Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Tablature d'une œuvre

Voici la liste des chapitres d'une œuvre, ainsi que les informations qui y sont liées.
Pour visionner un chapitre, cliquez sur son titre.



Écrit par Orube

AngiMembre en Mutation
[Utilisateur déconnecté]

Envoyer un message privé
Nom de l'œuvre : Je vous rejoindrai quand il gèlera en Enfer!

La rédaction de cette œuvre est terminée.

Œuvre lue 15772 fois.

Date de publication : le 15/11/2011 à 08:04

Dernière édition : le 31/12/2011 à 12:54

Catégorie : Générale




Commentaire de l'auteur :
Neville entre en septième année à Poudlard. Dépité, il découvre le nouveau visage de l'école, maintenant soumise à la loi de Rogue et des Carrow, vidée de tous les nés-moldus, ses amis, les "Indésirables" comme ils sont appelés à présent. Cependant, avec l'aide de Ginny et de Luna, il est déterminé à résister, pour rendre cette nouvelle vie à l'école supportable pour tous.

Note : 16/20

Noteur : Tracy

Commentaire du noteur :

commentaire rédigé par Silver_Altaria et Tracy :

Ce qui est flagrant, c'est qu'Orube est sans conteste une grande fan de l'univers Harry Potter. Elle a un très grand respect pour l'oeuvre, peut-être même trop par moments, preuve en est un nouvel épisode avec une licorne dans la Forêt Interdite (on aurait par exemple préféré une autre créature). Le style est excellent, même s'il est trop abstrait et poétique parfois (cf. fin du chapitre 21).

LE bon choix d'Orube est d'avoir choisi de raconter l'histoire du point de vue de Neville Londubat. D'aucuns apprécieront de partager ses angoisses et ses espoirs consécutifs à la prise de pouvoir des Mangemorts et son entrée dans une sorte de résistance. Il présente cependant un souci majeur : il ne correspond pas à ce à quoi on s'attendrait en ayant lu les passages le concernant dans « Harry Potter et les reliques de la mort », en particulier celui qu'Orube a réécrit dans le chapitre 20. On a l'impression dans le tome 7 qu'il a accompli de grandes actions en l'absence d'Harry et qu'il a beaucoup évolué. Hors le Neville d'Orube correspond plus à celui entré dans l'Armée de Dumbledore au début du tome 5, encore fragile.

En ce qui concerne les autres personnages, rien à redire pour la plupart. On appréciera de retrouver Luna et Seamus dans des rôles d'envergure, ainsi qu'Augusta Londubat à qui Orube a donné un visage très humain. La principale exception à cela est Ginny : si au début de l'histoire tout va bien, elle a parfois tendance à s'énerver d'une manière exagérée (même en prenant en compte les dangers encourus par sa famille pour qui elle s'inquiète beaucoup). Ce double-visage en perturbera plus d'un.
Quant au couple formé par Hannah et Neville (qui n'est pas un hasard, ceux qui ont suivi les discussions de JKR avec ses fans après la sortie du tome 7 le savent), il est très crédible et bénéficie de passages tantôt très bien écrits, tantôt plus creux, dus à des conversations stériles avec un Neville qui ne sait pas où se mettre. Les faits qui entourent la présence d'Hannah à Poudlard sont également très intéressants à suivre.

Le principal défaut est une question de fond. Il arrive que les personnages agissent de manière étrange ou se comportent de manière un peu irréaliste : il suffira de citer à ce sujet les nombreux passages où les élèves subissent maintes fois le sortilège Doloris mais parviennent (certes difficilement) à se relever pour regagner leur salle commune. Pour citer Tracy : « Ok, l’auteur décrit bien leur douleur mais quand Ginny fait une chute de 15 mètres, je trouve qu’une simple jambe cassée ça tient de l’ordre du miracle ! »
Il y a même des passages totalement improbables : la scène où Neville abandonne Luna enchaînée dans les cachots (alors qu'il est un GRYFFONDOR, rappelons-le) et celle où Ginny insulte Neville pour avoir pensé à se venger des Carrow suite aux révélations sur le sort de ses parents, où on ne retrouve pas du tout la Ginny qu'on verrait parler à un ami, qui plus est dans une telle situation.

En réalité, il semblerait qu'Orube ait hérité du principal défaut du tome 7 écrit par JKR : l'essentiel de l'action est concentré dans la fin du récit. A part quelques réactions à vif contre les Carrow et des tags la nuit, il n'y a pas de réelle action de l'Armée de Dumbledore, plutôt une résistance passive, pas à l'image de ce qu'on aurait aimé voir en tant qu'anciennes lectrices d'HP. L'ensemble du récit est homogène, mais comporte des passages ennuyeux à côté de scènes d'actions carrément emballantes.
Par ailleurs, on remarque qu'il y a de longs passages sans action de l'AD, ils se contentent d'attendre les réunions. Finalement dans cette fic, tout le monde attend un « signal » pour agir ; on aurait aimé voir certains personnages principaux agir par eux-mêmes de temps en temps.

Note de S_A : Flitwick directeur de Poudlard ? Pourquoi pas, c'est plutôt rigolo.