Pokemon-France.com

Formes d’Alola des Pokémon de Kanto

En cette 7e génération, une série de Pokémon de Kanto bénéficient de nouveaux designs nommés « formes d’Alola ».

Logo Pokemon Soleil et Lune

Retour au menu de Pokémon Soleil et Lune

Accès rapide :

Pourquoi des Formes d’Alola ?

Formes d'Alola

Ce dessin officiel montre notamment des Noadkoko d’Alola.

Le concept des Pokémon d’Alola a été dévoilé le 1er août 2016 au cours d’une annonce. À cause de conditions particulières ou de l’environnement de vie, certains « anciens » Pokémon ont dû s’adapter, parfois de manière radicale. On peut ainsi observer des changements radicaux, comme une mutation en un type totalement opposé. Les talents et certaines caractéristiques physiques peuvent également changer. En revanche, toute la famille d’un Pokémon n’est pas forcément concernée. Il existe par exemple un Noadkoko d’Alola, mais pas de Noeunoeuf d’Alola.

Raphaël Chen, qui n’est autre que le cousin du célèbre Samuel Chen de Kanto, concentre ses recherches sur les formes d’Alola. Il est d’ailleurs parfois ironiquement désigné, en raison de cette spécificité, comme la forme d’Alola du Professeur Chen !

[ Remonter en haut ]

 

Sabelette et Sablaireau d’Alola

Selon la règle qui veut que ces Pokémon subissent un changement radical, Sabelette et Sablaireau prennent à Alola le type Glace/Acier. Ils sont plus lourds que la normale et donc moins rapides, mais ont en contrepartie une défense accrue. Leur talent a aussi logiquement changé pour devenir Rideau Neige.

Comme leur congénères de type Sol, ces formes d’Alola vivaient autrefois dans un environnement désertique. Ils souffraient néanmoins fortement des éruptions volcaniques voisines, ce qui les a poussés à migrer. C’est ainsi qu’ils ont atterri dans des montagnes enneigées. Afin de s’habituer à ce nouvel habitat, ils ont développé une carapace dure et glacée. Ils ont également appris à se déplacer sans difficulté sur la glace et à se camoufler dans la neige pour surprendre leurs adversaires.

NB : ces Pokémon sont exclusifs à Pokémon Lune.


[ Remonter en haut ]

 

Goupix et Feunard d’Alola

Contrairement aux deux Pokémon précédents, les formes d’Alola de Goupix et Feunard ont un poids et une taille identiques à leur forme classique. Ils ont néanmoins eux aussi cette forme à la suite d’une migration. Ils sont arrivés à Alola en même temps que les humains, mais ont ensuite migré vers les sommets montagneux. C’est là qu’ils ont élu domicile et pris le type Glace (Glace/Fée pour Feunard) grâce aux neiges éternelles. Les Goupix vivent en meute de deux à cinq individus et, de façon paradoxale quand on considère leur type de départ, ont un souffle jusqu’à -50 degrés. Quant aux Feunard, ils inspirent le respect mais sont également très doux et peuvent aider les humains en cas de danger. Leur fourrure leur permet de créer des cristaux de glace, lesquels constituent des objets d’attaque et de défense redoutables.

NB : ces Pokémon sont exclusifs à Pokémon Soleil.


[ Remonter en haut ]

 

Noadkoko d’Alola

Noadkoko d'Alola

Noadkoko d’Alola a subi une mutation comparable à celle de certains mégas : il prend également le type Dragon. Son cou a subi une augmentation de taille exponentielle en raison de, selon les aloléens, la lumière du soleil. Ce dernier, qui brille tout le temps dans la région tropicale, aurait en effet permis à ce Pokémon de pousser comme une plante classique.

Outre cette particularité notable, il à également une quatrième tête en bas du corps, sur sa queue. Elle permet de repérer des adversaires qui attaqueraient par derrière, puisque les têtes du haut ne peuvent le faire. Celles-ci, quant à elles, servent principalement à attaquer. Il existe d’ailleurs une capacité « marteau » qui exploite cette faculté.

[ Remonter en haut ]

 

Ossatueur d’Alola

Ossatueur d'Alola

Les Ossatueur d’Alola subissent plusieurs transformations radicales, car ils ont dû résister à des conditions très hostiles. Initialement de type Sol, ils se sont retrouvés confrontés à des types Plante à Alola et n’ont donc pu qu’être désavantagés. C’est pourquoi ils ont acquis le type Spectre, comme un sixième sens pour survivre, et le type Feu. Nul doute que le premier rappelle également un spectre bien connu, la maman d’Osselait de la Tour de Lavanville…

Ils sont malheureusement craints des aloléens à cause de la réputation de sorciers qui leur colle à la peau.

Ces Pokémon sont capables d’enflammer leur os en le frottant contre leur front, et l’utilisent aussi pour envoyer des boules de feu. C’est leur principale méthode d’attaque : bien que les boules de feu crées soient peu puissantes, elles sont pour ainsi dire « à tête chercheuse ».

Les Ossatueur d’Alola peuvent avoir deux talents très utiles : Paratonnerre et Corps Maudit. Le premier immunise contre les attaques de type Électrique mais augmente aussi (et surtout) l’Attaque Spéciale dans pareil cas. Le second, rarissime car seuls cinq Pokémon en disposaient avant la 7G, donne 30% de chances à son porteur de bloquer les capacités offensives ennemies. Il peut bloquer une très grande variété de capacités, même si l’adversaire se cache derrière un clone.

[ Remonter en haut ]

 

Raichu d’Alola

Raichu d'Alola

Raichu a bien changé sous sa forme aloléenne : son corps est plus arrondi et orangé et ses yeux d’un bleu pur comme ceux du Puka du dessin animé. Sous sa forme d’Alola, il prend le double-type Électrik et Psy, une combinaison jamais vue chez un Pokémon. Ses pouvoirs psychiques sont désormais si grands qu’ils lui permettent de léviter sur sa queue. Les habitants d’Alola n’ont cependant aucune idée de la raison pour laquelle un tel phénomène de transformation a pu se produire.

Raichu d’Alola possède un talent nommé Surf Caudal, qui double sa vitesse sur un Champ Électrifié. Ce dernier peut être obtenu en lançant la capacité du même nom, que le Raichu classique ne peut néanmoins apprendre. Raichu d’Alola est aussi le seul Pokémon capable d’utiliser la capacité Z Électro-Surf Survolté.

[ Remonter en haut ]

 

Miaouss et Persian d’Alola

Les Miaouss ne sont pas originaires d’Alola, mais y ont été envoyés pour être offerts à la famille royale. Peu de gens avaient le droit de les posséder et ils étaient donc très rares à l’époque. Tout a pourtant changé avec la chute de la royauté : ils sont redevenus sauvages et se sont beaucoup reproduits, devenant courants à Alola.

Ce sont des Pokémon particulièrement égoïstes et vaniteux à cause de leur vie royale. Leur apparence a changé dans le même sens et leur a donné cet air moqueur, ainsi qu’un type Ténèbres. Ils disposent également des talents Ramassage ou Technicien. Moins insouciants que leurs congénères classiques, ils peuvent très vite être piqués au vif si on les offense.

Une forme d’Alola a également été découverte pour son évolution, Persian, quelques semaines plus tard. Persian d’Alola garde la couleur grise, mais délaisse l’air dédaigneux pour une tête ronde et pataude. Ce Pokémon symbolise la richesse de la région et est considéré comme très beau (eh oui). Mais il a surtout un très sale caractère. Vaniteux et asocial, il ne s’attache que rarement à son dresseur et use des pires bassesses pour surprendre son adversaire en combat.


[ Remonter en haut ]

 

Rattata et Rattatac d’Alola

Deux des Pokémon les moins rares de Kanto ont eux aussi des formes d’Alola ! Ils sont de couleur foncée, (beaucoup) plus gros et ont pris le type Ténèbres en plus du type Normal. Cette nouvelle apparence est due à une lutte sans merci contre les Manglouton. Les habitants d’Alola, voulant limiter la prolifération des Rattata, ont en effet introduit ces nouveaux rongeurs. Ces derniers ont repoussé les Rattata plus loin dans les terres, les forçant à privilégier les villes et la nuit. Ils y vivent en groupe de plusieurs dizaines d’individus et ont développé un très bon odorat afin de repérer la nourriture fraîche dont ils raffolent.

Tous deux pourvus des talent Gloutonnerie et Agitation, ils couronnent également l’épreuve de l’île Mele-Mele. Dans Pokémon Lune, il faut en effet affronter un Rattatac d’Alola Dominant pour clôturer cette étape du Tour des Îles.


[ Remonter en haut ]

 

Tadmorv et Grotadmorv d’Alola

Vous vous en doutez certainement, mais les Tadmorv n’ont été qu’importés à Alola. Ils étaient nécessaires pour lutter contre la pollution causée par l’accumulation des détritus des habitants. Les deux créatures ont un appétit à faire pâlir un Ronflex, ils mangent donc tout ce qu’ils peuvent, principalement des ordures. Ils subsistent grâce aux toxines créées par cet apport particulier, qui s’accumulent dans leur organisme et ont provoqué leur changement d’apparence. Ils vivent dans la déchetterie d’Alola, où ils sont nourris par les ordures amenées là à leur intention.

Ces toxines ont aussi créé, par l’intermédiaire des résidus, des cristaux très dangereux qui sont bien plus présents chez Grotadmorv d’Alola. Ces derniers s’en servent pour attaquer du fait de leur extraordinaire dureté. Cela rend cependant ces Pokémon eux-mêmes dangereux, puisque leur toxicité pour les autres créatures n’est plus à prouver. Mais étrangement, contrairement à leur congénères de Kanto, ils ne dégagent aucune odeur. Les toxines sont en effet stockées et produites dans leur corps.

À leur type Poison s’ajoute un type Ténèbres. Notons également qu’en plus de Toxitouche, habituellement leur talent caché, ils peuvent aussi avoir Gloutonnerie.


[ Remonter en haut ]

 

Taupiqueur et Triopikeur d’Alola

Les formes d’Alola de Taupiqueur et Triopikeur ont émergé quand la démo du jeu est sortie. On peut en effet apercevoir, à condition de croiser le PNJ concerné, un Triopikeur d’Alola sur la plage. Ces formes d’Alola ne changent à proprement parler ni de forme ni de couleur mais sont pourvues… de cheveux. Taupiqueur arbore trois petits cheveux, tandis que les trois têtes de Triopikeur ont une abondante crinière blonde. Il s’agit en fait de métal, ce qui explique leur double-type Sol et Acier, et ce sont des vibrisses qui leur permettent d’anticiper les phénomènes en surface.

Étonnamment, les Triopikeur d’Alola sont vénérés à l’égal de divinités de la terre. On leur prête également des capacités de prédiction des éruptions volcaniques.

Les deux Pokémon peuvent être pourvus du talent Mèche Rebelle. Ce dernier leur permet de faire baisser la Vitesse du Pokémon adverse s’ils sont touchés par une capacité directe.


[ Remonter en haut ]

 

Partagez cet article :

A lire également...

Ce site web utilise les Cookies Lava pour soigner vos Pokémon, et vos offrir la meilleure expérience possible. En naviguant sur Pokemon-France.com, vous acceptez l'usage des cookies. A consommer avec un bon verre de Lait d'Ecremeuh !