Pokemon-France.com

Tout savoir sur la conférence Nintendo Switch

La Nintendo Switch est la nouvelle console à sensation de Big N. Il s’agit d’une machine hybride, c’est-à-dire qu’elle sert à la fois de console de salon et de console portable !
Il s’agit en effet là de la principale innovation de la Switch car, comme le dit si bien M. Shinya Takahashi (superviseur du développement des jeux Nintendo) : « Nintendo recherche sans-cesse de nouvelles façons de s’amuser. »

La console, zonée ?

La conférence commence sur le début de la présentation de la Nintendo Switch par Tatsumi Kimishima, successeur du très regretté Satoru Iwata en tant que PDG de Nintendo. Il nous explique que la console sera dézonée, c’est-à-dire que contrairement aux précédentes consoles de Nintendo, vous pourrez faire fonctionner dessus des jeux achetés dans d’autres pays (ou territoires).
Avant, si vous aviez par exemple une console française, seuls les jeux achetés en Europe ou Australie (la région PAL) fonctionnaient dessus.

Le prix ?

Cette info est à retenir, car beaucoup de personnes se sont plaints du prix excessif de la console en France : la console étant dézonée, il est tout à fait possible de l’acheter moins cher à l’étranger (par internet par exemple).
Le prix conseillé de la console est à 29 980 Yens au Japon, et 299 Dollars en Amérique du Nord.
Les prix en Europe sont fixés d’après la firme par les vendeurs… Très rapidement, le prix de 299 euros circule. Amazon plafonne à 349 euros avant que tout le monde se mette d’accord sur 329,99 euros (prix conseillé).
En comparaison, la Wii U se vendait 299 euros (Basic Pack) et 349 euros (Premium Pack). La Switch est donc plus chère, d’autant plus avec la panoplie d’accessoires, dont un support de recharge pour les manettes sans lequel il n’est pas possible de recharger en mode « salon ».

La date de sortie ?

C’est officiel, la console sortira dans quasiment le monde entier (dont la France) le 3 mars 2017, donc cette fois, pas d’effet Pokémon Go avec un déploiement progressif.

Les services online

C’est la petite annonce qui pique : comme l’ont fait Sony et Microsoft, Nintendo va faire payer le online. Même si ce n’est pas encore très clair actuellement, il y aura une application mobile communiquant avec la Nintendo Switch permettant de planifier des parties, discuter, etc…
Il sera néanmoins possible pendant une période limitée de jouer gratuitement en ligne, et ce jusqu’à l’automne 2017.

Arrive ensuite Shinya Takahashi pour la suite des présentations. Nous apprenons que la Switch a été pensée pour trois différents modes de jeux :

  • Mode Tv : Il s’agit d’un mode de jeu se faisant depuis un téléviseur, il permet de connecter sa Nintendo Switch avec une télévision.
  • Mode sur Table : Cette option marche un peu comme une tablette, la console tient à la vertical posé sur une table permettant de jouer comme sur un mini écran.
  • Mode Portable : Le mode portables se jouera entre vos mains à l’aide de Joy-Con accroché à la console, à l’annonce de ceux-ci les réactions étaient plutôt mitigées, mais d’après les premiers retours, la prise en main est vraiment réussie.

Le multijoueur

En se connectant à la Wi-fi, la console permet de jouer en multijoueur. Rien d’étonnant jusque-là, mais le principal avantage est le mode sans-fil local ou l’on peut jouer jusqu’à 8 joueurs… Peut-être entre autres pour permettre un Smash à 8 sur console portable, ce qui était jusqu’ici réservé à la Wii U.
Il s’agit aussi peut-être du retour de deux des combattants les plus populaires de la licence : les Ice Climber.
Même si cela n’est ni officiel, ni prouvé, beaucoup s’accordent à dire que le fait qu’ils soient absents dans Super Smash Bros 4 est dû à la limitation technique de la 3Ds. Leur réapparition est donc tout à fait envisageable sur Switch, console bien plus puissante.
Il sera aussi possible de jouer à deux sur le même écran de la version portable. Les Joy-Con ont été pensées pour cette option à l’aide de boutons spéciaux ; les deux joueurs prendront chacun une manette et pourront jouer par exemple à Mario Kart ensemble !

Mario Kart, parlons-en d’ailleurs : la version Switch, Mario Kart 8 Deluxe vient de s’annoncer dans un trailer.

L’autonomie

Très dur d’avoir une idée précise de la batterie de la console, car en fonction de l’utilisation elle peut tenir de 2h30 à 6h30 (presque 7h maximum quand même !). Apparemment, le nouveau Zelda pourra tenir environ 3 heures.
L’avantage est l’annonce d’une batterie externe permettant de la recharger en jouant.

Shinya Takahashi quitte enfin la scène, laissant place à Yoshiaki Koizumi, producteur général en charge du développement de la Switch. Ce dernier nous fait d’abord un présentation complète du Joy-Con de la Switch, nous apprenant au passage comment les Amiibo fonctionnent dessus. Les Joy-Con seront en différentes couleurs, et équipées de dragonnes.

Les atouts des Joy-Con

Ces petites manettes sont plus techniques que ce que vous croyez. Elles peuvent, grâce à une caméra infrarouge, détecter les mouvements et la distance de la main par rapport à la manette. Par exemple, il est possible de jouer à Pierre-Papier-Ciseau.

Le Joy-Con peut même simuler de réels objets : vous pouvez la secouer et avoir la sensation d’un verre rempli de glaçons, ou même l’eau se déversant dans le verre. Des vrais petits bijoux technologiques !
Mais ça ne se limite pas à ça : il existe par exemple un jeu basé sur les réflexes. Deux joueurs tiennent chacun un Joy-Con, et un lorsque qu’un bip d’une durée aléatoire se termine, il faudra être le plus rapide pour « tirer » sur l’autre. Il est basé à la centième de seconde près, incroyable précision, cela fait remonter aux origines de Nintendo qui s’est longtemps spécialisé dans ce genre de jeux électroniques. Le concept assez prometteur se nomme « 1, 2, Switch ».
Pour mieux comprendre ce concept, arrive Kouichi Kawamoto, producteur de 1, 2, Switch et responsable général de la Nintendo Switch. Il nous explique sa façon de voir les choses, et comment il veut repousser les limites du jeu vidéo. 1, 2, Switch est un jeu complet marchant sur le concepte du Joy-Con, mais ce n’est pas le seul !

Arms

Arms est un jeu de boxe où les coups se feront par de vrais mouvements. Grâce aux Joy-Con, vous pourrez esquiver, vous déplacer, activer des pouvoirs… En somme un jeu complètement déjanté ayant l’air vraiment amusant !

Encore une licence venue compléter le catalogue Nintendo. En tout cas, on est toujours content d’assister à la naissance d’une licence qui comme ses prédécesseurs peut devenir mythique !
Le prochain sur scène est maintenant Kosuke Yabuki, le producteur de Arms, venu vous expliquer les mécaniques du jeu. Il à l’air vraiment intéressant, il n’y a plus qu’a voir ce qu’il peut apporter à la console.

Splatoon 2

Bon, fini de rigoler. Sorti en mai 2015, le jeu Splatoon était vivement critiqué avant sa sortie, comme Arms peut l’être actuellement.
Mais il ne lui a pas fallu longtemps pour s’intégrer et devenir l’une des licences les plus rentables de la Wii U, se classant 6e avec plus de 4 millions d’exemplaires vendus !
Autant dire que cette annonce était l’une des plus attendues, et les fans ont eu la chance d’en avoir la confirmation avec cette conférence !

C’est Hisashi Nogami, producteur de Splatoon qui vient présenter le jeu.
D’après lui, des mises à jour proposeront des armes et des arènes, des évènements seront organisés.

Mario Odyssey

Que… Quoi… Mario ?!
Eh bien oui, si vous vous êtes réjoui pour Splatoon, vous allez être complètement ébahi par le jeu qui va suivre… Un nouveau Mario en 3D !

Le Big Boss du jeu vidéo arrive en force ! Vous vous attendiez à explorer le monde du Royaume Champignon ? Non, cette fois Mario part en aventure dans une grande ville digne des États-Unis. Vous pourrez escalader les gratte-ciels, traverser les routes, etc. Mais au delà de ça, il y aura de multiples mondes à parcourir, des déserts, des forêts, des lacs, des rivières…
Le tout est présenté par Yoshiaki Koizumi, producteur de ce jeu et producteur en chef de la Nintendo Switch. Ce nom ne vous dit rien ? Il a travaillé sur énormément de jeux à de multiples postes, surtout bon nombre de Mario et de Zelda et ce depuis des années !
Le jeu est prévu pour la fin d’année, il y a donc encore un peu de temps à attendre avant de pouvoir s’y essayer.

Les autres jeux en développement

Déjà sont annoncés Xenoblade Chronicles 2 et Fire Emblem Warriors via une bande-annonce.

Décidément, il y a énormément de grands jeux à venir sur Switch cette année. Plus de 80 en réalité sont déjà en cours de développement, dont certains très populaires comme Dragon Quest X et XI ! Mais ce n’est pas tout, une compilation verra aussi le jour : Dragon Quest Heroes III.

Et ce n’est pas tout : Square Enix travaille déjà sur un nouveau projet : Octopath Traveler, un nouveau jeu de rôle.
Atlus lui est en train de confectionner un Shin Megami Teinsei, saga qui fête ses 25 ans !

Les développeurs

Des développeurs travaillant sur la Switch sont invités à rejoindre le plateau. En premier, Toshihiro Nagoshi, de SEGA. Il ne nous présente pas de jeu, mais nous assure que des projets sont en cours de préparation. Depuis, on a appris que Sonic serait bien de la partie !

Cette nouvelle vous réjouit ? Vous êtes encore loin de savoir ce qui arrive ! Todd Howard nous annonce depuis les studios de Bethesda un excellente nouvelle, une musique qui vous semble étrangement familière se lance et… surgit une bande-annonce de Skyrim !

Le choc passé, il est temps de passer à l’invité suivant : Goichi Suda vient nous annoncer l’arrivé de No More Heroes… Pour être honnête, peu de détails ont filtré. Mais de la manière dont il en parlait, nous avons plus l’impression qu’il parlait bien d’un nouvel opus.

Passe ensuite Electronic Arts. Après une amusante anecdote, c’est d’un air sûr de lui que le vice-président de la firme nous annonces que « le jeu de sport le plus populaire au monde » sera sur Nintendo Switch cette année : il parle bien entendu de FIFA.

C’est là-dessus que Yoshiaki Koizumi (l’homme ayant fait la présentation des Joy-Con) quitte enfin la scène, nous laissant sur une compilation de jeux à venir.

Mais la présentation n’est pas finie pour autant ! Tatsumi Kimishima, le PDG de Nintendo, revient sur le plateau. Il annonce que la console sera équipée de divers accessoires (station Joy-Con, câble HDMI, etc.) et vendue en deux packs de même prix : un gris et un avec les manettes bleue et rouge. D’autres informations seront révélées sur le site internet de Nintendo, donc restez à l’affût !

À peine ceci est-il dit que c’est à Nintendo Of America et Nintendo of Europe de faire coucou à leurs fans ! D’abord Satoru Shibata, PDG de Nintendo of Europe. Il s’agit d’une personne très active dans les annonces Nintendo, en particulier les Nintendo Direct, et il est très apprécié des fans. Bonne nouvelle pour les nombreux n’ayant pas pu participer à l’événement Switch de la mi-janvier : d’autres seront organisés dans les mois à venir ! Encore mieux : r. Satoru Shibata lui-même sera présent à certains évènements !

La parole est maintenant à Reggie Fils-Aimé, PDG de Nintendo of America, et avec un invité… très spécial. Il s’agit de… Miyamoto, le maître, la légende, non ! Le DIEU du jeu vidéo ! Il est le créateur de Mario, Zelda, Pikmin, Star Fox, Donkey Kong, et des dizaines d’autres licences qui font la réputation de Nintendo, pour ne pas dire du jeu vidéo en général.
Autant dire que la surprise était au rendez-vous, mais si ça se limitait à ça… Quand sortira le prochain Zelda ? Et bien c’est Eiji Aonuma (producteur de Zelda) lui-même qui apparaît pour nous dire que celui ayant la réponse est Yoshiaki Koizumi. Son apparition comme celle de Miyamoto est plus un easter egg qu’autre chose, mais cela fait vraiment plaisir de revoir ces légendes du jeu vidéo.
C’est donc Yoshiaki Koizumi qui nous présente le trailer de The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Le jeu sortira le 3 mars 2017, en même temps que la sortie de la Nintendo Switch.

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !