Pokemon-France.com
 

Cap sur le treizième film Pokémon

yuyama

Les premières informations relatives au treizième film Pokémon sont tombées la semaine dernière au Japon. Le site officiel japonais a d’emblée révélé ce qui apparaît désormais comme une tradition : un lieu d’inspiration précis du film. Comme chaque année, l' »homme fort » des films Pokémon, Kunihiko Yuyama, s’est rendu cet été dans un pays bien précis afin de peaufiner son futur film. L’occasion d’un photo-reportage, lequel nous apprend que ce prochain film à venir s’inspirera des Pays-Bas, et même, a priori, plus particulièrement d’Amsterdam, sa capitale. Un retour en Europe, donc, après un huitième film inspiré de la Bavière, un neuvième de Venise, un dixième de Madrid, un onzième, enfin, d’Athènes. Le film devrait logiquement sortir en juillet 2010 au Japon.

lugiaCe futur « Pokémon XIII » avait en fait déjà fait parler de lui dès le mois de juillet, et confirmé alors, par un teaser diffusé en fin du douzième film – et désormais disponible depuis la semaine passée, curieux « hasard », en HD sur les sites de partages – une trame quelque peu courue d’avance. C’est-à-dire le retour de Lugia et une véritable apparition de Ho-Oh, tels qu’opposés dans une titanomachie Pokémon dans la droite ligne de celles si désirés par les fans et régulièrement mis en branle par l’anime, celles aussi, imaginaires, dont les plus impatients tissent par avance les scénarii sur les forums de FanFictions Pokémon.

ho-ohIl y a dans ce treizième opus Pokémon sur grand écran une réminiscence certaine d’un Pokémon 2 Le Pouvoir Est En Toi, lequel avait pour mission d’initier en douceur au futur univers de Pokémon Versions Or & Argent, avec Lugia comme pierre d’achoppement. Dix ans plus tard, la manœuvre est quelque peu similaire, quoiqu’a posteriori, puisque Pokémon Versions Cœur Or & Âme Argent sont déjà en vente – et le seront depuis dix mois à la sortie de ce film – mais cela n’empêche pas un nécessaire travail d' »homogénéisation canonique » entre jeu vidéo et un anime de plus en plus en orbite autour de ce dernier.

Pokémon de devenir avec les années, la preuve par ses figures totémiques – Ho-Oh, l’Oiseau phénix, et Lugia, le Gardien des abysses – que le dernier double gros RPG en date rend figures imposées, un cross média cohérent, ou trois « produits » majoritaires – des jeux vidéo, une série d’animation et ses films, un jeu de cartes à collectionner – imposent une ligne directrice commune, régulièrement renouvelée, avec des différences d’interprétation aux seules marges.

Le film pourrait pousser plus loin son travail de déflecteur vers le monde du jeu vidéo Pokémon, pilier de la licence ; il pourrait le cas échéant officialiser une cinquième génération Pokémon, toujours pas confirmée, par la présentation d’un ou de plusieurs personnages parfaitement inédits, au delà du simple artifice des « Formes », apanage des longues générations – cette « G4 » durera au minimum quatre ans -pour faire patienter le joueur type. Ce joueur pourrait très bien être délivré d’une longue attente : le printemps est à ce titre salvateur, la preuve par un Goinfrex, notamment.

SOURCE : PokéBeach, Pokémon Japan

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !