Pokemon-France.com

Navigation : Passlord > FanFics
[FanFics] [Mes FanFics] [Rechercher] [FAQ] [Connectés]
[FanFics générales] [FanFics Pokémon]

Tablature d'une œuvre

Voici la liste des chapitres d'une œuvre, ainsi que les informations qui y sont liées.
Pour visionner un chapitre, cliquez sur son titre.



Écrit par Myssdii

AngiMembre en Mutation
[Utilisateur déconnecté]

Envoyer un message privé
Nom de l'œuvre : Une dresseuse et un Pichu Tome I : L'Oiseau Arc-en-ciel

La rédaction de cette œuvre est terminée.

Œuvre lue 47545 fois.

Date de publication : le 12/10/2005 à 12:47

Dernière édition : le 20/4/2008 à 21:50

Catégorie : Pokémon




Commentaire de l'auteur :
Cette saga intitulée Une dresseuse et un Pichu sera divisé en 4 Tomes, chacun se passant dans une région différente. Tous racontent l'épopée de Jeffy, une jeune dresseuse de 15 ans, et de son fidèle ami, Pichu pour réaliser une antique prophétie.

Ce premier tome se passe à Johto, où notre héroïne fera la rencontre de mystérieux Pokémon légendaires qui l'aideront dans sa quête autour du monde.

Note : 13/20

Noteur : Tracy

Commentaire du noteur :

Le réel plus de cette fic ce sont les pokémon. Leurs personnalités sont bien élaborées et visibles, au détriment des humains plus simples voire effacés, à part quelques exceptions (je pense notamment à Kalel et Sandra). Cette oeuvre aurait dû s'appeler "Pichu et sa dresseuse" : ce pichu caractériel, odieux et boulimique vole souvent la vedette à son entraîneuse. A mon goût, Jeffy est une héroïne trop ordinaire, elle est charismatique certes mais manque cruellement d'originalité contrairement à son gang de pokémon "électrisants" : Pichu, le malosse borgne, le voltali shiney, la lainergie sexy, etc.
Le style d'écriture est bon malgré quelques maladresses et abus de langage, rien de grave. Par contre, la plupart des dialogues et des scènes sont téléphonés, parfois simplets, un peu dans l'esprit de l'Anime. J'ai plusieurs fois été surprise par les réactions inadaptées des personnages dans certaines situations (exemple : les personnages rigolent alors que l'effet comique vise le lecteur, les héros doivent rester dans leur rôle).
Enfin, je regrette que certains passages ne soient pas plus étoffés, de bonnes idées auraient méritées d'être développées. Alors que le concept de base était plutôt bien trouvé (une jeune fille possédant un lien étrange avec les pokémon électriques, surprotégée par sa mère pour une obscure raison), le résultat final est banal, parfois même décevant. Au passage, la légende des élus et de la triforce c'est du vu, archi-revu !
En bref, une histoire qui se lit vite et facilement mais qui ne casse pas trois pattes à un canarticho. Par contre, je met 13/20 plutôt que 12/20 car la fin est bien mieux que le début ! A voir si cette amélioration continue dans le tome 2 (et total respect pour Roger l'alcoolique).