Pokemon-France.com
 

Les débris spatiaux, nouveau spécial XY

Un deuxième épisode spécial du cycle XY vient d’être annoncé. Petite particularité : il ne sera pas diffusé en télé, du moins pas tout de suite…

PokémonXYspeciallogo

Le site Inside Games rapportait hier soir la diffusion prochaine d’un nouvel épisode spécial de Pokémon la Série : XY qui, exceptionnellement, ne sera pas diffusé à la télévision ou au cinéma mais… dans les planétariums Konica Minolta « Tenku » à Tokyo et Ikebukuro’s Konica Minolta à Sunshine City, respectivement du 19 juillet au 7 septembre et du 12 juillet au 31 août 2014. La raison en est simple : l’épisode tournera autour de la thématique de l’espace.

L’histoire commence avec Sacha et ses amis faisant une visite de PAXA, une organisation qui fait des recherches sur l’espace. Sacha et ses amis sont enthousiastes lorsqu’ils entendent parler des merveilles de l’espace et des Pokémon qui peuvent y être trouvés par une astronaute en poste à PAXA. Cependant, ils apprennent aussi le danger que représentent des débris spatiaux et le problème croissant que c’est, lorsque subitement une sirène retentit. Il s’agit étonnamment de la Team Rocket qui a infiltré PAXA, désirant détourner l’installation. Au milieu de cette situation d’urgence, une difficulté supplémentaire survient avec un système satellitaire et artificiel de défense. Si rien n’est fait, il s’écrasera en mille morceaux, avec le risque de causer l’éparpillement d’encore plus de débris spatiaux. S’il y a encore plus de débris spatiaux, ils boucheront l’espace autour de la Terre et le chemin de l’humanité vers l’espace sera bloqué pour toujours.

Dernier détail, le titre de l’épisode : Les débris spatiaux. Aurons-nous une chance de le voir un jour arriver en France ?

Partagez cet article :

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !