Pokemon-France.com
 

Cinq nouveau Pokémon, et pas que

Comme il pouvait être prévu, le rythme des révélations, concernant Pokémon Versions Noire & Blanche ne cesse désormais de s’accélérer. Il faut même dire que tout va plus vite que, par exemple, pour la quatrième génération ou à une même époque, en comparaison, starters et « mascottes » n’étaient pas encore connus. L’américain Serebii’s Pokémon Page, référence historique (dix ans d’âge) nous apprend ainsi, images et informations à l’appui, issus d’une émission télévisée japonaise diffusée hier, l’existence de cinq Pokémon qui n’auraient pas imaginés la veille. Tant ils sont surprenants, avec d’ailleurs de grandes premières… Revue de presse, enfin de pixels.

taupe-mante

ONONOKUSU est un Pokémon ressemblant à une mante. Ce n’est pas le premier, puisqu’Insécateur fut pionnier du genre. Un type 1 serait nécessairement Insecte, impossible de déterminer un second type éventuel cependant. La couleur dominante est le jaune, elle semble dire « Ne me cherche pas. » ; chacun savant à ce titre combien nos insectes se parent de couleurs vives pour intimider l’ennemi. Mais bon, il faut bien avouer que l’on ne voit pas grand chose sur ce type d’images timbre-postes : ici les plaques (c’est bien ce que l’on voit) et les pinces (?) sont bien peu distinctes, ce sont pourtant ces attributions qui font d’Ononokusu la mante Pokémon qu’il est.

MOGORYU représente une taupe, pour l’instant seulement visible de dos. Il semble être un Pokémon de base, avec une évolution déjà connue. Tout le monde connaît évidemment le seul précédent en date, la lignée Taupiqueur-Triopikeur (et non Taupiqueur-Taupetrio, n’est-ce pas ?). Mais la différence fondamentale s’agissant de Mogoryu et son évolution – voire ci-dessous – est ici que l’ensemble est plus « crédible », comprendre, plus animal, moins pokémonique : des griffes, des vraies et de très grosses, en faisant un véritable Pokémon fouisseur, ce que l’énigme des membres de Taupiqueur-Triopikeur ne pouvait résoudre, de même qu’une robe grise, celle de nos vraies taupes d’Europe, et une seule tête, bien suffisante.

DORYUUZU est l’évolution en question de Mogoryu. Maintenant, que dire de plus s’il est encore plus « taupe » que son involution ? Avec une griffe sur la queue, notamment.

sarcophage-mygale

DESUKAN est le premier représentant d’un type original, pour le moins : celui des sarcophages de l’Antiquité égyptienne. Ce que rappelle le code couleur or-bleu de quelques tombeaux toutkhamonesques passés à la postérité et entre les griffes de générations successives de pillards. Visible uniquement de dos pour l’instant, Desukan semble également renfermer la momie qui, le moment venu, fera son entrée dans le match. La Stat de PV plutôt faible – 242 PV estimables au N. 100 ? – laisse envisager une Défense timide. Quelques brèches dans le cercueil, dont le bois a pourri avec les millénaires. Sauf si Desukan ne constitue en fait que l’un des maillons d’une chaîne d’évolution comprenant d’autres sarcophages plus richement décorés (et défensifs) que lui ?

DENTCHURA est une immense mygale Pokémon (aru signifiant « araignée »). La dernière en date était Migalos, c’est dire que le genre s’était peu renouvelé. Le type semble être presque certain : celui Electrik est confirmé et un autre type Insecte serait parfaitement logique. Ici encore, des couleurs vives, bleu et surtout jaune en rapport, précisément, au type ou l’un des type(s) de Dentchura.

inconnus

Et ce n’est pas tout. Ces révélations riches en informations s’accompagnent de celles, plus succintes, de Pokémon dont ne connaissons que l’apparence, mais ni de noms, ni rien d’autres : trois Pokémon parmi lesquels une sorte de type Plante/Vol, un quadrupède en armure, peut-être Acier/Feu ou Roche/Feu, et… Euh… Une pièce montée ? Type Ténèbres possible en tout cas pour cette dernière « création » de noir et de blanc. Voir juste ci-dessus.

petite taupe

Au-delà de simples « nouveaux Pokémon », la dernière salve d’informations en date sur ce nouveau double-opus apporte de plus une autre révélation de taille, celle d’un nouveau système de combat. Si l’on se dit que la précédente réforme du genre était celle des matchs Duo/Multi selon deux différents agencements d’un mode de combat exclusif 2 contre 2, apparu dans les Versions Rubis & Saphir, donc la troisième génération, on peut se surprendre à extrapoler que, chez Pokémon, toutes les deux générations, un nouveau mode de combat apparaît. Pour cette cinquième génération, l’évolution est celle d’un mode de combat en 3 contre 3, une moitié de l’équipe contre celle de l’autre, donc.

SOURCE : Serebii’s Pokémon Page

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !