Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > Forums
[Forums] [Membres] [Rechercher] [Avatars] [Marque-Pages] [Connectés]
[Discussions Générales] [Discussions Pokémon] [Aide Pokémon] [Support PF]
Forums

Lecture d'un sujet



Aller en bas de la page
« Précédente 4 5 6 7 8 9 10 Suivante »
Sujet: Qu'est-ce-que vous lisez en ce moment ?

Auteur Message
Whitewolf
DémoniMembre Ultime
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 28/6/2012 à 08:34

0919 9703 5372


- slayers a dit -

Eona et le colier des dieux de alison goodman:Un livre 694 pages que je comprends dalle.

Est-ce que tu sais que ce livre est la suite d'un autre, à savoir Eon et le douzième dragon ? Si tu ne l'as pas lu, c'est normal que tu ne comprennes pas la suite... :/
slayers
Avatar personnel
Membre Sympa
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 28/6/2012 à 13:56
Oui mmais je l'est pas.
Silver_Altaria
Energizer Admin
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 28/6/2012 à 15:11

0361 7266 8326


J'ai déjà eu le coup il y a quelques années, quand j'ai commandé les deux premiers tomes de la trilogie de Bartiméus sur catalogue. Ils ont fait une erreur et ne m'ont envoyé que le deuxième, alors j'ai téléphoné pour réclamer et j'ai mis le deuxième tome de côté en attendant de recevoir le premier.
Whitewolf
DémoniMembre Ultime
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 28/6/2012 à 18:07

0919 9703 5372


Citation:

Alors moi je viens de terminer 1984 de George Orwell

Ce bouquin, je l'ai lu trop tôt... genre en cinquième/quatrième. J'ai été durablement traumatisé (d'où peut-être le fait que je ne regarde quasiment plus la télé... ou alors c'est le fait qu'il n'y passe plus que de la daube en boîte) et j'en ai fait plusieurs cauchemars, malgré le fait que j'avais bien compris le point de vue de l'auteur et de l'ouvrage. Même maintenant, je frissonne à l'idée de le relire... A part ça, c'est un très bon livre à tous points de vue (et notamment une réelle maîtrise technique qui devient très rare de nos jours).
zucchina
Avatar personnel
Rédactrice du site
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 28/6/2012 à 18:25

3497 1936 6377


En effet mon petit loup blanc :) C'est pas le genre de bouquin qu'il faut lire à cet âge là... Même moi et mes 17 ans et demi, je suis sure que je suis encore trop jeune...
slayers
Avatar personnel
Membre Sympa
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 1/7/2012 à 13:26
Allez je me relis harry potter tome 3 dès que j'ai finis la collection de rave en manga.
Silver_Altaria
Energizer Admin
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 8/7/2012 à 18:03

0361 7266 8326


Message édité le 8/7/2012 à 18:06

Mille petites falaises, de Shaughnessy Bishop-Stall

Livre canadien, pas le premier de son auteur. Pour autant, je n'ai pas été transportée. L'histoire est celle d'un drogué/alcoolique/joueur qui, après s'être fait plus ou moins piéger par l'un de ses clients au stand de hot-dogs qu'il tient, décide d'écrire des lettres de suicide pour les gens moyennant quelques milles d'euros à chaque opération.
Ce roman se veut une exploration de la dépravation de ses personnages (et surtout de Mason), mais c'est aussi son principal défaut. Je n'ai jamais réussi à m'identifier à Mason. En fait, les personnages secondaires sont bien plus intéressants que lui!
Côté narration, ça blesse aussi. Il y a de nombreux passages qui ne servent à rien, surtout les "notes pour le roman en cours". Les préceptes socratiques, passe encore, ils ne prennent que deux lignes à chaque apparition, mais les notes sont elles complètement inutiles, d'autant plus que Mason n'écrit rien d'autre que ses lettres de suicide pendant le roman...
Côté scénario, euh, ça blesse encore. On nous promet sur la quatrième de couverture une bouleversante histoire d'amour et une terrifiante histoire de haine. Pour l'histoire d'amour ok, je comprends, d'ailleurs elle est bien foutue. Pour l'histoire de haine, nettement moins. Car à l'heure où le personnage haineux (qui tire d'ailleurs sa haine d'absolument nulle part) apparaît, on est déjà lassé par l'apathie ambiante et son attitude n'est guère différente de celle de pas mal d'autres méchants. La fin reste plutôt sympa, par contre.
(j'oubliais, un maxi high score pour le nombre de fois où j'ai vu "Il se fit une ligne de coke")
Ah, et j'oubliais encore, rassurez-vous : il existe tout de même quelques moments de grâce dans ce roman !

La théorie du panda, de Pascal Garnier (hl tomaprice)

Pas grand chose à dire, mais c'est surtout parce que le roman lui-même est court (à peine plus de 200 pages). Gabriel, homme dont on ne sait pas d'où il vient ni ce qu'il a été, débarque dans une ville bretonne où il devient assez naturellement le confident de tout le monde. Les choses se compliquent quand on commence à découvrir son passé et les épreuves par lesquelles il est passé.
Gabriel est assez apathique lui aussi, mais moins que Mason. Ce n'est pas un dépravé, il a juste peu d'émotions et ne cache pas (du moins en pensée) ce qu'il pense de ses nouvelles connaissances (et ça, c'est bien). En fait, le seul problème de ce roman, c'est que le scénario est mal organisé. On se demande pendant très très longtemps où le narrateur veut en venir et puis pas, la fin agencée sur quelques dizaines de pages sans signe avant-coureur. C'est dommage, parce que Gabriel aurait mérité que le déroulement de ses sentiments envers les autres jusqu'à la fin fût construit de manière plus progressive et pas en deux blocs distincts.

Prochain livre sur ma liste, un livre sur les mariages arrangés en Inde... C'est quand même une sacrée industrie, tout ça, rien qu'à la lecture des premières pages, où les filles n'ont aucune parole et sont considérées par leurs parents de manière bien différente. Pour exemple, cette citation de la mère de l'héroïne : "Beti, je ne veux pas que tu sois heureuse. Je veux que tu sois mariée."
Pasta
Avatar personnel
Admin des TopTeams
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 8/7/2012 à 19:03

- Whitewolf a dit -

Citation:

Alors moi je viens de terminer 1984 de George Orwell

Ce bouquin, je l'ai lu trop tôt... genre en cinquième/quatrième. J'ai été durablement traumatisé (d'où peut-être le fait que je ne regarde quasiment plus la télé... ou alors c'est le fait qu'il n'y passe plus que de la daube en boîte) et j'en ai fait plusieurs cauchemars, malgré le fait que j'avais bien compris le point de vue de l'auteur et de l'ouvrage. Même maintenant, je frissonne à l'idée de le relire... A part ça, c'est un très bon livre à tous points de vue (et notamment une réelle maîtrise technique qui devient très rare de nos jours).

parle de quoi?

Sinon moi à part mes Légendaires (BD) et France Football, je lis pas en ce moment.
zucchina
Avatar personnel
Rédactrice du site
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 8/7/2012 à 19:28

3497 1936 6377


Il s'agit d'une contre-utopie où le chaos règne. Winston, le personnage principal, ressent une envie de se révolter contre le pouvoir. Il lutte contre le totalitarisme avec Julia, une fille qu'il a rencontré à son travail. Le pouvoir lutte contre la pensée. C'est à dire qu'il empêche les gens de penser en restreignant le vocabulaire français. et tous les pays sont redivisés: Oceania, Eurasia et Estasia. Mais c'est extrêmement complexe, là j'ai oublié la moitié des choses à dire.
Whitewolf
DémoniMembre Ultime
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 8/7/2012 à 21:50

0919 9703 5372


C'est de ce livre qu'est tiré la phrase célèbre (et qui fait surgir Patouzarre presque tout le temps) : Big Brother is watching you.

Big Brother est le nom (surnom) du dirigeant totalitaire. Le livre a été écrit autour du milieu du vingtième siècle je crois (à vérifier car j'ai complètement oublié) et l'auteur imagine ce qu'est devenu le monde XX années plus tard en 1984... Donc comme l'a expliqué Zucchina, le héros vit dans une Angleterre soumise à un régime complètement totalitaire, avec un Parti unique, une pensée unique etc. Et en plus de ça, l'Etat peut te surveiller au travers des écrans de télévisions. C'est peut-être ce qui m'a le plus choqué. Il y a des écrans partout, et l'entièreté de ton logement doit être visible depuis l'écran que tu ne peux pas éteindre. Tu es espionné quand tu vis, tu manges, tu dors, et même quand tu vas sous la douche ou aux toilettes...

Bref, ce bouquin n'est absolument pas optimiste et joyeux, et il est même assez glauque et il m'a foutu un cafard pas possible pendant des semaines. Et je ne regarde plus les écrans de télévision du même oeil depuis (même si je sais que ce n'est techniquement pas possible).
zucchina
Avatar personnel
Rédactrice du site
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 8/7/2012 à 22:12

3497 1936 6377


Oui voilà, Whitewolf a complété mon résumé.
Patouzarre
Supermenteur Admin
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 8/7/2012 à 22:22
On m'a appelé ? :mrgreen:

Moi je lis le projet de loi de finances rectificative 2012 sorti mercredi, c'est très passionant ! *sort*
Misdre
Opérateur du Chat
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 9/7/2012 à 04:33
Très très dommage pour Mille petites falaises, car je trouve l'idée de départ (l'écriture de lettres de suicide) très intéressante. Le résumé m'avait déjà paru moins enthousiasmant (l'histoire d'amour, l'histoire de haine, j'ai pensé ça hors sujet), ton avis conforte mon impression... je passe mon tour

J'ai quelques lectures en ce moment (Sandman: The Dreams Hunters par exemple), j'en parlerai si ça vaut le coup. J'éviterai de mentionner les bouquins techniques, c'est comme la littérature des Samoas, ça passionne peu !
Silver_Altaria
Energizer Admin
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 11/7/2012 à 17:04

0361 7266 8326


Mariage à l'indienne, de Kavita Daswani

Comment ça, ça pue le roman de vacances? Eh bien oui, en quelque sorte. Cependant, c'est très sympathique dans le genre, et bien raconté surtout. L'histoire tient en peu de chose : Anju, indienne de 33 ans, est partie vivre aux Etats-Unis il y a quelques années et revient à Bombay, sa ville natale, pour le mariage d'une cousine. Arrivée là-bas, ses parents (sa mère surtout) n'ont de cesse de lui trouver un mari, car il faut savoir que la saison des mariages est très propice à ce genre d'alliances. Le problème d'Anju, c'est qu'elle est attachée à sa liberté mais qu'elle voudrait en même temps respecter la tradition indienne, c'est-à-dire que le futur mari soit choisi sinon approuvé par ses parents.

Cela dit, le bouquin est surtout très intéressant en ce qui concerne la culture indienne, puisqu'on a un listing assez impressionnant de tout ce qu'une fille est censée savoir (et savoir faire) pour trouver un époux. Zhu ne me contredira pas je pense si je vous dis que c'est très corsé, comme histoire!
Patouzarre
Supermenteur Admin
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 11/7/2012 à 17:35
Attends, donc en fait les indiens marient leurs filles avec des corses pour faire des alliances de village ?
C'est bizarre ton truc... Chaque fois que Hentaria explique des histoires de famille on comprend RIEN, décidément !
INFIRMIER
AngiMembre Ultime
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 12/7/2012 à 00:10

- Silver_Altaria a dit -

Mariage à l'indienne, de Kavita Daswani

Comment ça, ça pue le roman de vacances? Eh bien oui, en quelque sorte. Cependant, c'est très sympathique dans le genre, et bien raconté surtout. L'histoire tient en peu de chose : Anju, indienne de 33 ans, est partie vivre aux Etats-Unis il y a quelques années et revient à Bombay, sa ville natale, pour le mariage d'une cousine. Arrivée là-bas, ses parents (sa mère surtout) n'ont de cesse de lui trouver un mari, car il faut savoir que la saison des mariages est très propice à ce genre d'alliances. Le problème d'Anju, c'est qu'elle est attachée à sa liberté mais qu'elle voudrait en même temps respecter la tradition indienne, c'est-à-dire que le futur mari soit choisi sinon approuvé par ses parents.

Cela dit, le bouquin est surtout très intéressant en ce qui concerne la culture indienne, puisqu'on a un listing assez impressionnant de tout ce qu'une fille est censée savoir (et savoir faire) pour trouver un époux. Zhu ne me contredira pas je pense si je vous dis que c'est très corsé, comme histoire!

Ca semble intéressant comme bouquin, je vais me renseigner quand j'aurai le temps. J'avais déjà cité un livre du même genre intitulé Petits arrangements avec le mariage de Moni Mohsin même si dans ce bouquin ce sont des pakistanais et l'on parle aussi de la classe sociale qui est très importante(une famille de riche ne veut pas trouver un époux modeste pour leur fille et vice versa)

Patou >> :lol Elle est bonne(la blague)
Silver_Altaria
Energizer Admin
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 18/7/2012 à 14:57

0361 7266 8326


Un employé modèle, de Paul Cleave

Là, mon bilan va être simple: j'ai adoré. Et paf, Patou!

L'histoire est celle d'un tueur en série néo-zélandais qui s'est fait embaucher dans un commissariat en se faisant passer pour un handicapé mental afin de surveiller l'enquête sur ses meurtres sans éveiller les soupçons, et qui découvre sur le tableau des photos des victimes la photo d'une femme qu'il n'a pas tuée. Il décide dès lors de trouver le plagiaire et pourquoi pas de lui faire porter la responsabilité des autres meurtres, tant qu'à faire!

Le héros est plus ou moins plein de contradictions (ça, j'adore) et il n'a aucun scrupule à considérer les autres êtres humains comme des sous-merdes. Et là, la bonne idée de l'auteur est d'avoir fait passer les chapitres sur son héros à la première personne, ce qui rend encore mieux la personnalité de ce psychopathe.

L'ambiance est malsaine à souhait (je pense notamment à une scène de torture impliquant des menottes, hl Le Newseur Lasqué), avec un peu d'humour noir par endroits, retranscrivant parfaitement l'état d'une ville où le héros n'est pas le seul à avoir des choses à cacher. Pour moi, c'est du tout bon policier! ^^
Silver_Altaria
Energizer Admin
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 23/7/2012 à 23:38

0361 7266 8326


L'amour comme par hasard, de Eva Rice

C'est mitigé, ici... L'écriture est légère certes, mais le livre souffre d'un ÉNORME défaut. Comme souvent dans les livres de ce type (la quatrième de couverture elle-même définit le bouquin comme un marivaudage), on sait d'avance que les héros finiront avec des gens dont on a beaucoup entendu parler, ce qui fait qu'on devine facilement qui va terminer avec qui... D'autant plus que tout le monde, sauf l'héroïne, semble posséder un don d'omniscience, mais passons.

L'autre souci majeur, c'est que "tout le monde il est beau". Si Tracy passe par ici, elle comprendra aisément les propos qui suivent : CHAQUE vêtement, même le plus ringard de tous, est magnifique sur la personne qui le porte. Comme par hasard, une robe mystérieusement envoyée à l'héroïne la rend élégante, comme si elle avait été faite pour elle, blablabla. Et il n'y a personne de moche dans ce livre, finalement. C'est plutôt agaçant...
INFIRMIER
AngiMembre Ultime
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 30/7/2012 à 00:12
Je commence à lire Tout a commencé à Monte-Carlo de Elisabeth Adler. Pour la 3ème année consécutive, j'achète un de ses romans pendant l'été. Les 2 premiers que j'ai lu(les nuits de Malibu) et un été à Saint Tropez ne m'ont pas déçu et j'ai bien aimé.

Comme pour les 2 derniers de l'auteur que j'ai lu, le roman met en scène Mac, un détective célèbre en couple avec Sunny, une ravissante femme qui est sa complice dans ses enquêtes. Cette fois-ci, le couple qui songeait à se marier se dispute car le détective très occupé, reporte leur mariage.
Sunny décide de rompre la relation et se barre à Monaco(elle et Mac habitent aux USA) pour oublier son ex-fiancé mais fait la rencontre de personnes douteuses...

Son détective tentera de la sortir de là...

Ça fait un peu roman à l'eau de rose mais il n'en n'est rien je pense. Tout en étant plongé dans un univers intéressant, il y aura de l'amour et surtout des mystères à résoudre et une enquête à mener par Mac...

Rien de tel qu'un roman léger pour les vacances...
Nortegam
Avatar personnel
AngiMembre
[ Utilisateur déconnecté ]
Envoyer un MP

le 31/7/2012 à 12:32
Message édité le 31/7/2012 à 12:37

Il y a deux ou trois ans j'ai découvert par hasard mon premier bouquin de Stephen King, Le Fléau. Je l'ai lu plus par défi intellectuel, puisqu'il était le plus gros bouquin que j'avais jamais vu (1183 pages, en grande édition, écrit serré), et en fait ça s'est avéré l'un des meilleurs livres que j'aie jamais lu. L'histoire est inspirée et parfaitement construite, les personnages sont absolument incroyables (Randall Flagg, pour ceux qui connaissent), et surtout Stephen King, qui avant pour moi était un auteur de roman de gare pour faire peur, a en fait une plume extrêmement poétique et originale, avec des passage vraiment marquants dans la narration.
Bref, cette passion s'est confirmée puisque j'ai lu après plusieurs de ses autres bouquins, que j'ai pratiquement tous trouvés excellent (Simetierre, Désolation, Nuit noire, étoiles mortes), mais il faut surtout mentionner sa gigantesque saga littéraire, La Tour Sombre, une série colossale, qui mélange western, science fiction, fantasy, dans un univers (un multivers, à vrai dire) incroyable, et avec des personnages originaux et attachants. Cette série est de plus le pivot de l’œuvre de Stephen King.

Et outre Stephen King, un écrivain à qui je suis très attaché est Michel Honaker. Il est injustement méconnu, mais jusqu'ici j'ai lu tous ses bouquins et je n'y ai trouvé pratiquement que des histoires intéressantes, originales, bien construites avec un amour particulier de l'auteur pour les coups de théâtre. Les personnages sont complexes et rarement moraux, quand à son style, il est tout à fait magnifique, avec des mots rares, des phrases qui claquent, des descriptions superbes. Il a varié ses styles, ayant écrit dans le futur, dans le présent ou dans le passé, aussi bien des romans policiers que des histoires fantastiques, mais aussi des romans historiques, voire même des biographies, et ce toujours avec la même aisance. Comme quoi je me demande bien à quoi tient le succès !

« Précédente 4 5 6 7 8 9 10 Suivante »