Pokemon-France.com
 

OHG/ASS, la nouvelle pub et ses secrets

Si vous avez allumé votre télévision depuis la semaine dernière, peut-être, alors, avez-vous pu découvrir, niché au cœur d’un tunnel publicitaire anonyme, le tout nouveau spot français des Versions Or HeartGold & Argent SoulSilver. Un petit joyau s’il en est dans les domaines-rois de l’anecdote et des bouts de ficelles. Nous avons ici, en vingt-cinq secondes de vidéo dont seulement trois de in-game – Noctali VS Marcacrin et la touche du touche anonyme du pokéweb – plus à voir et à dire que dans n’importe quel épisode moyen des Simpson.

Tâchons de décrypter ce qui peut l’être…

En gros, que voyons-nous ? C’est la déclinaison de plus (mais pas de trop : le résultat est au final très frais, parfaitement improvisé) d’un spot Pokémon où le joueur, ou prétendu tel, est acteur, et veut donner envie au téléspectateur. Fini le temps d’écrans statiques et le franglais de rigueur. L’acteur du jour est en fait une chanteuse, Béatrice Martin alias Cœur de pirate, artiste québecoise de 20 ans, révélée pas plus tard que l’an passé. Et déjà devant les caméras parisiennes de l’agence chargée de Pokémon en France depuis ses débuts, pour dévoiler, le 12 juillet dernier, quelques bribes de son aventure Pokémon passée… et présente avec les Versions Or HeartGold & Argent SoulSilver.

«Ma première rencontre avec Pokémon, j’avais… huit-neuf ans.», dira-t-elle. Oui, à n’en pas douter, mais c’est aussi indiquer implicitement que cette «rencontre» se fit en 1997 (?)-1998, sur un jeu américain. Pourtant, l’introduction du spot indique explicitement que Cœur de pirate joue depuis 9 ans. Donc non pas 1998 mais 2001 et, heureux « hasard », année de lancement des Versions Or & Argent dont le double-opus concerné par le spot est en fait le remake. Que croire ? Petit exemple d’un Saquedeneu québecois qu’il aura fallu gérer le long du tournage de ce spot un peu particulier, où Cœur de pirate, en l’occurrence, dut prendre l’accent français.

Il y a certes la joueuse,  mais il y a aussi le joué : le Pokémon. C’est ici même que se situe la greffe improbable des petites mains anonymes d’un pokéweb laborieux ; quand quatre heures de jeu acharnées pour obtenir tel perso dans tel but n’aboutissent qu’à trois secondes de capture in-game sur la publicité finale. Soit un rapport de un… à  quatre-mille. Le Pokémon phare du spot est un Noctali, selon les souhaits de Cœur de pirate elle-même qui se ravisa après avoir choisi un Luxray à l’origine. Dommage pour le «préparateur physique» qui ne put alors se contenter du niveau 30 pour livrer la bête : cet Evoli à l’évolution tant souhaitée, préparé en quatre heures de jeu montre en main, n’est apparemment livré qu’au niveau 36. Un comble pour une Evolition par ailleurs, le Noctali en question est une femelle, quand une large majorité – 87,5 % – de ces Pokémon sont des mâles. Et, qu’en tout état de causes, un cahier des charges standard aurait a priori exigé que ce Pokémon soit, par défaut dans ce spot, mâle lui aussi. Peut-être a-t-il ici manqué la correction finale de The Pokémon Company International elle-même. Amusant petit Noctali celui qui devient de plus un Evoli dans la séquence suivante.

Qui, d’ailleurs, s’est chargé de la préparation sur une Version Or HeartGold spécialement entamée pour le spot de ce petit Monstre ne semblant connaître que Vive-attaque ? Il faut assez logiquement chercher parmi les foules anonymes du web Pokémon pour trouver celui ou celle à qui l’agence fera confiance pour l’aiguiller sur ce détail fondamental : le Pokémon et comment l’avoir. DS en main – l’exacte modèle de Nintendo DSi ayant servi au spot officiel français du «restaurant» de cette même console – ce n’est pas un webo historique ou un joueur de tournois qui s’attèle à la tâche en ce 11 juillet pour livraison le 12, mais un joueur plus discret. Ex-modérateur du forum Pokémon Arena, staff réserviste des Coupes G4.67, mais surtout d’avantage connu comme Président-fondateur actuel de l’association d’événementiel ludique Come and Game (comeandgame.com), ce coach perso de Noctali s’appelle Brendan Jany alias Treyves, 19 ans. Un joueur XY aujourd’hui, peut-être vous, demain, voire devant la caméra, et pas simplement derrière la console ? Qui sait. Au passage, vous aurez reconnu le Pikachu du VGC

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !