Pokemon-France.com
 

Nouveautés

|| L’extension…

Avant tout, HeartGold & SoulSilver est une extension nouvelle du jeu de cartes à collectionner Pokémon. Les 124 cartes inédites proposées par ce nouvel opus font suite à une trentaine d’autres extensions que tu as déjà pu découvrir au sein d’univers très différents : Kanto, Johto, des extensions plus axées sur la Team Rocket, les Champion(ne)s d’Arènes, voire certaines légendes spécifiques du monde Pokémon. Dans le cas présent, HeartGold & SoulSilver se veut le symbole d’un monde mythique de l’Archipel Pokémon : l’île de Johto.

|| Puis le bloc

Puisque dans le JCC Pokémon – petit nom donné à ce jeu de cartes – on ne perd jamais de temps, à cette première extension HeartGold & SoulSilver succède dans la foulée une deuxième, HS-Unleashed. Ainsi, HeartGold & SoulSilver est aussi un bloc (sous le nom de « HS« ) qui comprendra dorénavant plusieurs extensions estampillées HeartGold & SoulSilver ou HS tout simplement, tout comme il y avait eu sept extensions Diamant & Perle, quatre Platine et… seize extensions EX, mais ça, c’est déjà plus vieux.

Vois-tu, si HeartGold & SoulSilver présente les fondamentaux du bloc – toutes les nouveautés avec lesquelles tu devras te familiariser – le tout est fait en douceur, et le programme ne sera vraiment chargé qu’à partir des extensions suivantes, où les Pokémon sont un petit peu plus exotiques, par exemple. Prend HS—Unleashed, qui vient de sortir le 12 mai aux États-Unis, donc certes pas tout de suite disponible en France (pas avant le 13 août prochain). Tu y trouves le trio célèbre des Pokémon Chats légendaires, Raikou, Entei et Suicune. Ce alors que la première extension HS, HeartGold & SoulSilver, préfère commencer avec du léger : des légendes plus connues – Ho-Oh et Lugia – et, tout aussi symbolique, les starters de Johto – ces Pokémon avec lesquels tu débutes ta partie dans les jeux Nintendo DS – Meganium, Typhlosion et Aligatueur.

|| Les Prime, des « Super Pokémon »

Au rang des nouveautés de HeartGold & SoulSilver, le « Niveau 1 », en quelque sorte, est atteint par les Pokémon Prime, qui sont exactement ce que leur nom japonais d’origine indique : des « Super Pokémon ». Ces Pokémon Prime se veulent être des versions sérieusement boostées de Pokémon souvent déjà puissants à l’origine. Un peu comme si la nature avait donné un petit coup de pouce. Cette aide précieuse pourra t’être décisive dans un match Pokémon.

Les premiers sélectionnés pour le cercle très sélect de ces Pokémon Prime – qui va comme tu t’en doutes, s’agrandir à chaque extension – sont Meganium, Typhlosion, Aligatueur, Leuphorie, Donphan et Pharamp. Leurs Points de Vieentre 120 et 150 – dit déjà tout de leur puissance. Mais comme tu le sais, un grand pouvoir impliquant de grandes responsabilités, ce n’est pas sans contrepartie. Ainsi, ces Pokémon ont du mal à battre en retraite, il ne faudra donc pas les mettre sur le terrain sans réfléchir. Et surtout, leurs attaques sont très coûteuses en carburant Pokémon : les précieuses Énergies qui devront toujours faire à peu près un tiers de ton deck.

|| Les LEGEND, crème des mythes Pokémon

Si les Pokémon Prime sont le Niveau 1 de ces nouveautés, les Pokémon LEGEND en sont alors le Niveau 2, ultime ; celui de dignes successeurs des Pokémon-ex et autres NIV.X.. Se plaçant dans la famille très prisée des cartes ultra-rares (reconnaissables à leurs trois petites étoiles), les cartes représentant des Pokémon LEGEND sont en fait – une première dans l’histoire du JCC Pokémon – des double-cartes géantes, format xx x xx centimètres. Autrement dit, il faut deux cartes pour faire un Pokémon LEGEND, un Pokémon forcément mythique, qui ne peut donc être que légendaire.

Ce statut de Pokémon LEGEND étant réservé aux seules véritables légendes de l’univers Pokémon, rien d’étonnant donc à ce que les deux plus grandes légendes de Johto que sont Ho-Oh et Lugia inaugurent ce principe inédit. Si la partie supérieure de leurs double-cartes est un peu comme un buste commémoratif, la partie inférieure explore en revanche en détails leurs pouvoirs, résistances, faiblesses et coûts de retraite éventuels. Graphiquement, on est sur du très beau, voire même du « pokébaroque » puisque ces Pokémon occupent tellement l’espace que les différents textes explicatifs s’en trouvent complètement chamboulés : finies les ultra-rares à la grand-papa, donc. Mais les Pokémon LEGEND n’en restent pas moins fidèles à la tradition, héritée des –ex et NIV.X, de la double Récompense prise à chaque fois qu’un de ces Pokémon est mis K.O. Un double-tranchant pour des doubles-cartes, en quelque sorte.

réd. Gauthier BOUCHET

Partagez cet article :

La boutique Pokémon

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !