Pokemon-France.com
 

Pokémon : Les Origines

Premier anime à revenir entièrement sur les premiers jeux vidéos, Pokémon : Les Origines aura ravi les fans de la première heure dès son annonce.

Logo Pokemon les Origines

Vidéos d’annonce

À venir

[ Remonter en haut ]

 

Dossier 1 : Red

Le générique opère une belle remontée dans le temps, en affichant les versions principales agrémentées de leur année de sortie jusqu’à Pokémon Rouge et Vert (remplacée par la version bleue en Europe). Après ça, l’anime commence !

Après la sélection de la « nouvelle partie » sur un écran digne de la Game Boy, le Prof. Chen se présente et présente le monde Pokémon comme il le faisait dans le jeu. Nous voilà ensuite dans la chambre de Red en train de regarder un match Nidorino VS Ectoplasma, lorsque sa mère l’avertit qu’il doit se rendre chez Chen. Devant le laboratoire, il retrouve son rival Blue qui est venu pour la même raison. Tous deux vont voir Chen qui leur remet un Pokédex à compléter et leur donne le choix entre trois Pokémon : Red choisit Salamèche et Blue Carapuce, puis ils s’en vont chacun de leur côté.

S’ensuit une séquence qui montre l’apprentissage de Red pour la capture : il ne parvient pas à capturer un Roucool mais s’en sort ensuite nettement mieux en acquérant successivement un Rattata, un Piafabec, un Chenipan et un autre Roucool. Apprentissage des matchs également : Red bat un Gamin… avant de tenter de capturer son Nidoranf. Mais il apprendra qu’on ne peut capturer le Pokémon d’un autre dresseur !

Aux abords de la prochaine ville, il rencontre Blue avec qui il engage un match qu’il ne parvient pas à remporter à cause du désavantage du type de Salamèche face à celui de Carapuce. Derrière un arbre, le premier champion d’arène de Kanto, Pierre, observe attentivement la scène… Il retrouve ensuite Red près d’une rivière pour lui expliquer les raisons de sa défaite et l’encourager. Arrivé à Argenta, alors qu’il visite le musée, il apprend la présence de l’arène… et est bien surpris de se retrouver face à Pierre !

A alors lieu le premier combat d’arène de Red contre Racaillou. Red tente d’abord d’attaquer ce Pokémon avec les griffes de Salamèche mais se rend vite compte que cela est inutile : sur les conseils de Pierre, il utilise les types et envoie Nidoranm qui élimine Racaillou en un coup avec Double Pied. Pierre envoie Onix qui parvient à battre le petit Pokémon avec une Queue de Fer. Piafabec, Rattata et Chrysacier sont successivement battus à leur tour. Red est contraint d’appeler Salamèche, alors qu’Onix et lui ont tous les deux peu de PV… Mais comme par miracle, Salamèche arrive à esquiver l’attaque d’Onix et à l’achever d’une seule Griffe. Red remporte son premier badge, le Badge Roche, et une CT. Enfin l’anime… sauvegarde, sur l’écran de sauvegarde du jeu vidéo.


[ Remonter en haut ]

 

Dossier 2 : Osselait

Après avoir évoqué ses victoires face à Ondine et face au Major Bob, l’obtention de la bicyclette et d’autres choses encore, Red arrive à Lavanville où il visite la petite pension mise en place par M. Fuji. Il fait la rencontre d’un petit Osselait dont on lui raconte l’histoire : sa mère a été tuée par la Team Rocket pour le protéger d’une capture, puis il a été recueilli par Fuji qui lui a progressivement redonné confiance en l’homme. Un homme entre alors dans la pension : Fuji s’est apparemment rendu à la Tour Pokémon, où se trouve également la Team Rocket, mais n’en est pas revenu ! De plus, il semblerait qu’un spectre belliqueux hante le bâtiment…

Red et Blue y vont séparément, mais se retrouvent rapidement lorsqu’ils sont surpris par le spectre. Red envoie son Reptincel au combat tandis que Blue fuit pour monter les escaliers non gardés et défier les criminels. Pendant ce temps, Osselait, qui sent ce qu’il se passe, s’enfuit de la pension et court à la tour. Blue confie à Red le Scolpe Sylphe, que celui-ci met aussitôt pour découvrir… que le spectre n’est autre que celui de la mère d’Osselait, Ossatueur. Heureusement, le combat n’aura pas lieu : Osselait arrive et se précipite vers sa mère qui, apaisée par le fait de voir que son enfant va bien, passe dans l’autre monde. Après avoir jeté le Scope aux pieds des sbires et délivré Fuji, Red reçoit de ce dernier la Pokéflute ainsi qu’une une Méga-Gemme. A lieu une nouvelle sauvegarde.


[ Remonter en haut ]

 

Dossier 3 : Giovanni

Lorsque la « partie » reprend, Red a déjà cinq badges. Il passe en revue son combat contre Erika, son infiltration au Casino de Céladopole où il rencontre Giovanni, le réveil de Ronflex avec la Pokéflute, le don de la canne par un pêcheur et sa victoire face à Koga. Reptincel évolue également en Dracaufeu. Il retrouve une nouvelle fois Blue, mais pas seul : ils sauvent une jeune femme de la Team Rocket, laquelle leur explique que l’organisation a pris le contrôle de la Sylphe SARL à Safrania. Blue emmène la jeune femme au poste de police, et c’est donc seul que Red délivre Pokémon et scientifiques (recevant au passage son Lokhlass !) avant de défier Giovanni dans le bureau du président. Le Nidoqueen du chef de la Team Rocket se débarrasse facilement de Dracaufeu, ce qui produit une explosion qui permet à Giovanni de s’enfuir en hélicoptère.

Red profite de sa présence à Safrania pour battre Morgane et le maître du dojo voisin, puis va à Cramois’Île où il explore le manoir et gagne son septième badge. Il retourne enfin à Jadielle pour obtenir le huitième (mais pas avant Blue, qui tiendra à lui montrer à son arrivée qu’il l’a déjà eu) et découvre que le champion de l’arène n’est autre que son vieil ennemi Giovanni ! Le combat sera rude pour Red, même si Giovanni n’utilisera que deux Pokémon : en effet, son Rhinocorne vainc à lui seul les Empiflor, Kabutops, Ronflex et Voltali de Red. Il faudra l’envoi au combat de Kicklee pour que Red élimine ce Pokémon, mais Kicklee est KO aussi. Il n’a donc pas d’autre choix que d’envoyer Dracaufeu face au Rhinoféros de Giovanni. Après des débuts difficiles, Dracaufeu prend enfin l’avantage et achève Rhinoféros d’une attaque Frappe Atlas, permettant à Red de gagner le Badge Terre ! Red part pour la ligue tandis que Giovanni, de son côté, respecte le marché passé avec Red au début du combat et dissout la Team Rocket pour prendre un nouveau départ.


[ Remonter en haut ]

 

Dossier 4 : Dracaufeu

Après une sauvegarde, Red bat Olga, Aldo, Agatha et Peter pour découvrir avec stupéfaction que c’est Blue qui l’accueille en guise de Maître de la Ligue ! Le combat commence par le Voltali de Red contre le Roucarnage de Blue, puis des images montrent rapidement la suite du combat. Comme de juste, l’affrontement final oppose les deux Pokémon avec lesquels tout à commencé : Dracaufeu et Tortank. Contrairement au duel qui s’était déroulé alors qu’ils n’étaient que Salamèche et Carapuce, c’est Red qui remporte le match ! Le Prof. Chen arrive sur ces entrefaites, félicite Red et le fait entrer au Panthéon des dresseurs dans une pièce ornée de tableaux représentant les anciens Maîtres. On voit alors plus clairement que Red a vaincu la ligue avec une équipe composée de Dracaufeu, Voltali, Dodrio, Lokhlass, Persian et Insécateur.

Lorsque l’avant-dernière sauvegarde du film a lieu, Red a 113 Pokémon. Il fait alors ce que tout dresseur aura fait dans le jeu : compléter son Pokédex ! Les trois oiseaux légendaires (Artikodin en premier dans les Îles Écume, puis Electhor à la centrale et Sulfura) complètent sa collection, du moins le croit-il. Car lorsqu’il rentre au Bourg Palette pour remettre son Pokédex au Prof. Chen, celui-ci est au chevet de Blue qui a subi de sévères blessures en affrontant un Pokémon dont Red se souvient pour avoir lu son histoire dans les manuscrits laissés au manoir de Cramois’Île. Chen pense qu’il doit s’agit d’un Pokémon créé par M. Fuji à l’époque où il était scientifique et qui est devenu incontrôlable ensuite.

Fuji, à Lavanville, est inquiet, et l’on comprendra pourquoi très vite…

Mewtwo est en effet le plus puissant Pokémon possible, et il le prouve en commençant par vaincre l’Artikodin que Red avait emmené à la Grotte Azurée pour défier le légendaire. Très vite, le match se résume à Mewtwo contre Dracaufeu, mais ce dernier ne fait clairement pas le poids… au point que Mewtwo, avec une énième attaque, le projette dans les airs et dans une eau sans fond avec son dresseur. Red se souvient alors qu’il reçut, à Lavanville, une mystérieuse gemme et l’utilise sur Dracaufeu…

À la grande surprise de Mewtwo, Red revient des bas-fonds juché sur un… Méga-Dracaufeu X ! À partir de là, l’avantage bascule en faveur du dragon : Mewtwo est blessé plusieurs fois et, à la deuxième tentative, Red parvient à le capturer. Il ne lui reste plus qu’à sauvegarder et à avertir Chen de sa prouesse…

De retour au Bourg Palette, Red dîne chez Chen en compagnie de Blue qui s’est complètement rétabli. Mais tout à coup, Red réalise que Mewtwo n’était pas le seul Pokémon mentionné dans les écrits du manoir de Cramois’Île : en réalité, il a un 151e Pokémon à chercher ! C’est ce moment que choisit le Pokémon en question, Mewtwo, pour faire une petite apparition derrière la fenêtre de la salle à manger avant de s’éloigner avec un petit cri…

[ Remonter en haut ]

 

Références

  • La première séquence, où Chen introduit l’anime, est directement inspirée de l’introduction originale des jeux. Par ailleurs, la porte devant laquelle il se trouve à la fin est analogue à celle devant laquelle se trouve le Prof. Platane dans la sixième génération.
  • Le combat que regarde Red dans sa chambre pouvait être observé dans la séquence précédant l’écran-titre des jeux.
  • Commencer, continuer et sauvegarder le film se fait sur un écran de Game Boy.
  • Contrairement au scénario des jeux, Blue ne défie pas Red après qu’ils ont reçu leur premier Pokémon.
  • Le premier combat entre Blue et Red se situe quelque part entre le premier à Bourg Palette et celui près de Jadielle, puisqu’il se déroule un peu plus tard dans l’aventure mais simplement avec leurs starters.
  • Pierre (et d’autres champions de manière générale) utilise les mêmes Pokémon que dans les jeux.
  • Les CT remises à Red le sont sous forme de disquettes.
  • La bicyclette est échangée via le bon acquis à Carmin-sur-Mer.
  • Le Scope Sylphe est donné par Blue et non par un personnage de moindre importance.
  • Un segment plus large est consacré à Ossatueur, avec notamment la scène où elle est tuée par la Team Rocket, absente des jeux.
  • Ce n’est pas un combat qui calme le spectre d’Ossatueur mais l’arrivée de son enfant.
  • Red reçoit en plus de la Pokéflute une Méga-Gemme, objet non présent en première génération.
  • Des Pokémon sont délivrés par Red lors de son infiltration au casino, qui est également l’occasion de sa première confrontation avec Giovanni. L’affrontement à Safrania n’est donc que le deuxième.
  • Ronflex est réveillé avec la Pokéflute et, comme dans les jeux, il le prend plutôt mal.
  • Red reçoit ses cannes à pêche des frères pêcheurs situés aux mêmes endroits que dans le jeu.
  • Red reçoit un Lokhlass de l’un des scientifiques qu’il délivre à la Sylphe.
  • On ne voit pas Red recevoir de Master Ball du président de la Sylphe. D’ailleurs, à partir de l’affrontement avec Giovanni, celui-ci n’apparait plus.
  • Le maître du dojo est affronté au même titre que les champions. L’apparition d’un Kicklee dans l’équipe de Green par la suite laisse supposer qu’il a pu choisir ce Pokémon suite à sa victoire.
  • Red rencontre Blue à Jadielle alors que celui-ci a déjà le Badge Terre. Dans les jeux, cette scène a lieu devant l’entrée de l’arène.
  • Kabutops apparait lors du combat d’arène contre Giovanni. Peut-être Red a-t-il choisi le Fossile Dôme au Mont Sélénite ?
  • L’équipe de Blue lors de la Ligue est celle utilisée dans le jeu vidéo si l’on prend Salamèche comme Pokémon de départ.
  • C’est Chen qui intervient à la fin de la Ligue pour faire entrer Red au Panthéon.
  • Le combat dans la Grotte Azurée constitue la seule entorse aux règles de la première génération lorsque Dracaufeu méga-évolue : la forme qu’il prend est dévoilée à cette occasion.
  • Tout le monde semble croire que Red a capturé tous les Pokémon existants. Cependant, Red a lu les manuscrits abandonnés au Manoir Pokémon où, dans les jeux vidéos, il est clairement fait état de l’existence de Mew. Bien que ce Pokémon soit cité lors de sa discussion avec Chen au chevet de Blue, il ne se rend compte qu’il n’a pas complété son Pokédex qu’à la fin de l’épisode.
  • Les barres de PV sont présentes sur un écran plat fixé aux murs des arènes, mais quant à savoir comment ils mesurent la perte d’énergie des Pokémon…

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !