Pokemon-France.com
 

Pokémon Rubis et Saphir ont 10 ans !

Il y a dix ans jour pour jour, la troisième génération faisait ses premiers pas au Japon après le succès monstrueux des versions Or, Argent et Cristal. Elles auront aussi marqué, à leur manière, l’histoire de la licence…

Le 21 novembre 2002, GroudonKyogre et plus de 130 autres nouveaux Pokémon débarquaient dans les versions emblématiques de la troisième génération. Suivis deux ans plus tard par Pokémon Émeraude, ils innoveront par bien des points qui sont encore d’application aujourd’hui. Car si la fonction importante du temps, pratiquement abandonnée, sera réintégrée dans la quatrième génération, de nombreuses fonctionnalités trouveront leur chemin dans les jeux comme dans la série.

Pokémon Rubis et Saphir, ce sont d’abord trois starters : ArckoPoussifeu et Gobou. Comme de coutume, le starter au type avantagé par rapport au vôtre devenait le premier Pokémon de votre rival. Mais, pour la première fois, il ne sera pas seul ! Un jeune dresseur « externe » (comprenez : qui n’est pas inclus dans le choix du sexe de votre personnage), Timmy, affrontait plusieurs fois le joueur avec son Tarsal fraîchement capturé sous sa tutelle. Il sera suivi de Mattéo dans DPP, puis de Bianca, Tcheren et Matis dans NB et NB2.

Huit nouveaux champions d’arène étaient également de la partie. Parmi eux, rien de moins que le père du joueur, dont on n’avait jamais entendu parler dans les jeux précédents ! Les septièmes championnes d’arènes, Lévy et Tatia, symbolisaient quant à elles un système largement développé depuis, les Combats Duo, puisqu’on les affrontait en même temps. Du côté de la ligue, à noter le Maître, Pierre Rochard, que vous croisiez plusieurs fois au cours de l’aventure (tout comme Peter dans OAC) et qui vous laissait même un Terhal chez lui après l’avoir battu.

Le PokéMatos connaissait une amélioration à travers le PokéNav, qui vous permettait d’enregistrer bien plus de numéros et qui vous accordait même une revanche contre les Champions ! Les concours disséminés à travers la région proposaient d’autres choix de « carrière » et les baies pouvaient être cultivées à l’aide du Seau Wailmer. L’une d’elles, la Baie Litchi, aura beaucoup fait parler en raison de sa localisation : l’Île Mirage, accessible depuis Pacifiville… mais sous certaines conditions un peu farfelues.

Après la Team Rocket, bel et bien dissoute cette fois, deux nouvelles Team étaient intégrées (une par jeu, puis réunies dans la version Émeraude) : la Team Magma et la Team Aqua, dont les ambitions écolos finiraient presque par entraîner la perte de la région d’Hoenn.

Mais enfin (et surtout), deux nouveautés touchant directement aux Pokémon. La première, l’arrivée des natures, rendrait la gestion des oeufs beaucoup plus intéressante : encore maintenant, les joueurs passent par nombre d’oeufs pour obtenir la nature qu’ils souhaitent pour leur Pokémon. Les capacités spéciales, elles, procuraient un bonus touchant à l’efficacité des capacités ou au statut. On se souviendra par exemple de Lévitation, qui rendra à jamais des Pokémon de type Spectre ou d’autres comme Smogo invulnérables aux attaques de type Sol…

On pourrait parler de bien d’autres choses encore, comme de tous les décors, comme du bateau qui vous emmenait à Poivressel jusqu’à l’acquisition de la CS Surf, comme des bases secrètes… Mais il y en aurait trop pour une seule news. Alors contentons-nous d’une petite dose de nostalgie, et rendez-vous dans quatre ans pour l’anniversaire conjoint de Pokémon Rouge et Vert/Bleu qui fêteront leurs 20 ans et de Pokémon Diamant et Perle qui passeront à leur tour le cap des 10 ans !

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !