Pokemon-France.com
 

N/B, cinq nouvelles artworks

Vous savez sans doute, d’expérience, combien les débuts d’un nouveau jeu Pokémon, et les débuts d’un Pokémon en tant que tel encore plus, son une entrée dans le vaste monde des plus graphiquement incertaines. Ces dernières semaines, scans basse définition, papier fripé, images mal détourées, captures d’écran volées furent notre pain quotidien pour cette cinquième génération qui s’annonce avec les Versions Noire & Blanche à venir au Japon. Bien rares furent les moments où reposer nos yeux sur le beau, le noble et le vrai : c’est bien d’artworks, dont il s’agit ici.

Comme celles-ci sont pour le moment dévoilées au compte-goutte, avec toujours un petit délai « post-révélation » de quelques jours ou semaines pour tel ou tel personnage, elles font toujours sensation. Dernière livraison en gros paquet scellé, cinq artworks qui ne sont pas vraiment « haute définition » – c’est le moins que l’on puisse dire – mais qui valent mieux que n’importe quel scan anonyme. D’autant plus que quatre d’entre elles sont inédites et que – fin du fin – un nouveau personnage anonyme apparaît devant nos yeux éblouis. Laissez vous enivrer par ce Jus de Baie constitué ce soir, et grâce à l’inadvertance d’un employé quelconque de Yahoo Japan, l’average Takeshi qui n’a plus qu’à se faire sepukku et dont l’entretien de licenciement est – n’en doutons pas – sûrement prévu pour ce mercredi :

pokécygneDe l’énigmatique cygne Pokémon de l’autre jour

Shikidjika

Shikidjika, potentielle involution de Cerfrousse

teamplasmaLes Sbires Plasma, pas complètement inédits

aloeAloe, l’ouverture au vaste monde

dentoDento, celui qui murmure à l’oreille des Pokémon.


insecte incertae sedisLe firmament étant atteint par celui que, déjà, on peut s’imaginer être le Wormmon de notre pokémonde. Plutôt original, non ? Il ne semble pas trop difficile de décrypter, derrière la chitine, les tenants et aboutissants de cette bestiole pour le moment anonyme et pour cause, puisque révélée par mégarde. Nous avons là tout ce qu’il faut pour faire un type Insecte, plutôt, a priori, une chenille qu’un asticot : la feuille mâchée et les segments iraient plutôt dans ce sens. En somme, un nouveau Chenipan ? Pourquoi pas, et peut-être avec la perspective d’une nouvelle lignée de papillons Pokémon.

Après tout, que l’on fasse un calcul simple, et l’on verra que deux générations séparent la lignée Chenipan-Papilusion de celle Chenipotte-Charmillon, tout comme deux générations séparent maintenant cette dernière de notre vermisseau du soir. Et si vous n’êtes pas encore rassasié de ces quelques indiscrétions du côté d’Isshu, parlons alors quelques instants de Victiny.

Le petit légendaire de poche se révèle bien être le Pokémon Victoire que son nom (tiny victory ; la « petite victoire ») laissait implicitement entendre. Il est selon les dernières données vraiment petit (0,4 m) et donc léger (4,0 kg). Plus important surtout, il est un double-type Psy/Feu qui peut laisser entendre qu’il représente en fait un nouveau Mew-Célébi-Jirachi, tous détenteurs au moins partiels de ce dernier type. Une nouvellle capacité révélée simultanément, l’Etoile de victoire, vient compléter ce tableau. Peut-être la Carnarekêt de demain.

SOURCES : Yahoo Japan/PokéBeach

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !