Pokemon-France.com
 

[EXCLU] Pokémon XIII VF et Célébi en plein Paris

Les échos récents autour du pré-lancement français de Pokémon Versions Noire & Blanche (sortie européenne le 4 mars) tablent beaucoup sur la date fatidique du mercredi 9 février. Et pour cause. En voici les tenants et aboutissants (information Pokémon France).

Parti intégrante d’un vaste plan de communication lancé le 27 janvier dernier par Nintendo, et destiné à faire le buzz autour des futurs jeux Pokémon de cinquième génération, l’opération « Sauvez-les » (voir sauvez-les.fr), cette manifestation parisienne publique à venir se veut, d’une certaine manière le point d’orgue de l’émulation communautaire « pré-G5 », mais, loin de l’artisanat fait-main des tournois Pokémon amateurs, une émulation « officielle ».

Strictement officielle ? Certes, Nintendo ayant la haute main sur Sauvez-les, mais pas que. Le principe est en effet inédit car, pour la première fois en France, la communauté Pokémon – du moins son élite – est explicitement mise à contribution, pour commencer, par le biais d’un spot, puis d’une manifestation publique, celle-ci non annoncée sur le web.

L’opération du 9, appelons-là ainsi pour simplifier, aura comme vocation principale, pour les quelques dizaines de chanceux y étant conviés (via des topics d’invitation relayés sur Pokémon Espace, Pokébip et Pokémon Trash), celle, certes, de fêter la cinquième génération. Mais si ce n’était que ça… Non, on y ira bien d’avantage, si l’on est un Dresseur aguerri, pour voir en avant-première le film Pokémon XIII en version française, et permettre de dégoter l’un des rares Célébi promotionnels distribués sur place, dans une variante collector bien connue, permettant d’obtenir indirectement Zorua et Zoroark.

Têtes connues. Si le spot, diffusé notamment sur M6 et W9 depuis la semaine dernière, fait se succéder, en tout de même une minute et demie (longueur peu banale) beaucoup de plans et de personnages souvent obscurs, il est possible pour qui a l’oeil – et quelques connaissances de base du pokéweb francophone – de reconnaître quelques figures. Ainsi, derrière le leader plus ou moins explicite du WWP, ce mouvement de défense du petit peuple Pokémon, qu’il juge éhontément exploité par le genre humain, selon les règles d’usage d’un éco-terrorisme, symbolisé dans Noir & Blanc par la Team Plasma, est Laurent Cardon alias Neoxys, 23 ans. Issu de PokéBase (2005), celui-ci est l’un des co-fondateurs de Pokémon Trash, dont il est le webmestre depuis mars 2006. Pokémon Trash est, bien sûr, l’un des sites à la pointe de l’opération promotionnelle actuellement en cours, dans un échange de bon procédés entre Nintendo et les communautés amatrices de fans.

Si le spot initial montre beaucoup de têtes anonymes, se démarque toutefois une tête un peu plus connue que les autres Jean-Philippe Halimi (Kurashi), 21 ans, en théoricien d’un nécessaire retour à la nature des Monstres de Poche. Kurashi a, « historiquement », le triomphe modeste, mais il roule sa bosse au sein du pokéweb francophone depuis presque sept ans. Créateur et webmestre du site Pokémon RSDS (2004-2006), il est depuis à la tête de Pokémon Espace qui, après une petite période en tant que site d’actualité généraliste Pokémon, s’est concentré préférentiellement sur les jeux vidéo et l’anime. L’on doit à ce site, notamment, le programme des Pokémon Cast, podcast Pokémon créé en mai 2009, ainsi qu’une prise de participation à l’encyclopédie collaborative Poképédia, fondée en septembre 2007, et avec qui Pokémon RSDS est depuis partenaire.

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !