Pokemon-France.com

Test de Pokémon Stadium

Pokémon Stadium, assurément un jeu évènement ! En effet, il s’agit du premier jeu Pokémon en 3D chez nous mais il est aussi LE jeu qui relança la 64bits de Nintendo, la fameuse Nintendo 64. Retour sur un succès phé-no-mé-nal…

stadium1_logo

stad1-ecran_accueil

Principe du jeu

transfer_pak

Pokémon Stadium est un jeu de simulation de matchs Pokémon en 3D. Vous pouvez y affronter des dresseurs virtuels et même le redoutable Conseil des 4. Il ne propose par contre aucune phase de jeu s’apparentant au RPG et se veut donc radicalement différent des jeux Game Boy. Tout l’intérêt du jeu vient en fait de la possibilité de jouer avec vos propres Pokémon, que vous pouvez importer depuis vos jeux Pokémon Rouge, Bleu et Jaune grâce au « Transfer Pak » (ci-contre). Néanmoins, il vous est également possible de jouer avec des Pokémon en prêt (149 au total), aux caractéristiques (movesets, stats, niveaux…) prédéfinies.

[ Remonter en haut ]

 

Les modes de jeu

En lançant le jeu, une musique sympa reprenant les thèmes Game Boy vous introduit à 3 modes principaux… mais seul le mode ‘Stade Pokémon’ est réellement intéressant si vous jouez en solo (les deux autres ne vous permettant que de participer à un match immédiatement, sans passer par les réglages). Celui-ci vous propose une multitude de sous-modes…

La Citadelle des Champions

stad1-cbt2

C’est certainement un des défis les plus intéressants car si vous en venez à bout, vous recevrez des Pokémon uniques que vous pourrez transférer sur la GB : Kicklee, Tygnon, Salameche, Bulbizarre, CarapuceAmonita ou Kabuto. Cependant, vous devrez impérativement posséder des Pokémon bien entraînés et une équipe bien constituée pour y parvenir car le niveau est assez élevé, même en mode R1 (explications plus tard). Au menu en fait, toute la ligue Indigo : à vous de battre (ou de rebattre !) tous les champions d’arènes et leurs disciples avant d’oser prétendre pouvoir vous mesurer au redoutable Conseil des 4 et à son maître…

Le Colisée

stad1-cbt3

C’est le cœur même du jeu puisque quasiment tous les secrets sont à débloquer ici… Quatre tournois vous sont proposés : la Pika Coupe (Pokémon de niveaux 15 à 20), la P’tite Coupe (Pokémon de niveaux 25 à 30, taille inférieure à 2m et poids inférieur à 20kg), la Poké Coupe (niveaux 50 à 55) et la Coupe Élite (niveau 100). Il faudra tous les remporter pour pouvoir obtenir toutes les récompenses dont vous rêvez (voir secrets), sachant que pour les deux derniers, quatre niveaux de difficulté sont à passer (Poké Ball, Super Ball, Hyper Ball et Master Ball) ! Bon courage !

Combat Libre

Ici, vous choisissez votre règle (voir tournois du Colisée) et vous pouvez vous lancer dans un match en plein air contre la machine ou des amis, avec ou sans vos propres Pokémon.

Club Junior

Entre deux matchs palpitants, rien de tel qu’une pause récré au Parc Pokémon pour s’amuser avec les quelques 9 mini-jeux proposés, tous plus délirants les uns que les autres ! Le premier, « Saut de Magicarpe », est un concours de saut de Magicarpe ; « Melofée a dit » est une Space Channel à l’école Melofee ; « Cours Rattata, cours » un 100m haies de Rattata ; « Somni-guerre » met en scène des Soporifik se jetant des attaques Hypnose ; « Dingo Dynamo » des Pokémon Electrik se rechargeant à l’aide une dynamo ; « Bouffe et bouffe encore ! » vous permet d’exercer votre talent de goûteur gastronomique avec des Excelangue ; « Abo-arceaux » est un jeu de lancer d’Abo (comme des cerceaux) ; « Armure en béton » aiguise vos réflexes (saurez-vous quand utiliser Armure ?) et enfin « Creuse comme un dingue » fait s’affronter des Sabelette creusant des trous sur un chantier ! Très fun, ce mode a surtout de l’intérêt en multijoueur.

Le Labo Pokémon

Ici, c’est le Professeur Chen qui vous accueille et vous laisse les clefs de son labo ! A votre disposition, un Pokédex (nouvelles explications, modélisations 3D des PKMN et de la carte de Kanto, son irréprochable… excellent !), un PC où vous disposez de nouvelles boîtes pour stocker les Pokémon que vous avez capturés dans les jeux GB (utile quand les boîtes GB sont pleines ou que l’on souhaite conserver ses Pokémon en lieu sûr), ainsi que d’un appareil pour faire des échanges (2 Transfer Paks sont alors requis).

Palais Victoire

stad-alakazam

Dans cette pièce, les Pokémon qui vous ont permis de remporter des coupes au Colisée ou la Citadelle des Champions ont droit à leur statue, pour la postérité ! Sans grand intérêt…

Mode Gameboy

Avec ce mode, vous pouvez jouer à Pokémon Bleu/Rouge/Jaune GB sur votre N64… cela peut paraître inutile à première vue, mais pourtant cela devient diablement intéressant si vous parvenez à débloquer les modes ‘Doduo‘ et ‘Dodrio‘… (voir secrets)

[ Remonter en haut ]

 

Les secrets

Les modes GB ‘Doduo’ et ‘Dodrio’

Grâce à ces deux modes, vous allez pouvoir jouer à votre jeu Game Boy en accéléré (2 fois plus vite en ‘Doduo’ et 3 fois en ‘Dodrio’). Pour accéder au premier, il vous suffit de terminer la Poké Coupe et pour le second, vous devez sortir vainqueur de la Coupe Élite. Très utile pour faire monter vos Pokémon de niveau en un rien de temps !!!

Combattre Mewtwo

mewtwostad1

Terminez la Citadelle des Champions et le Colisée pour qu’apparaisse le surpuissant Pokémon Mewtwo. Il vous attendra pour un match, mais vos six Pokémon suffiront-ils pour le vaincre ?

 

Le mode R2 (Round 2)

Ce mode est en fait le mode de difficulté au-dessus du mode Round 1 (par défaut). Il se débloque après avoir vaincu Mewtwo. L’action se déroule de nuit et si vous désirez finir le jeu à 100%, vous devrez recommencer tous les tournois et challenges. C’est simplement un moyen de prolonger plus ou moins la durée de vie du jeu même si cela manque cruellement d’intérêt.

Il existe bien d’autres secrets comme la possibilité de louer Mew, obtenir un Pikachu surfeur (ça aurait un lien avec la version Jaune que ça ne m’étonnerait pas !)… mais pour tout ça, à vous de jouer !

[ Remonter en haut ]

 

Intérêt

stad-lokhlass

Tout cela aurait pu être bien beau si le jeu n’était pas aussi ennuyeux ! Car même si chaque Pokémon est joliment modélisé pour du 64bits et possède une animation bien travaillée, l’action est inexistante : des combats, des combats, toujours des combats… et étant donné tous ceux à gagner pour finir le jeu, il est clair qu’au bout d’un moment on se lasse et abandonne la cartouche dans le placard ! De plus, les musiques sont assez agaçantes au bout de quelques heures, mais le pire, ce sont les commentaires : toujours les mêmes, parfaitement prévisibles et très limités (heureusement qu’on peut les couper !).

[ Remonter en haut ]

 

Conclusion

Malgré les bonnes intentions du jeu, on s’ennuie ferme à cause d’un manque cruel d’interactivité ! Heureusement, le mode multijoueur vous permettra de passer de très bons moment avec vos amis. Bref, un jeu réservé aux fans de stratégie et de combats Pokémon.

Les Points Forts

  • Les Pokémon en 3D
  • Les modes ‘Doduo’/’Dodrio’
  • On peut obtenir des Pokémon uniques à la Citadelle des Champions.
  • Le labo PKMN
  • Les mini jeux assez sympas
  • Le « Pikachu surfeur » qui ne peut s’obtenir que grâce au jeu (cf Pokémon Jaune)

Les Points Faibles

  • Les commentaires
  • Seul, ON S’ENNUIE !
Notes
Version japonaise 13/20
Version US/EU 13/20

pokemon-stadium

Fiche technique
Plateforme Nintendo 64
Éditeur Nintendo
Genre Matchs Pokémon
Année de sortie 1998 (Japon)
Septembre 1999 (USA)
Avril 2000 (Europe)

[ Remonter en haut ]

 

Test mis à jour par Blast et remis en page par Silver_Altaria.

Partagez cet article :

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !