n'aurai d'autre choix que de gagner.
Viper : Vous aussi, vous pensez que Tyll n'a aucune chance ?
Milamber : Il est venu me signaler son abandon il y a de cela quelques minutes, donc cela se jouera entre lui et un de vous deux.
Izual : Il a bien fait. Je ne voudrais pas que ce qui s'est passé avec Jo se reproduise.
Milamber : Il est vrai qu'il est dangereux. Toutefois, nous ne le laisserons pas faire si son objectif est la destruction de l'école et de ses élèves.
Izual : S'il gagne, il veut demander à toute l'école de lui fournir la puissance nécéssaire a dominer Soulbringer. S'il y parvient, même madame la directrice ne pourra rien contre lui.
Milamber : Tu la sous-estimes, Izual. Même moi, je ne voudrais pas avoir a l'affronter.
Viper : A ce point la ?
Milamber : Oui.
Izual : Je vois...
Milamber : Au fait, Lola, Léa, très beaux combats, même si vous ne les avez pas tous remportés. En tant que professeur, je vois que vous avez suivi mes conseils et je vous en félicite.
Léa : Merci monsieur !
Lola : Merci !
Milamber : Sinon, Jo est-il toujours à l'infirmerie ?
Léa : Il en est sorti, mais il s'est enfermé dans sa chambre et il refuse d'en sortir.
Milamber : Très bien. Léa, tu peux m'accompagner ?
Léa : Ou ca ?
Milamber : Nous avons un reclus a sortir de sa chambre.
Léa : D'accord...
Milamber : Izual, Viper, bonne chance pour la suite du tournoi. Oh, et n'oubliez pas. C'est parfois dans l'originalité que vous pourrez trouver la clé qui mène a la victoire, mais on n'obtient rien sans rien !

Sur ces paroles, Milamber et Léa disparurent.

Trit : Alors c'était vrai !
Izual : Quoi donc, Trit ?
Trit : La rumeur qui disait que Léa en pinçait pour Jo. Tout le monde signalait qu'elle était la seule a pouvoir lui parler sans problème, et qu'ils passaient beaucoup de temps ensemble. Aurait-elle fait mouche dans son coeur obscurci par son obsession de te vaincre, Izual ?
Izual : Visiblement. En tout cas, assez pour qu'elle en vienne a penser qu'on aie pu être heureux de son état.
Tcha : Elle a pensé ca ?
Viper : Et elle nous l'a lancé en pleine tronche, aussi.
Izual : En tout cas, son état fait peine a voir.
Tcha : Pourquoi ?
Lola : Ses points sources ont été coupés.
Tcha : ...C'est pas vrai...
Izual : T'en fais pas, Tcha. C'est un battant. Le connaissant, s'il s'est isolé, c'est pour mieux réfléchir aux moyens de récupérer ses forces avant de m'affronter a nouveau.
Tcha : Tu crois vraiment ?
Izual : C'est un soigneur qui te le dit.
Tcha : Je veux bien te faire confiance alors...
Sakura : N'empêche, les deux combats de demain promettent.
Viper : N'est-ce pas ? J'ai hâte de voir ca !
Izual : Sans compter que tu seras aux premières loges pour cela.
Viper : Toi aussi, j'te signale !
Lola : Vous n'êtes pas inquiets, après ce que monsieur Milamber vous a expliqué ?
Izual : ...
Viper : Lola... Bien sûr qu'on l'est. Qui ne le serait pas, dans un pareil moment ? Après tout, c'est l'avenir de l'école qui est plaçé sur nos épaules.
Izual : On a pas le choix, c'est tout. Qu'on le veuille ou non, nous nous sommes mis dans une situation qui fait que nous devons vaincre. A tout prix.

L'insistance qu'Izual avait placé dans ses dernières paroles inquiéta tout le monde, mais surtout Viper, Sakura et Lola.

Viper : N'en fais pas trop quand même, je tiens a pouvoir bouger un muscle.
Izual : Tu crois vraiment que j'épargerais un de tes muscles ?
Viper : Euh... Celui de l'entrejambe, peut-être ?
Izual : Depuis quand c'est un muscle ?
Viper : Depuis que je l'ai décidé. Mais sérieusement, Izu, n'en fais pas trop. On s'en voudrait s'il t'arrivait quelque chose.
Sakura : T'en fais pas, s'il tente quelque chose d'insensé, je serai la première a m'en occuper !
Lola : Et moi la seconde !
Viper : Ohooo, fais attention Sakura, tu as de la concurrence !
Izual : Merci, tout le monde.

Izual se leva.

Izual : Bon, je vais me coucher. La journée de demain sera rude.
Sakura : Attends, je t'accompagne.
Viper : Bonne nuit, et pas de folies, surtout.
Izual : C'est noté. Bonne nuit a tous.

Après avoir reçu la réponse de tout le monde, Izual, suivi par Sakura, quitta la pièce, se rendant vers son dortoir.

Sakura : Izu... Tu comptes vraiment mettre ta vie en péril demain ?
Izual : ...Ai-je le choix ?
Sakura : ...On a toujours le choix de ce que l'on veut faire. Il faut juste pouvoir en assumer les conséquences.
Izual : Et tu penses vraiment que je pourrais assumer de laisser tout le monde mourir parce que je leur ai tourné le dos après avoir sorti les éventuels candidats à la boucherie ?

Izual s'était emporté, et sa voix avait résonné dans tout le couloir. Sakura baissa la tête, triste.

Sakura : ...Oublie ce que j'ai dit.
Izual : Non, c'est ma faute. Excuse-moi, je suis sur les nerfs.

Sans un mot de plus, ils se dirigèrent vers sa chambre, qu'il ferma derrière elle avant de s'asseoir sur son lit. Doucement, elle s'assit a ses côtés et passa un bras autour des épaules du jeune homme.

Sakura : La... Calme-toi...
Izual : ...J'ai la trouille, tu sais.
Sakura : Pardon ?
Izual : Tu as très bien entendu.
Sakura : ...Toi qui l'as vaincu déjà une fois, et qui t'es entrainé comme un fou depuis pour un éventuel retour, tu as peur de lui ?
Izual : Tu l'as bien vu, non ? Il est en train de commencer a dominer Soulbringer. Cette arme n'a jamais été dominée depuis sa création, et sans l'aide de Viper, je doute que j'aurais pu la vaincre lors de notre première rencontre. La, je vais être face a face avec lui, qui n'a fait que se perfectionner dans le but de me vaincre, et qui est la plus puissante incarnation de son arme ayant jamais existé. Comment veux-tu que je n'aie pas peur ?
Sakura : ...Tu sembles négliger plusieurs points...
Izual : Tu veux dire ?
Sakura : Primo, tu vas avant tout faire face a Viper, qui s'est lui aussi entraîné dûr pour cette rencontre, et qui se fait une joie de t'affronter. Deuxio, et comme je te l'ai dit plus tôt, tu t'es entrainé quasiment non-stop depuis ce combat, et j'ai vu lors de tes combats au Tourmanent que tu as la puissance pour au moins rivaliser avec lui. Et surtout, comme tu l'as dit tout a l'heure, comment peux-tu perdre avec l'espoir de tout le monde derrière toi ?
Izual : ...
Sakura : Ce type est seul. Seul a combattre une arme légendairement pourrie de toutes ses forces pour avoir le droit de vivre en paix et de faire ses propres décisions. Toi, à côté, tu as des amis qui sont prêts a donner leur vie par confiance et par amitié pour toi. Tu as Viper qui n'hésite pas a te qualifier de meilleur ami. Tu as Lola qui n'a d'yeux que pour toi. Et tu m'as moi, aussi. Crois-tu que ce monstre a la moindre chance face a quelqu'un d'aussi bien entouré que toi ?
Izual : ...Merci.
Sakura : Idiot. Depuis quand on remercie les gens pour quelque chose d'aussi naturel ?
Izual : Depuis qu'on est soutenu par ca.
Sakura : Allez, au dodo l'idiot. Demain sera sans doute le jour le plus difficile de ton existence.
Izual : Y a des chances... Allez, a demain.

Sakura embrassa Izual, avant de se lever.

Sakura : Je viendrai te réveiller, t'en fais pas. Repose-toi bien.
Izual : Merci.

Rapidement, elle gagna la porte, qu'elle franchit après un dernier coup d'oeil sur Izual, qui se laissa tomber sur son lit après qu'elle fut partie.

Izual : ...Ils ont tant confiance en moi... Je peux pas les décevoir...
??? : En effet, mon garçon !
Izual : Cette voix... Papa ?

Une ombre apparut dans la chambre d'Izual, avant de se matérialiser sous une forme qu'il reconnut aussitôt.

Izual : J'avais raison, visiblement.
Souten : Les combats qui t'attendent t'inquiètent tant que ca ?
Izual : En effet. Les deux adversaires qui m'attendent sont loin d'être des combattants inexpérimentés, et je sens que je vais devoir aller au-dela de mes limites pour vaincre.
Souten : Je n'en doute pas une seconde. Je savais que ton ami dragonnier avait un grand potentiel, et il a visiblement commencé a l'exploiter.
Izual : Que veux-tu dire par la ?
Souten : J'ai jeté un oeil sur l'ensemble du tournoi, mais principalement sur vos progressions a tous trois. Tu t'en es remarquablement bien tiré avec ta chère et tendre, d'ailleurs.
Izual : Merci.
Souten : Te souviens-tu des dernières attaques montrées par ton ami ?
Izual : En effet.
Souten : Lors de leur activation, il a inconsciemment puisé dans les ressources lui provenant de ses ancêtres. Cela a ranimé un lien entre eux et lui, ce qui a réveillé ses pouvoirs latents et augmenté la force de ses attaques. Même lui était surpris de sa force, même s'il n'a rien voulu te dire pour ne pas t'imposer plus de stress.
Izual : Je l'avais quand même remarqué. Il ne peut rien me cacher.
Souten : Es-tu sûr qu'il ne te conviendrait pas davantage que cette fille des Li ?
Izual : Papa ! C'est un mec !
Souten : Je plaisante... Et cette Tsokyako ?
Izual : Elle est partie de l'école pendant quelques temps.
Souten : Est-ce que cela change quelque chose a tes sentiments ? Et surtout, n'es-tu pas sûr que de rester avec Sakura ne soit une mauvaise chose ?
Izual : J'en ai déjà parlé avec Katsuri, mais je préfère éviter le sujet.
Souten : Je vois. En tout cas, Shinobu est heureuse que tu recommences a t'intéresser aux choses de l'amour, même si elle aussi était persuadée que tu finirais avec Katsuri... Après tout, elle a quelque peu sondé son coeur, même s'il était particulièrement troublé.
Izual : En effet. Mais bon, la n'est pas le plus important.
Souten : Certes. Il reste encore ton ami et le porteur de Soulbringer... Tiens, d'ailleurs, j'ai une nouvelle intéressante a ce sujet.
Izual : Laquelle ?
Souten : C'est parce qu'il pensait que tu ne serais jamais en mesure de faire le tri dans tes émotions qu'il m'a fait revenir.
Izual : Quoi ?

Izual bondit d'un coup, sondant les alentours avec sa force magique.

Souten : Inutile, mon garçon. Il est chez lui. J'ai fait le trajet jusqu'a toi seul.
Izual : ...
Souten : C'est le genre de choses qu'il est capable de faire s'il parvient a se couper de Soulbringer. Il n'a pas si mauvais fond, après tout.
Izual : Tu penses ?
Souten : Oui. C'est son arme qui est maudite et qui le pousse au mal, pas lui. Il ne veut que vivre libre.
Izual : ...Je vois.
Souten : Cependant, son amertume envers le monde en général, et ceux qui, comme toi, ont le soutien de leurs proches en particulier, est grande. Il va falloir te montrer prudent.
Izual : Merci pour ces conseils, papa. Je m'en souviendrai.
Souten : Cela fait plaisir de l'entendre. Ah, et tu diras une chose a Viper de ma part.
Izual : Laquelle ?
Souten : Ses ancêtres sont fiers de lui.
Izual : Il sera heureux d'entendre ca. C'est ce qui le tracasse, après tout.

L'esprit de Souten commenca a disparaître, tandis que le vieil homme arborait un sourire.

Souten : Je suis tout aussi fier de toi, mon fils.
Izual : J'ai eu un bon professeur, après tout.
Souten : Merci...

Tandis que les dernières ondes d'énergie disparurent, Izual se recoucha, et ne tarda pas a s'endormir, rassuré par les paroles de son père.
[ Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 | Retour | Haut de page ]