Pokemon-France.com
 

BW 066 : A la découverte des ruines du héros !

Dans cet épisode de la saison 15, Destinées rivales, le père du Professeur Keteleeria va embarquer Sacha, Rachid et Iris dans une aventure dans des ruines légendaires renfermant de multiples pièges…

[ Revenir à la liste des épisodes ]

Mais quelle est la bonne porte ?

Mais quelle est la bonne porte ?

Accès rapide :

 

Extrait vidéo

Indisponible actuellement

[ Remonter en haut ]

 

Résumé de l’épisode

Sacha, Iris et Rachid se sont installés à la sortie d’une grotte avec le Professeur Keteleeria, quand soudain, une personne sort de celle-ci et s’effondre par terre ! Le Professeur Keteleeria est encore plus surprise, car c’est son père ! Après avoir retrouvé ses esprits, il leur explique qu’il errait dans les environs car il est à la recherche de ruines. Plus précisément, les ruines du héros… Sacha est enthousiaste à l’idée d’une nouvelle découverte, alors il se propose pour l’accompagner ! Ainsi, tout le monde prend la route vers cette nouvelle aventure…

Sur le chemin, il leur raconte la légende du héros : c’est une histoire qui fait partie de la mythologie Pokémon, et dans celle-ci, Zekrom viendra et prêtera sa puissance au héros si le coeur de celui-ci ne fait plus qu’un avec ceux des Pokémon… Le lendemain, l’aventure commence ! Tout le monde entre dans la grotte, mais le passage est vite fermé : une statue de Venipatte bloque la route. Le Professeur Keteleeria déchiffre alors le texte ancien affiché à côté : « Tourner la statue vers la gauche… » Entendant cette phrase, Rachid s’exécute, mais… « est une mauvaise idée », trop tard ! Une porte s’ouvre, et un énorme rocher dévale la pente, menaçant d’écraser tout le monde ! Mais le Feuillajou de Rachid parvient à sauver tout le monde en utilisant Tunnel ! Et oui, règle numéro un de l’aventurier : « Ecouter les phrases en entier » !

Le professeur Keteleeria et le mystérieux galet noir d'or...

Le professeur Keteleeria et le mystérieux galet noir d’or…

L’exploration continue, et cette fois, deux ponts sont suspendus au dessus du vide : lequel prendre? A nouveau, le Professeur commence à déchiffrer un texte : « Tu ne passeras pas par le pont de droite… » Alors, c’est celui de gauche qui est le bon ! Rachid et Sacha s’y engagent, mais mauvaise idée ! « ni par celui de gauche » ! Et oui, les deux ponts sont piégés ! Règle numéro deux de l’aventurier: « Pas de déduction hâtive ! » Mais heureusement, les deux intrépides ont pu se rattraper ! Où est le bon passage alors ? C’est Coupenotte qui le trouve, dissimulé dans la paroi. Un peu plus loin, nouveau piège : trois portes, laquelle est la bonne ? Ils tentent la première, mais ils se retrouvent vite encerclés par des flammes… Pas mieux pour la deuxième, car les murs se referment petit à petit, menaçant d’écraser le groupe… Tout le monde se dépêche de sortir, et emprunte la troisième voie, qui est la bonne cette fois !

Ils traversent un couloir où sont posés plusieurs sarcophages, et entrent dans une vaste salle de forme circulaire. Au milieu de cette salle, un cercle est entouré de stalagmites géants. Et au centre de celui-ci, se trouve une pierre brillante : c’est le galet noir d’or… Mais il faut mieux ne pas y toucher, car c’est grâce à cette pierre que le héros a pris contact avec Zekrom, alors les pièges qui l’entourent sont sûrement mortels… Règle numéro trois de l’aventurier: « Du danger oui, mais pas trop ! » Mais soudain, un Cryptéro arrive, et chasse tout le monde dehors ! Pour lui échapper, tout le monde se réfugie dans les sarcophages vides. Ouf, le Pokémon passe sans les trouver… Sacha, Rachid et le Professeur peuvent alors sortir. Mais que fait Iris ? Ils ouvrent son sarcophage… et tombe nez-à-nez avec un Tutankafer, un Pokémon qui transforme les humains en momie ! Feuillajou l’attaque, et parvient à le défaire. Il libère ainsi Iris, qui s’est en effet faite momifier ! Mais le danger n’est pas fini, car plusieurs Tutankafer sautent sur les jeunes !

Tutankafer et Cryptéro veillent à la tranquillité des lieux !

Tutankafer et Cryptéro veillent à la tranquillité des lieux !

Tout le monde s’enfuit en courant ! Sacha s’étonne de l’acharnement de ces Pokémon, mais en fait tout s’explique car le Prof a saisi le galet noir d’or… Pour les punir, les Pokémon les envoient au fin fond de la grotte ! Mais c’est ce que voulait le Prof, car c’est au plus profond de la grotte que sont enfermés les intrus, mais là aussi où le héros a rencontré Zekrom, très loin sous la surface de la terre… Après avoir exploré cette grotte, et trouvé l’illustration de la légende, il est temps de remonter à la surface, et de reposer la pierre mystérieuse. Mais mauvaise surprise, un Tutankafer les surprend et expédie le groupe très loin dans le ciel ! Mais règle numéro quatre de l’aventurier : « Ne jamais abandonner avant la fin ! », ce qui renvoie à la règle numéro cinq : « Se référer à la légende ». Que dit la légende ? Ah oui, que son coeur ne fasse qu’un avec celui des Pokémon… Sacha, Rachid, Iris et le Prof se concentrent, et soudain leur chute ralentit, ralentit… Et ils atterrissent en sécurité, à côté de Tutankafer et Cryptéro, qui les ont sauvés ! La légende est vraie ! Même si malheureusement, ils n’ont pas vu Zekrom…

Soulagés et heureux de cette aventure, enfin presque, elle était quand même dangereuse, Sacha, Iris et Rachid reprennent leur route. Mais soudain, un Escroco surgit devant eux ! Que leur veut-il ?

[ Remonter en haut ]

 

Galerie d’images

A venir…

[ Remonter en haut ]

 

Titres et diffusions

PaysTitreDiffusion

:

Nom Ja Japon 黒き英雄の遺跡!シンボラーとデスカーン!!
The Black Hero’s Ruins! Symboler and Desukarn!!
26 / 01 / 2012
Nom US Etats-Unis Explorers of the Hero’s Ruin! 02 / 06 / 2012
Nom Fr France A la découverte des ruines du héros ! ?? / 07 / 2012

[ Remonter en haut ]

 

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !