Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Tablature d'une œuvre

Voici la liste des chapitres d'une œuvre, ainsi que les informations qui y sont liées.
Pour visionner un chapitre, cliquez sur son titre.



Écrit par Baffan

DémoniMembre
[Utilisateur déconnecté]

Envoyer un message privé
Nom de l'œuvre : Le Clair-Obscur du monde

Cette œuvre est en cours de rédaction.

Œuvre lue 9542 fois.

Date de publication : le 20/2/2007 à 18:28

Dernière édition : le 28/5/2012 à 18:33

Catégorie : Pokémon




Commentaire de l'auteur :
Le réveil du Dieu des Ténèbres entraine celui du Dieu de la Lumière. La guerre va de nouveau faire rage. Quelqu'un peut-il empêcher cela ?

Yoann va partir pour un voyage initiatique des plus mouvementés, où il devra faire face entre autres à la Team Light et la Team Dark, prêts a tout pour montrer leur supériorité à l'autre, même à réveiller des Pokémon anciens ...

(Œuvre abandonnée.)

Note : 11/20

Noteur : Tracy

Commentaire du noteur :

Le premier chapitre m'a laissé perplexe, je ne savais pas trop quoi penser de cette fic un peu marginale, mais au fil de ma lecture qui fut très rapide, j'ai pu finalement me forger une opinion.

On se trouve ici dans une région pokémon totalement originale et inédite, respectant les normes de création d'un monde comme dans une nouvelle version du jeu : le Bourg Joie où se trouve le prof. Pokémon (à noter toutefois qu'ici le professeur d'appelle Galé, il ne s'agit par d'un arbre comme Chen, Orm ou Sorbier) ; le pokétact, une évolution du pokématos ; de nouvelles espèces de monstres et même un nouveau type de pokémon - le type lumière - une belle invention.
Bien qu'il s'agisse d'un schéma classique de voyage initiatique, l'originalité de cette oeuvre n'est pas à remettre en cause, les idées sympas sont multiples : Prunille, la ville des champignons et des paras, un père employé sur un chantier naval (ce n'est pas un top-dresseur ou un maître pokémon) et qui voyage avec son fils, la championne un peu manchote qui combat dans le noir parce que son arène a une coupure de courant, etc.

Le problème, c'est que tout cela n'est absolument pas développé. Prenons l'exemple des nouvelles races de pokémon (aquanidé, jolièvre, ratonus, rapaspeed, etc.) : via leurs attaques et leurs noms on a une vague idée de ce à quoi ils pourraient ressembler et quel est leur type, mais sinon l'auteur ne donne aucune indication sur leur physique ou leur caractère. Alors que dans certaines fics, les descriptions sont trop abondantes et trop détaillées, ici il n'y a aucune description, c'est le néant le plus total de ce côté là, que ce soit pour les décors, les personnages ou les pokémon.

S'ajoute à cela un style brut, où il n'y a quasiment que des dialogues, très rapides au point que parfois on s'y perd un peu, l'auteur y compris : la preuve en est ses inversions fréquentes de personnages dans la narration. Il y'a beaucoup de mots en argot ; en général cela donne plus de charme à une fic mais ici il y'en a trop. Par dessus le marché, tous les personnages parlent de la même façon alors qu'il y'a des enfants et des adultes, de différentes origines, et ça paraît un peu bizarre qu'un professeur en pokémonologie ait le même vocabulaire familier qu'un simple docker.
Tout cela n'aide pas à définir les personnalités des protagonistes qui, étrangement, sont malgré tout plutôt réussis. Yoann le héros est un peu niais, il s'émerveille facilement, à la fois un peu paumé et maladroit, il se laisse emporté par le mouvement général et notamment par Laure et son père... Il contraste bien avec les personnages au charisme écrasant et peu réaliste des autres fanfictions, ce qui le rend finalement plus crédible qu'eux, surtout en tant que dresseur débutant d'une douzaine d'années. Idem pour Samuel, un garçon simple mais énigmatique, pourtant je me demande encore si cette réussite n'est pas le fruit du hasard.

Enfin, et c'est peut être le point le plus négatif, il s'agit une fois de plus d'une fic abandonnée...