Pokemon-France.com
PicMonkey Collageko

Le monde fabuleux des Fakemon

20 ans, 6 générations, 721 Pokémon. Mais certains fans vont beaucoup plus loin. Et grâce à leurs talents divers, ils imaginent des toutes nouvelles générations de Pokémon.

721 Pokémon, sûrement bien plus de Fakemon

pokelucas

Caliver et son évolution Ridefallo – Pokeluka (Deviantart)

Les plus courageux et patients d’entre vous auront peut-être réussi « à tous les attraper » au fil des versions. Tous oui, les 721 d’entre eux, bien au chaud dans la Pokéball, Hyperball et autres, au fond des boîtes de votre PC. Puis un jour, vous en voulez plus. Alors le lendemain, la combinaison d’un cours ennuyant et d’une envie de dessiner, et trois starters naissent de votre imagination : Chatonflamme, Plantourson et Oisodeau. Bon, ce n’est pas vraiment convaincant mais, il se trouve que vous n’êtes pas le seul à penser à ce genre de choses. Sur cette fabuleuse plateforme de partage qu’est le web, certains excellent en création de faux Pokémon (Fakemon), et mettent leur création en vitrine sur internet.

Il est difficile de savoir quand a commencé le phénomène des Fakemon. La principale plateforme vitrine de Fakemon reste Deviantart, lancée en 2000. Mais plus l’accès à l’internet s’est facilité et normalisé, plus les communautés ont grandi. Aujourd’hui les « Fakemoners » sont nombreux, et plus ou moins appréciés.

 

Et pourtant figurez-vous que cette micro-sphère de la communauté de fans de Pokémon sont ultra réactifs et pleins d’inventivité. Il n’est pas impossible qu’après la lecture de cette article, vous passiez des heures (eh oui) à vous égarer dans les plus beaux Fakedex de la toile. Un vrai bonheur.

Le Fakedex de la région de Zenev, par LuisBrain

Le Fakedex de la région de Zenev, par LuisBrain

Visiblement les Pokémon les plus parodiés et inventés sont les starters. Et pour cause, ce sont pour beaucoup les Pokémon les plus importants d’une génération. Les « Fakedex » régionaux complets sont bien plus rare. Il faut bien se rendre compte du travail que cela représente, surtout quand on voit la qualité de certaines créations. C’est à s’y méprendre. Certains créateurs vont jusqu’à imaginer de nouveaux légendaires, et le résultat est parfois vraiment, vraiment impressionnant.

PicMonkey Collage

Ici, un trio de dragons légendaires feu, glace et psy (redessiné par Dragonith)

 

PicMonkey CollbageLe plus amusant, est qu’il semble y avoir des « règles établies ». Quand un créateur dessine une génération de Fakemon, il semble se calquer sur la structure de « base » des Pokédex officiels. Quand on observe ces Pokédex, on remarque en effet qu’ils se ressemblent dans le contenu de leurs Pokédex. Ce ne serait pourtant pas illogique qu’une région plutôt montagneuse possède plus de Pokémon de type roche que de type eau. Mais en général, il y a le même ratio entre les différents types, entre les lignées d’évolution, etc..

Les trois starters, c’est inévitable. Mignons, mascottes, un design pas trop compliqué. Ils répondent en général à un code assez difficile à désigner, qui fait queFlorizarre fait un bon starter, tandis que Rafflesia n’aurait jamais pu l’être à sa place.

La ligne d’évolution oiseau :Roucool → RoucoupsRoucarnage ;Passerouge→ BraisillonFlambusard. Pour beaucoup de joueurs le Pokémon oiseau que l’on peut facilement trouver dans les premières herbes hautes du jeu fait partie de l’équipe rituelle. En général le type reste « Normal/Vol » même si la dernière lignée, menant à Flambusard répondait au type Feu/Vol.

La ligne d’évolution « chien ou chat en deux formes » : ChacripanLeopardus ; MedhyenaGrahyena En général ces Pokémon, sont les premiers Pokémon de la team antagoniste (Medhyena et Grahyena chez la Team Magma/Aqua par exemple). La plupart du temps, ces Pokémon prennent le simple type Ténèbres.

La ligne d’évolution « insecte » composée d’une larve, d’une « chrysalide », et d’un papillon : ChenipanChrysacierPapilusion. Le Pokémon « larve » apparaît lui aussi dès le début du jeu, en général dans la première zone « forêt » que l’on rencontre.

PicMonkey Colldaage

Tous les Fakemon cités dans ces comparaisons sont issus du Fakedex de la région de Zenev, par l’artiste LuisBrain, un habitué du genre.

Allez, en bonus, voici la ligne évolutive classique « Dragon » de fin de Pokédex. Toujours dans le Fakedex de LuisBrain, cette ligne s’apparente à celle de Mucuscule, Colimucus et Muplodocus de par sa position dans le Pokédex. Cette fois-ci, ils s’appellent Nobilegg, Fabercei et Tsarovo. Et leur design nous rappelle peut-être plus Togepi, Togetic et Togekiss.

PicMonkey Collage - copie

e4a47249eb36744e92d0d475ef741c2c0fc5abcf_hq

Un méga Spinda ? Pourquoi pas redonner un peu d’intérêt à ce Pokémon oublié

 

Certains préfèrent cependant se concentrer sur des Pokémon existants, et leur apporter une toute nouvelle forme. Il peut s’agir d’une pré-évolution, d’une évolution, et même d’une Méga-évolution, depuis la sortie de Pokémon X et Y en 2013. C’est de cette façon que l’on peut trouver presque ce que l’on veut sur le net ! Un Méga-Arcanin ? Pas de soucis, pas de soucis non plus pour une évolution de Spinda. Ce sera peut-être l’occasion de rencontrer le si attendu Méga-Libégon

Capture d’écran 2016-03-11 à 20.55.24

Méga-Arcanin, Méga-Dracolosse et Méga-Darumacho ?

Attention à la confusion ! Les Fakemon sont des réalisations de fans assumées fausses. Elles n’ont pas pour but de passer pour de vrais Pokémon annoncés un peu en avance. Il ne faut pas confondre les Fakemon qui sont des créations artistiques à part entière, destinées à rendre hommage aux Pokémon, et les « Fake Pokémon », qui veulent se faire passer pour les prochains Pokémon juste pour faire le buzz ! Et comme vous le savez, la (fausse) euphorie n’est que de courte durée, puisque les premiers commentaires viendront rapidement révéler la supercherie. Autant de travail pour une minute de gloire volée ? Non merci !

Et voici un faux leak du CoroCoro. Bien essayé. Comment reconnaître ? Designs douteux et Japonais maladroit…

PicMonkey Colllllage

Cette fausse double-page avait fait naître beaucoup d’interrogations pour Lune & Soleil

Est-ce qu’il existe des Fakemon au niveau des Pokémon ? C’est une certitude. Certains travaux sont d’une très grande qualité (comme les trois Fakemon ci-dessus), voire professionnelle. D’où viennent ces moyens ? Il se trouve que Pokémon existe depuis 20 ans, ses premiers joueurs ont bien eu le temps de grandir et de rentrer dans la vie professionnelle. Certains ont pu devenir des graphistes, des dessinateurs, et ils sont passés d’un cahier de cours et un crayon à papier à de vrais logiciels de modélisation de qualité. Résultat : il y a de plus en plus de Fakedex vraiment honorables, voire qui pourraient tout à fait voir le jour. Bon, on vous l’accorde, parfois, le résultat n’est vraiment pas beau à voir…

PicMonkey Collageh - copie

Vive les Pokémon ! Et vive les Fakemon qui leur rendent honneur !

Partagez cet article :

A lire également...

2 commentaires

  1. Yvelneas
    20 avril 2016 à 6 h 59 min

    Pas mal du tout ces fakemons! Ils ont beaucoup d’imagination et c’est bien pour qu’ils nous révèlent d’autres pokémons parce que seulement 10 nouveau pokémons c’est peu, vous n’êtes pas d’accord?

  2. Kevin
    13 août 2016 à 12 h 55 min

    Super mais trop copieux …

Laisser un commentaire

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !