Pokemon-France.com
 

Sept nouveaux Pokémon

Dans un prochain billet, amis joueurs, des précisions sur les nouveautés de Pokémon Versions Noire & Blanche : graphiques, scénaristiques… Mais le plus important reste après tout, les Pokémon eux-mêmes, non ? Voyons donc ce que Nintendo nous réserve depuis ces jours derniers : sept Pokémon inédits qui porte maintenant le Pokédex à 507 entrées connues ; du beau travail. Sachant que la cinquième génération – c’est officiel – présentera 157 nouveau Pokémon, portant le total du Pokédex à 650 Pokémon. Le jeu sortira le 19 septembre prochain au Japon ; rien que de très logique si l’on observe les dernières sorties d’automne : des Versions Diamant & Perle un 26 septembre, Platine un 14 septembre, Or HeartGold & Argent SoulSilver un 12 septembre.

Chillamii

CHILLAMII, est, comme l’indique en fait déjà son nom, un chinchilla. Les très grandes oreilles et les yeux noirs donnent déjà le ton. La bête rappelle quelque peu Laporeille, quand même.. Mais bon. La robe est blanche ce qui, paradoxalement, n’est pas trop le truc des chinchillas, au poil gris par excellence. L’animal (le vrai) est connu pour la douceur de son poil, façon molletonnée – en ayant eu un il y a des années, je parle en connaisseur – donc attendons nous, le cas échéant, à une telle caractéristique dans une future description Pokédex… 0,4 m de hauteur pour 5,8 kg tout mouillé.

MamepatoMAMEPATO reprend ce qu’Etourmi avait laissé en friche, le créneau de la pokévolatile. Nous le retrouvons dès Roucool, il se poursuit avec Nirondelle et comparses… vous connaissez votre Pokédex. Mamepato est un pigeon (hato veut dire « pigeon »), et rien de plus. Type Incolore très probablement. Le plumage est gris. Rien que de très banal. Reste à définir son statut ; banal second couteau ou personnage inséré dans une lignée évolutive à deux-trois membres ? Les toutes petites mensurations – 0,3 m pour 2,1 kg – laissent implicitement envisager la seconde solution ; on pourrait alors envisager un ou deux Mamepato un peu plus costauds (et tactiques).

MunnaMUNNA est le mystère incarné, famille « Mangeur de rêves ». Rose avec motifs en fleurs, on n’en sait pas d’avantage que son type : Psy, que laisse supposer à la base la couleur. Bien difficile de savoir ce qu’il représente exactement, même si le statut de « Mangeur de rêves » laisse envisager un nouveau maître du Dévorêve sur le modèle, pas tout récent, d’Hypnomade. Impossible de pronostiquer d’éventuelles évolutions… Avec un peu d’imagination, on peut se dire que le « truc » devant représente une bouche et une paire d’yeux… peut-être. Pokémon quadrupède, 0,6 m de hauteur pour 23,3 kg.

GearGEAR est moins mystérieux, il relance la vieille ficelle des Pokémon-machines habilement mise en branle par Magnéti-Magnéton (sans Magnézone ni statut de type Acier à l’époque). Ici le type Acier est clairement revendiqué avec un nom qui ne veut d’ailleurs rien dire d’autre d' »Equipement » en anglais, dans la droite ligne des « Coil » et « Rarecoil » qui faisaient les très simplistes noms japonais d’origine de Magnéti-Magnéton. En pack de deux façon horlogerie suisse et mes aïeux ; ça flotte. 0,3 m pour 21,0 kg.

MegurokoMEGUROKO (me, les yeux, noko, crocodile), est un crocodilien… de plus. Il succéde à Kaïminus (caïman), Crocrodil (crocodile), Aligatueur (aligator) bien sûr. Après les classiques, place maintenant à l’exotique, ce dernière Pokémon évoque un gavial, genre crocodilien au museau particulièrement allongé, et pour cause : il est piscivore. Une différence de taille toutefois, le gavial est un animal aquatique.

Avec Meguroko, le crocodile semble redevenir « normal », ça se tient sur quatre pattes et le type Ténèbres-Sol évoque au moins l’amour du désert qu’une crapulerie toute saurienne. Les yeux-jumelles surprendront, on peut supposer une excellente vision. 0,7 m de longueur pour 15,2 kg.

ShimamaSHIMAMA est le premier Pokémon zèbre à ce jour (en japonais, « zèbre » se disant shimauma). Oui mais façon zèbre-inversé, des bandes blanches pokémoniques remplaçant les bandes noires animales, et inversement pour le reste du corps. Le type Electrik ne trompe pas ; vu la crinière en pétard, les bandes elles-mêmes qui ne sont qu’éclairs charnels… Et puis le jaune des yeux fait bien penser au code couleur du type. Shimama est l’égal de nos poneys Shetland, aussi, 0,8 m et pas au garrot, pour 29,8 kg.

HihidarumaHIHIDARUMA (hihi, « babouin », hidaruma « corps enflammé ») est un Pokémon singe, et pas le premier. On connaissait la lignée Férosinge-Colossinge et surtout celle Ouisticram-Chimpenfeu-Simiabraz avec lequel ce Pokémon semble présenter plus d’affinités (même si bien sûr, ces liens sont fortuits). Ici le principe est celui d’un gros singe de type Feu, étonamment quadrupède, alors que tous ces prédecesseurs de dressaient sur leurs pattes.

Plus original d’ailleurs, Hihidaruma est (à notre connaissance) le premier Pokémon a se déplacer par brachiation, c’est-à-dire avec les bras, poings fermés aux sols tout comme nos gorilles. Pas moins original, les premiers « sourcils de feu » du monde Pokémon… Un gros singe : 1,3 m de hauteur pour 92,9 kg.

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !