Pokemon-France.com
 

1999 à 2000 : La naissance de PokéLord

Découvrez la naissance et les toutes premières années du site, racontées par Mister Bibou, fondateur de PokéLord, ayant dirigé le site de 1999 à 2001.

Si vous venez de nous découvrir sachez que vous en avez raté des choses… Vous retrouverez ci-dessous un historique plutôt complet de la folle aventure de Pokélord, un tout petit site amateur qui, grâce à une poignée de passionnés a finit par imposer son style.

Les premiers pas sur internet

C’était le 15 Octobre 1999. Mon anniversaire étant prévu dans un mois, je décide de m’acheter un modem pour me connecter à Internet (plus par curiosité qu’autre chose). Je prend bien sûr le moins cher: un simple modem 56kbps de marque quasi-inconnue. Je regarde les offres gratuites sur le marché Francais et, totalement novice en la matière, je me lance sur Freesbee.

Le bilan des premiers essais fut calamiteux : Impossible de se connecter plus de 15 minutes (suite aux raccrochements intempestifs du serveur). Lors de ces courts moments de connexions (intenses en bonheur), je navigue à la recherche d’images de RPG ou de mangas (normal !). Ma première recherche m’amène au bout de quelques minutes sur mon premier site US et c’est (comme quoi le destin fait bien les choses) sur le site de Universal Pokémon Network. Heureux comme tout (un rien m’amusait car c’était nouveau), je découvre des créatures mignonnes… sympathiques… et inconnues pour le moment en France : Les Pokémon.

Je découvre avec une grande joie la rapidité du Net à domicile : 1Mo / 10 minutes… Ce fut ma plus longue connexion et la dernière car après j’ai été dans l’impossibilité de me reconnecter au serveur. Énervé, j’abandonne. Je décide de me reconnecter… une sorte de revanche. Je prends le pseudo de LordPepette.

Aprés quelques jours en terrain inconnu, je commence à être convaincu par les atouts d’internet. Je découvre les joies de l’émulation avec ‘Pirate’s Emulation Site’ (renommé Emuplayer), et trés rapidement je décide de créer un site Web… sans vraiment savoir de quoi il va parler. Aprés une brève recherche d’hébergeurs, je décide de m’inscrire sur Xoom qui à première vue est plutôt intéressant : 100mo disponible. Je me consacre donc à la création d’une page… J’installe à partir d’un de mes nombreux CD d’origine douteuse FrontPage 98, puis je me met au travail… Je pense en premier lieu à une page sur les RPG, mais cela me semble finalement bien trop classique. Non, finalement j’attends un peu avant de m’y mettre… le destin me fera signe un jour ou l’autre.

L’embryon du site

Un autre des atouts incontestable d’Internet: le jeu en réseau. Mon PC n’étant pas vraiment puissant (Pentium 200 MMX), je me force à jouer à Starcraft: le seul jeu qui me permet de goûter aux joies de la connexion multijoueur. En peu de jours, je m’améliore fortement… et j’arrive même à obtenir les 10 victoires nécessaires pour être classé en ordre mondial. Un beau soir de tempête, je rencontre un dénommé Lord-Vovc sur le Chat de Battle.net… nous décidons de faire un duel. Durant le match, nous sympathisons… dans la même soirée, nous décidons de faire un ‘clan’ Starcraft nommé les Lord.

En quelques jours, je deviens un accroc comme on dit, et chaque soir je me connecte sur Battle.Net pour rejoindre le clan grandissant de Starcraft… Je repense en parallèle à mon projet de site Web, et je décide donc de le dédier d’une part à mon clan de Starcraft et d’autre part à l’émulation en proposant des roms ‘rares’, c’est à dire peu fréquentes sur le net. Le 7 Novembre 1999, le site des Lord était né…

Une passion pour la création s’empare de moi, et je commence à me désintéresser de Starcraft, même si pour le moment je ne maîtrise vraiment rien en terme de html… Le site fait très peu de visites (à peine 2 par jour)… Sur le site de Pirate, je vois un message annonçant que la plupart de ses roms ont été effacées, et qu’il cherche une bonne âme pour les remettre sur ses serveurs… J’accepte aussitôt l’offre (Pirate était un exemple pour moi, et je voulais surtout me lier d’amitié avec lui…). Je ne me rendais pas vraiment compte qu’il me faudrait uploader + de 300mo de roms ! … Le 10 novembre, après des heures interminables de connexion, ma tâche est enfin accomplie…

En échange de mes services, Pirate accepte de mettre ma bannière en première page de son site! Je ne pouvais pas espérer mieux de la part d’un site visité 300 fois par jour (ce qui pour moi était énorme). Entretemps, je décide de transférer mon site sur Multimania…

La naissance du site

A cette même période, je télécharge la rom de Pokémon Bleu en Français (qui était relativement rare à l’époque). Je découvre alors ce chef-d’œuvre en terme de concept… quoi de mieux que d’élever ses propres petites créatures, de les voir grandir, etc… en moins de trois heures, je suis déjà convaincu… je décide de consacrer une petite partie de mon site aux Pokémon !

Le 12 Novembre 1999 (jour de mon anniversaire !), Pokélord était vraiment né ! Si l’on compare à maintenant, les sites Pokémon étaient très rares (à part au Québec), et je crois bien être un des premiers Français à en avoir parlé sur le web. Lassé de Lord-Pepette, je cherche un nouveau surnom… en zappant sur TF1 tôt le matin, je tombe sur une pub pour un jouet débile nommé MisterBibou. Je trouve ça marrant et cela devient donc mon nouveau surnom. Au fil du temps, le ‘Mister’ disparaîtra, et mon surnom deviendra tout simplement ‘Bibou’.

Le site passe à une trentaine de visiteurs par jour grâce à la pub de Pirate. Sur le site, la partie Pokémon prend de plus en plus d’importance… Aprés avoir fini le jeu, je décide de me consacrer entièrement à la partie Pokémon en l’améliorant de jour en jour… avec notamment l’arrivée du PREMIER Pokédex avec les noms Français (qui m’a demandé deux journées acharnées de boulot). Ce Pokédex s’avérerait complétement ridicule de nos jours, mais pour l’époque c’était le must.

Me doutant bien que la publicité de Pirate ne durerait pas une éternité, je commence à m’inscrire dans des moteurs de recherches… Vers Fin Novembre, un dénommé Cloud me mail pour me proposer ses services… un Co-Webmaster est toujours d’une grande aide, donc je le prends. Il m’envoie donc quelques astuces Pokémon dont le fameux code pour avoir Mew… il s’agissait d’une histoire avec un camion à pousser à côté de l’Océane, qui bien sûr s’avérait être totalement fausse… Après quelques semaines de loyaux service, Cloud commencera une carrière solo sur le net avec un site également sur Pokémon dont je n’ai plus entendu parler par la suite (ça a du foirer).

Dans la même période, je rencontre Cable. Celui-ci était testeur de rom chez Pirate’s Emulation Site. Il se propose de tester les roms rares de mon site… Aujourd’hui encore, Cable fait toujours partie de l’équipe… il m’aide de temps en temps à réaliser de gros travaux que je ne pourrai pas faire tout seul, comme les Fiches Techniques du Pokédex GS. A titre d’information, c’est le plus vieux Co-Webmaster de Pokélord, mais aussi celui que je connais le moins.

La phase d’expansion

C’est bientôt les vacances de Noël… les visites ont tendance à stagner, voire baisser, malgré l’intense effort que je fournis pour le site. De plus, quelques jours plus tard Pirate, renommé Tenho, vire ma bannière de son site qui est tout de même restée plus d’un mois en première page ! Sur le coup je suis énervé, et je me dis que le site est fichu… je retomberai à 2 visites par jour… Je suis sur le point d’effacer le site… Paradoxe inexplicable ! Le jour où Tenho retire ma bannière, je m’attend à ce que les visites chutent à mort, mais c’est pourtant le contraire : je passe subitement de 40 visites à… 150 visites par jour ! Je ne comprends alors plus rien… et même aujourd’hui je n’ai toujours pas compris ce qui s’est réellement passé. eut-être que la folie Pokémon s’est réveillée du jour au lendemain…

Cette période va être assez incroyable pour moi : mes visites augmentent de jour en jour (TF1 a commencé à diffuser…) et atteignent fréquemment les 1500 par jours. Les visiteurs aiment mon site et trouvent que c’est le plus complet, malgré quelques résultats mitigés, notamment à cause du design : vraiment minable, je dois le reconnaître. Sur ce point, le plus apprecié est Le Monde Des Pokémons, un site québecois dirigé par mon ex-amie : Pixalgo. J’expliquerai mes liens avec eux plus tard.

Une phase d’instabilité : Entre progression et recul

Fin Janvier : Une déprime… le site marche au mieux, mais je commence à être lassé de tous ces mails du genre ‘Comment avoir Mew’, et des problèmes personnels viennent s’additionner… Résultat : le site n’est plus mis à jour pendant deux bonnes semaines et je ne répond plus aux mails. Les visiteurs, stupéfaits, commencent à déserter le site…

Fevrier 2000 : Finalement, je commence à reprendre le site en main. La partie Starcraft est supprimée, toutes les fautes sont corrigées, et l’ensemble est amélioré… Les visites repartent. Durant cette période, une fille du nom de ‘Ondine The Angel’ me contacte… Elle m’explique que Pokélord est probablement le site Pokémon Francais le plus complet du Web, cependant le design n’est pas terrible… elle me propose donc de ‘refaire’ Pokélord. Une semaine plus tard, la nouvelle version sort… un fond jaune, un tableau principal noir… Pokélord II était né. Tout le monde fut surpris de ce changement radical de style… Quand à Ondine, elle disparut dans la nature quelques jours plus tard. Pokélord avait maintenant de grandes chances de se faire connaître… il était très complet pour l’époque et le design était bien meilleur que l’ancien.

Mars à Mai : PokéLord repart donc sur de bons pieds… un dénommé ‘Ryptor’ rejoint l’équipe. Ce Québecois n’a vraiment rien fait de spécial… mais je le connaissais depuis pas mal de temps… Vers Mai, j’ai du le virer car vraiment il faisait trop ‘squatteur’ et il m’a entrainé dans des affaires assez floues avec Nintendo ce qui a entrainé l’éradication du site par Multimania. Décu, je parviens à le retransférer sur Free, qui d’après moi est de loin le meilleur hébergeur de tous les temps.

Fin Mars, changement de cap pour PokéLord qui choque beaucoup de monde… ennuyé de tous ces mails incessant, je décide de mettre une FAQ dans la rubrique Contactez-moi. Celle-ci est TRÈS agressive, et ma réputation va devenir celle d’un Bibou Méchant, gnark. J’avoue être assez malheureux de cette décision, mais j’en avais vraiment marre de recevoir toujours les mêmes questions…

Vers Mai, Régis arrive sur Pokélord. Il va aider le site avec des mp3 Francais inédits pour l’époque… La rubrique émulation va être progressivement retirée… Je me souviens bien de cette période du site: le forum tout pourri était le point de rencontre d’un nombre considérable de Pokémaniacs, que l’on appelle maintenant ‘les Anciens’… Kangourex, Pikalam, Manny, Baya, et j’en oublie tant… ils faisaient tous partie de ‘L’Organisation Anti-Connerie Du Forum’.

Je me souviens qu’un nouveau membre avait intégré l’équipe: Cyb-Néo… il a d’ailleurs réalisé la première intro en Flash du site.Mr-Jul est arrivé à cette période : il m’a proposé la création d’une Ligue Pokémon qui n’a finalement jamais servie. Et surtout: Un nouveau forum en ASP qui en a d’ailleurs déconcerté plus d’un, à cause notament d’un ‘Kicklee’ en logo, et d’une guerre incessante de Hackerz qui ont décidés de vivre dans le forum (on se demandent ce qu’ils venaient foutre sur un forum Pokémon ). En terme de graphismes, j’apprend de moi-même les bases de Photoshop 5 et parvient à améliorer un peu le design, avec notament l’apparition des Éditions mensuelles du site, attendues avec impatience tous les mois par beaucoup de visiteurs…

Pokélord obtient un faux nom de domaine : pokelord.com. Mes résultats scolaires chutent à cause de tous ces efforts sur le net… je décide donc de quitter le site quelques semaines en le laissant à Cyb-Néo. Je reviens début Juin… Cyb Néo disparait à ce moment… Encore une fois, tous mes serveurs sont effacés… le site se retrouve sans vidéos, sans musiques, sans rien…

Une periode de redécollage

Je me retrouve donc bien mal, et c’est à ce moment que Mixou me contacte. Fils d’un des plus gros banquiers de Monaco, ce bourge me propose de réuploader tout ce qui avait été effacé grâce à son ADSL… Mixou est le Webmaster que je connais le mieux… on est devenu très copains par la suite, et il a tenu le site quand je ne pouvais plus m’en occuper. Le design de Pokélord II commence à faire vieillot face à la concurrence grandissante des autres sites Pokémon. Je songe à une nouvelle version avec un style ‘pro’ et ‘chaleureux’ à la fois… Je m’entraine en réalisant des designs pour plusieurs autres sites (Le verger de Bulbasaur…).

Fin Juin : Je suis en vacances, enfin ! Un grand événement prend place le 21 juin… Je passe toute une nuit à préparer un Pokélord III, attendu par beaucoup de monde… mais le jour même de la mise en ligne, j’apprend une terrible nouvelle : Un autre grand site Pokémon, le Monde des Pokémons, annonce en première page ‘Misterbibou est MECHANT, c’est pas bien ce qu’il fait à tous les gens, il me fait peur, etc…’. Sur le coup, je suis assez choqué: j’étais conscient de ma réputation assez froide à cause de la FAQ (Voir plus haut), mais je ne m’attendais pas à ce que ça aille aussi loin… C’est quelques jours plus tard que j’ai appris que des Hackerz se font passer pour moi depuis pas mal de temps en insultant des webmasters d’autres sites Pokémon, et l’un d’eux a donc fait je ne sais quoi à Pixalgo (Le Monde Des Pokémons).

Décu de toutes ces histoires, je m’apprête à supprimer le site encore une fois. Ce jour là, j’ai reçu plus de 1000 mails pour me réconforter, et je dois avouer que je n’ai jamais été aussi heureux d’avoir des visiteurs si sympas c’est la première fois que je pleurai d’émotion devant mon PC, snif. Les vacances se passent plutôt bien… j’acquiers enfin un vrai Copyright avec Efront Media…

Le basculement : Une phase d’affaiblissement du pouvoir

Mais vers Aout, un terrible drame surgit (bien que bizarrement cela ne m’a fait aucun effet). Mon père me force à effacer le site pour que je commence bien ma nouvelle année de Première ES. Donc je le supprime… je gaspille presque un an de travail, le pire c’est que cela ne m’a fait ni chaud ni froid… j’en avais peut être marre dans le fond. Pendant 3 semaines, le site est donc effacé… un mot à l’accueil indique qu’il reviendra pour Noël, etc…

Au début Septembre, Mixou parvient à remettre l’intégralité du site en ligne… Pendant près de deux mois, il va réussir à le gérer presque tout seul. Quand je peux me connecter, je le soutiens avec du nouveau design… Pour augmenter ses visites, Pokélord change encore de Serveur… Nous passons donc de Free (rapide, pas de bugs), à Central-games (TRÈS lent, bugué…). Le site est tellement lent que je demande à Mixou d’organiser une répartition du site entre Free et Central-games… Depuis, le site est certes plus lent que pendant les vacances, mais ça pourrait être pire.

Octobre : Cable et Mixou s’occupent du site… Quand à moi j’améliore le design dans l’ombre, j’ajoute de temps en temps des roms de grands RPG Snes, je refais des tests.. enfin bref : mon boulot normal mais en moins intense. Je refais le design du Forum et du TopSites, cependant des bugs apparaissent sur le forum à cause de central-games, et Kicklee est toujours dans le logo j’avais la flemme de changer. Au niveau vidéos, le site se spécialise dans les vidéos Françaises grâce à un grand ami du site: Sangoten.

Novembre : Finalement, je reviens sur PokéLord, la plupart des gens croient que je suis un nouveau Webmaster. The Master intègre l’équipe… il s’occupe de rubriques pour les dresseurs de Haut-Niveau. Le Forum quitte Central-games vers un Serveur de meilleure qualité. Pour fêter ça, le logo est refait avec Togétic à la place. Mais lui non plus ne semble pas être trop aimé.

Pokélord grandira encore et toujours… Quoi qu’il arrive, nous serons toujours sur le net. La folie Pokémon est loin de se terminer et nous avons encore de bons moments à passer ensemble.

Partagez cette page

Un commentaire

  1. Zhu
    7 septembre 2016 à 12 h 39 min

    Dingue comme l’histoire de PokéLord, surtout pour cette première partie, nous plonge aussi dans l’histoire d’Internet et ses balbutiements en France envers le grand public. Les grosses limitations (100 Mo l’hébergement quoi !), les vitesses de transfert, les faibles quantités de sites et de visiteurs comparées à aujourd’hui. C’était une époque bien différente et ceux qui ont crée des sites à cette époque ont d’autant plus de mérite.
    Merci infiniment et éternellement à Mister Bibou !

Laisser un commentaire

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !